Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Pollution : Grenoble met en place la vignette obligatoire

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Le dispositif de vignettes pour les villes avait été lancé ces derniers mois par le gouvernement qui avait laissé le libre choix aux municipalités de l'appliquer ou non. Grenoble est la seconde ville à instaurer ce système qui limitera le déplacement des véhicules les plus anciens et les plus polluants lors des pics de pollution.

Pollution : Grenoble met en place la vignette obligatoire

Jusqu'ici, il n'y avait que Paris qui avait mis en place le système de vignettes destiné à limiter les déplacements de certaines catégories de véhicules lors des pics de pollution, mais une nouvelle grande ville vient de suivre : Grenoble. Le dispositit est obligatoire dès aujourd'hui pour Grenoble et les habitants des 49 communes attenantes à la municipalité iséroise, seule ville française a être gouvernée par un maire EELV (europe écologie les verts).

 

Concrètement, tous les automobilistes de Grenoble et des 49 communes avoisinnantes qui circulent dans Grenoble devront avoir sur leur pare-brise la vignette correspondante à leur véhicule. Il suffit pour cela de se rendre à cette adresse et de s'acquitter de 4 euros et 18 centimes.

 

Le plan est obligatoire dès aujourd'hui mais les premières verbalisations ne seront lancées qu'en janvier prochain. Lors de pics de pollution, la vitesse sera réduite de 20 km/h dès le deuxième jour de pic. Si ce dernier atteint cinq jours consécutifs, les autos sans vignettes et celles assemblées avant 1997 seront interdites de circulation. Au septième jour de pic, ce sont les véhicules possédant des vignettes de catégorie 4 et 5 (notamment les diesels d'avant 2006) qui seront interdits de circulation dans Grenoble. Si un automobilistes est surpris en train de rouler ce jour précis alors qu'il n'en a pas le droit, il sera verbalisé de 22 €. La classification des vignettes risque en tout cas de faire débat encore longtemps : lors du septième jour de pic, une Renault Clio 2 dCi, par exemple, ne pourra circuler, alors qu'un Porsche Cayenne Turbo S possèdera la meilleure vignette après l'électrique.

 

Heureusement pour les automobilistes les moins aisés qui ne peuvent se permettre le remplacement de leur auto vieillissante, le septième jour de pic n'arrive qu'une à deux fois par an à Grenoble. La mairie s'est également engagée à rendre tous les transports en commun gratuits ces jours là.

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (55)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par §zem778mO

Les plus prévoyants sont déjà "à pinces" :oui:

le futal jaune en guise de reconnaissance avec un paquet de pipas à la main droite et l'huma dans la gauche :voyons:

Par §zem778mO

En réponse à

ça fait cool de s'attaquer aux voitures :bah:

Par

En réponse à

c'est surtout une ville qui a de graves problèmes de pollution à cause de sa localisation dans une cuvette sans vent.

Quand vos enfants seront asthmatiques faudra pas pleurnicher hein, ou alors vous direz encore que c'est de la faute des délinquants.

Par §Eno173GT

Encore une mesure d'une stupidité sans nom ... même si l'idée de base est bonne (virer les véhicules les plus "polluants" dans cette ville cuvette) on se retrouve, encore une fois, avec un système totalement crétin.

Qu'on commence par calculer réellement les émissions polluantes des véhicules (et pas le bonus / malus débile uniquement sur le co2) pour ensuite classifier les véhicules via ces émissions au lieu de leur date de première mise en circulation ... mais bon ... lobby mon amour.

Les quataris seront heureux de pouvoir monter aux pistes à bord de leurs Range Rover / Cayenne / Bentayga / ...

Par

En réponse à GlobalGuillaume

c'est surtout une ville qui a de graves problèmes de pollution à cause de sa localisation dans une cuvette sans vent.

Quand vos enfants seront asthmatiques faudra pas pleurnicher hein, ou alors vous direz encore que c'est de la faute des délinquants.

c'est surtout une ville qui a un grave problème d'électeurs....ils ont mis un con à la municipalité...

en tout état de cause la mesure aurait eu du sens si AVANT la municipalité s'occupait des plus gros pollueurs que sont les industriels et le chauffage....

mais les écolos qui se prétendent soucieux de l'environnement et de la santé sont surtout des illuminés obnubilé par l'automobile et le nucléaire.

Cette mesure c'est du vent....peut-être le seul moyen d'en avoir à grenoble...

Par

Au septième jour de pic, ce sont les véhicules possédant des vignettes de catégorie 4 et 5 (notamment les diesels d'avant 2006)

lors du septième jour de pic, une Renault Clio 2 dCi, par exemple, ne pourra circuler

ben si elle pourra circuler, on retrouve le dCi sur la phase 4 commercialisé de juillet 2006 jusqu’à 2009, on passe donc dans la catégorie 3

Par

Bon je suis en tranquille dans ma ville avec ma 207 THP 156ch de 2011

Par

Initiative intéressante même si les maires doivent faire ce qu'ils peuvent avec les possibilités pas toujours très intelligentes et surtout très insuffisantes que leur laisse le gouvernement. La classification euro X est en effet très contestable. Quant à laisser rouler tout le monde 7 jours avant de faire quelque chose en cas de pic c'est à la limite de la non assistance à personnes en danger. Pour moi la seule vraie mesure serait d'interdire toute circulation -hors électriques, hors professionnels- les jours de pics. Point barre mais même avec un maire écolo on n'est pas près de voir ça en France (ça se fait couramment par exemple à Milan) avec toutes les pleureuses impotentes, esclaves de leur voiture qui vont se révolter parcequ'ils se sont mis à 50 bornes de leur travail, ne veulent pas de l'électrique même en deuxième voiture et qui ont la flemme de monter dans un bus ou sur un vélo. Après on nous dira que ce sont les classes défavorisées qui sont touchées. Ca me fait vraiment rigoler quand on voit le cout total de possession d'une bagnole et le prix des carburants. Ahahahahahah.

Par

Bjr,

On le vois bien dans les réactions des personnes, 90% ne se sentent pas concernés par les problèmes de pollution, alors que toutes les études à travers le monde démontrent le réel impact sur la santé humaine.

Il n'y a que quand les personnes sont atteintes elles mêmes ou un membre de leur famille, jeunes enfants et personnes âgées, que les gens prennent conscience du problème.

Par

En réponse à raymonda

Initiative intéressante même si les maires doivent faire ce qu'ils peuvent avec les possibilités pas toujours très intelligentes et surtout très insuffisantes que leur laisse le gouvernement. La classification euro X est en effet très contestable. Quant à laisser rouler tout le monde 7 jours avant de faire quelque chose en cas de pic c'est à la limite de la non assistance à personnes en danger. Pour moi la seule vraie mesure serait d'interdire toute circulation -hors électriques, hors professionnels- les jours de pics. Point barre mais même avec un maire écolo on n'est pas près de voir ça en France (ça se fait couramment par exemple à Milan) avec toutes les pleureuses impotentes, esclaves de leur voiture qui vont se révolter parcequ'ils se sont mis à 50 bornes de leur travail, ne veulent pas de l'électrique même en deuxième voiture et qui ont la flemme de monter dans un bus ou sur un vélo. Après on nous dira que ce sont les classes défavorisées qui sont touchées. Ca me fait vraiment rigoler quand on voit le cout total de possession d'une bagnole et le prix des carburants. Ahahahahahah.

Tu es comme Copé, je ne pense pas que tu saches ce que c'est que les fins de mois difficiles.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire