Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Péages des autoroutes : 30 % de réduction dès 10 allers-retours par mois

Dans Economie / Politique / Budget

Péages des autoroutes : 30 % de réduction dès 10 allers-retours par mois

Le gouvernement et les sociétés d'autoroutes ont enfin trouvé un accord. Ces dernières vont proposer des offres d'abonnement à prix avantageux pour les conducteurs qui effectuent régulièrement le même trajet. Mais de manière générale, les prix augmenteront bien le 1er février.

Le gouvernement obtient gain de cause. Voilà plusieurs semaines qu'il mettait la pression sur les sociétés d'autoroutes pour que celles-ci fassent un geste sur leurs tarifs, dans le contexte de la contestation des gilets jaunes.

Après plusieurs réunions, les deux parties sont tombées d'accord : les entreprises concessionnaires vont appliquer une réduction de 30 % pour les conducteurs qui font au moins 10 allers-retours par mois. Ces abonnements seront mis en place sur l'ensemble du réseau autoroutier à partir du 1er février.

C'est un beau geste qui vise à redonner du pouvoir d'achat à ceux qui empruntent régulièrement l'autoroute dans le cadre de leur travail. Mine de rien, pour ceux-là, la facture va nettement s'alléger. On ne connaît pas encore tous les détails de la mesure, chaque société dévoilera ses formules fin janvier. On sait toute de même que les offres d'abonnement seront sans limitation de durée et de distance. Elles seront réservées aux deux roues et voitures particulières. Le prix de l'abonnement ne pourra pas dépasser 2,50 € par mois.

La réduction devrait se limiter aux trajets identiques entre deux points déterminés. Si au cours du mois, vous partez en vacances à l'autre bout de la France, ce trajet ne devrait pas être en promo.

La ministre des Transports Elisabeth Borne souligne que le geste obtenu sera sans contrepartie pour l'Etat ou les usagers, en dehors de l'augmentation prévue par les contrats. Car cette bonne nouvelle en cache une mauvaise : la hausse des tarifs habituelle sera bien appliquée le 1er février 2019. Les prix augmenteront de 1,8 % en moyenne, une forte augmentation qui s'explique par l'inflation, mais aussi deux compensations exceptionnelles : une pour rattraper un gel des tarifs en 2015 et une négociée en échange d'un plan de travaux.

Le gouvernement ne voulait pas geler les tarifs en 2019 car il sait que les automobilistes ne sont à long terme pas gagnants. Les sociétés concessionnaires avaient par exemple proposé un gel contre un nouvel allongement de la durée des concessions.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (41)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

si on en fait quee 8 dans l'année ?? pas de bonus tres malins plait il

Par

Bref...une bonne et une mauvaise nouvelle.... quand même incroyable que le gel des hausses obtenues en 2015 par la Royal n'étaient qu'un reculer pour mieux sauter...

T'iras dire ça à ton patron, si il refuse de t'augmenter cette année, parce que t'as pas été bon ou que la boite n'en a pas les moyens : tu crois qu'il va te dire "mais t'inquiète pas Gérard, on en tiendra compte l'an prochain pour rattraper ça...."

Par

En réponse à renaultquimarcheplus

Commentaire supprimé.

On se demande bien qui de toi ou eux affiche le taux de bêtise le plus élevé...

Pour passer son temps à ça, faut avoir la vie - et le QI - d'une bernique.

Etre immortellement abruti, quelle joie !

Par

les autoroutes payantes j’évite au maximum, marre d'engraisser ces grosses boites

c'est un petit geste... mieux que rien

c'est une belle rente que l’État leur à donné: les autoroutes

maintenant on passe à la Francaise de jeux qui prends le même chemin

décidement on privatise tout ce qui rapporte de l'argent

Par

Je m'en tape, je prends l'avion..:ddr:

Par

En réponse à richardp

les autoroutes payantes j’évite au maximum, marre d'engraisser ces grosses boites

c'est un petit geste... mieux que rien

c'est une belle rente que l’État leur à donné: les autoroutes

maintenant on passe à la Francaise de jeux qui prends le même chemin

décidement on privatise tout ce qui rapporte de l'argent

Ils privatisent tout ce qui est rentable en effet. Le pire est que c'est revendu en copinage qui reversera du pognon en contrepartie pendant ou après le mandat des politiques concernés…

Ce qu'il faudrait, c'est carrément créer une cour martiale économique, qui aurait autorité sur Bercy notamment, pour juger et inculper implacablement ces pilleurs d'Etat.

Par

En réponse à HUMANOIDU82

si on en fait quee 8 dans l'année ?? pas de bonus tres malins plait il

C'est destiné aux gens qui s'en servent quotidiennement pour aller au boulot. Et c'est déjà pas mal.

Par

Et, dans la foulée de cet article, il est à préciser que les "détracteurs" des "G.J.", dont nous avons tous pu lire ici même les propos parfois indécents, vont mettre bien sûr un point d'honneur, en respect et cohérence avec leurs propos et "conceptions", à refuser cet "avantage"...! Car oui, il ne s'agirait quand même pas de se "dénier" maintenant...!!! N'est-ce pas ?!? D'autant que ce ne sont que de "petites victoires" obtenus par des "cassos", des "écérvelés", des "fainéants" (sic)...et consorts...

Par

Donc, en France pour avoir des droits il faut manifester et tout casser. Chez nous les péages sont interdits. On paye 40.- par année pour utiliser toutes les autoroutes, et on a voté pour passer de 100 à 80kmh, une mesure "écologique"

Par

Personnellement, j'attends toujours que les autoroutes fassent une réduction sur le prix du ticket quand elles sont blindées de zones de travaux qui nous y font rouler bien moins vite que sur la nationale d'à côté. Payer l'autoroute, c'est payer :

1/ la sécurité d'une route en très bon état

2/ le droit et l'assurance de rouler plus vite que sur n'importe quelle autre portion de route (découlant notamment du point 1/).

Là, en cas de zones de travaux (et elles ont plus que tendance à se multiplier), le point 2/ n'est plus respecté, je ne vois pas pourquoi je devrais continuer à payer plein tarif pour un mi-service.

Et puis aussi, particulièrement dans le Sud-Est : arrêter avec les X péages successifs parfois pour des bouts de 10 km, parce que les concessionnaires ne sont pas les mêmes...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire