Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Péages : le gouvernement ne compte pas geler les tarifs en 2019

Dans Economie / Politique / Budget

Péages : le gouvernement ne compte pas geler les tarifs en 2019

Les prix des péages autoroutiers augmenteront le 1er février, le gouvernement n'ayant pas l'intention de faire un geste pour les gilets jaunes.

Traditionnellement, les prix des péages autoroutiers sont revus, à la hausse bien sûr, le 1er février. L'augmentation prévue pour 2019 pourrait relancer de plus belle la colère des gilets jaunes, qui sont déjà très mobilisés sur les barrières de péage. Le gouvernement se doute du caractère sensible du sujet, car il a annulé récemment la réunion avec le comité des usagers, qui devait acter les hausses.

Les sociétés d'autoroutes sont aujourd'hui reçues par le ministère des Transports. La réunion porte avant tout sur les dégâts et pertes liés au mouvement des gilets jaunes, mais les prix de 2019 seront sûrement évoqués. Les concessionnaires ont déjà pu être rassurés par une déclaration de François de Rugy.

Au micro d'Europe 1, le ministre de la transition écologique a déclaré hier : "Il y a tous les ans, par les contrats qui lient l'État aux sociétés d'autoroutes, des mécanismes de calcul et de réévaluation des tarifs, qui seront évidemment mis en œuvre comme tous les ans". Ceux qui rêvent d'un gel des tarifs pour 2019 sont donc prévenus !

Les hausses s'annoncent importantes. En plus de l'inflation, les sociétés vont prendre en compte deux compensations : l'une associée à un plan de travaux demandé par l'État et l'autre liée à un rattrapage… du gel des tarifs en 2015 ! Comme l'a bien expliqué notre journaliste Stéphanie Fontaine, le gel des prix est une bien mauvaise idée, car l'automobiliste est au final perdant.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (45)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

...entre cette annonce nouvelle, l'info sur les pick-up juste avant et les nouvelles magouilles qu'annoncera ce gouvernement qui ne sait décidément plus où il habite, vous pouvez déjà considérer que le mouvement social se remettra en marche une fois la trêve des confiseurs passée...

Par

En fait c'est à quel moment que le gouvernement français s'est dit que c'était une bonne idée de confier le réseau autoroutier à des investisseurs privés ?

Le modèle suisse est tellement plus pertinent, personne ne se fera jamais contrôler mais tout le monde paye une fois par an pour utiliser les autoroutes et c'est très agréable de ne pas devoir s'arrêter sans arrêt.

Par

L'usage des autoroutes n'est obligatoire pour personne. Un réseau routier "gratuit" est disponible.

Par

En réponse à Adaq

En fait c'est à quel moment que le gouvernement français s'est dit que c'était une bonne idée de confier le réseau autoroutier à des investisseurs privés ?

Le modèle suisse est tellement plus pertinent, personne ne se fera jamais contrôler mais tout le monde paye une fois par an pour utiliser les autoroutes et c'est très agréable de ne pas devoir s'arrêter sans arrêt.

Oui enfin....devoir payer par exemple aujourd'hui pour une année entière, comprendre 11 jours n'est pas l'idée la plus intelligente qui soit : en république tchèque pour exemple, tu as le choix de la durée : dix jours, un mois, un an....

Par

En réponse à Hybridation

L'usage des autoroutes n'est obligatoire pour personne. Un réseau routier "gratuit" est disponible.

....eh bien passons direct à 1 € du kilomètre alors....

J'avais cru comprendre que la baisse de la mortalité routière était un des buts du gouvernement : devons nous comprendre que de plus en plus souvent, seuls les riches auront encore le droit d'accès sur le réseau le moins accidentogène du pays ?

Par

En réponse à roc et gravillon

Oui enfin....devoir payer par exemple aujourd'hui pour une année entière, comprendre 11 jours n'est pas l'idée la plus intelligente qui soit : en république tchèque pour exemple, tu as le choix de la durée : dix jours, un mois, un an....

Oui mais puisque ça ne coûte que 100.- donc a la louche 80€, ce n'est un problème pour presque personne, étant donné un salaire mininum à 2000.- par mois si mes souvenirs sont bons.

Par

L'état n'a d'autre choix que d'assumer les contrats signés… car à défaut les sociétés d'autoroute attaqueront l'état et la facture sera encore plus salée pour le contribuable et l'utilisateur.

Par

" l'une associée à un plan de travaux demandé par l'État "

Pouvez nous remettre un lien vers ce fameux plan de travaux ?

C'est peau de zob !

Rien à voir avec les travaux pharaoniques entrepris dans les années 70/80 qui pour le coup nécessitaient de vrais investissement à hauteur de l'ampleur des réalisations menées...

Par

En réponse à

Si cet état de fait vous déplaît, il vous suffit de cocher sur votre navigateur GPS "trajet sans autoroute"...

Par

En réponse à Adaq

Oui mais puisque ça ne coûte que 100.- donc a la louche 80€, ce n'est un problème pour presque personne, étant donné un salaire mininum à 2000.- par mois si mes souvenirs sont bons.

40.- suisses par année la vignette chez nous...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire