Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Porsche 911 : clap de fin pour la 991

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

Porsche vient de produire le dernier exemplaire du Speedster, ultime déclinaison de la 991. Plus de 230 000 modèles de cette génération ont été écoulés, un record.

Porsche 911 : clap de fin pour la 991

Voilà déjà un peu plus d'un an que Porsche a dévoilé la huitième génération de la 911, la 992. Mais la marque n'en avait pas fini avec la septième, la 991 ! Le constructeur a en effet produit cette année l'ultime déclinaison de celle-ci, le Speedster, qui avait dans un premier temps été un concept présenté en 2018.

1948 exemplaires du Speedster, en référence à l'année de lancement de la 356 Speedster, ont été produits à l'usine de Zuffenhausen en Allemagne. Le dernier vient de sortir de la ligne d'assemblage. C'est donc le point final de la 991, dont l'histoire a commencé en 2011.

Depuis le début de la dynastie, c'est la génération qui a eu le plus grand succès, avec 233 540 modèles écoulés ! La 991 restera spéciale un plus d'un titre. C'est avec cette génération que Porsche a fêté les 50 ans du modèle. Surtout, c'est avec elle que le cap du million d'exemplaires a été passé, en mai 2017.

Porsche a multiplié les déclinaisons, et là aussi plusieurs resteront dans l'histoire de la 911. En 2016, il y a ainsi eu la R, une 911 taillée pour les puristes et pilotes avec flat-six atmosphérique de 500 ch et boîte manuelle, produite à 991 exemplaires. Les prix sur le marché de l'occasion se sont vite envolés, une hyper-spéculation que Porsche lui-même a désapprouvée. On se souviendra aussi de la délirante GT2 RS, qui a établi un nouveau record de puissance pour une 911 de série, 700 ch.

En savoir plus sur : Porsche 911 Type 991

SPONSORISE

Actualité Porsche

Toute l'actualité

Commentaires (32)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pas sur du tout que Porsche renouvelle un tel succès avec la génération 992. Indépendamment des qualités bien réelles et encore optimisées de la voiture. Le monde change et notamment en Europe en tout cas notre rapport aux voitures.

Je vois parmi mes clients même ceux qui sont très aisés qu'ils n'assument plus de la même manière. En partie parce que 400, 500 ou 700 cv c'est probablement trop, ça en devient ridicule sur route ouverte et bien peu de conducteurs savent réellement s'en servir. Perso je conduis de temps en temps une Fef 458 (pour aller au contrôle technique ou la récupérer chez le carrosserie quand son proprio a frotté une jante ou un bouclier) et la 1ere chose que je fais est de positionner le manetino sur "Neige" parce que les 400 cv qui restent me sont largement suffisants pour la ramener à son garage...

Et puis en dehors de MC, Cannes, St Tropez où beaucoup vivent un peu "hors sol" je vois que certains ex proprios de Porsche ou Fef ou Aston n'assument plus aussi bien le côté trop voyant et ostentatoire. Bizarrement les Tesla à 100.000 € échappent encore a ce mouvement et je vois des S ou le gros SUV X. Bref, doucement mais sûrement il me semble les mentalités changent

Par

233 milles...:beuh:

Ah oui en effet, c'est beaucoup. :bien:

Il faut avouer que sur le plan esthétique c'est une réussite. (Enfin moi je préfère de loin les GT3 et GT3 RS pour les attributs sportifs et la motorisation atmo.)

Par

En réponse à Franck-L

Pas sur du tout que Porsche renouvelle un tel succès avec la génération 992. Indépendamment des qualités bien réelles et encore optimisées de la voiture. Le monde change et notamment en Europe en tout cas notre rapport aux voitures.

Je vois parmi mes clients même ceux qui sont très aisés qu'ils n'assument plus de la même manière. En partie parce que 400, 500 ou 700 cv c'est probablement trop, ça en devient ridicule sur route ouverte et bien peu de conducteurs savent réellement s'en servir. Perso je conduis de temps en temps une Fef 458 (pour aller au contrôle technique ou la récupérer chez le carrosserie quand son proprio a frotté une jante ou un bouclier) et la 1ere chose que je fais est de positionner le manetino sur "Neige" parce que les 400 cv qui restent me sont largement suffisants pour la ramener à son garage...

Et puis en dehors de MC, Cannes, St Tropez où beaucoup vivent un peu "hors sol" je vois que certains ex proprios de Porsche ou Fef ou Aston n'assument plus aussi bien le côté trop voyant et ostentatoire. Bizarrement les Tesla à 100.000 € échappent encore a ce mouvement et je vois des S ou le gros SUV X. Bref, doucement mais sûrement il me semble les mentalités changent

Ce que vous écrivez est plausible et on peut compter sur Porsche et son expertise du marché, entre autres.

Effectivement Porsche est fabricant mais aussi bureau d'étude et d'expertise.

Ensuite,il s'agit d'une vraie marque mondiale, en progression constante depuis plus de 60 ans , le marché déborde la seule 'Europe.

Par

En réponse à Franck-L

Pas sur du tout que Porsche renouvelle un tel succès avec la génération 992. Indépendamment des qualités bien réelles et encore optimisées de la voiture. Le monde change et notamment en Europe en tout cas notre rapport aux voitures.

Je vois parmi mes clients même ceux qui sont très aisés qu'ils n'assument plus de la même manière. En partie parce que 400, 500 ou 700 cv c'est probablement trop, ça en devient ridicule sur route ouverte et bien peu de conducteurs savent réellement s'en servir. Perso je conduis de temps en temps une Fef 458 (pour aller au contrôle technique ou la récupérer chez le carrosserie quand son proprio a frotté une jante ou un bouclier) et la 1ere chose que je fais est de positionner le manetino sur "Neige" parce que les 400 cv qui restent me sont largement suffisants pour la ramener à son garage...

Et puis en dehors de MC, Cannes, St Tropez où beaucoup vivent un peu "hors sol" je vois que certains ex proprios de Porsche ou Fef ou Aston n'assument plus aussi bien le côté trop voyant et ostentatoire. Bizarrement les Tesla à 100.000 € échappent encore a ce mouvement et je vois des S ou le gros SUV X. Bref, doucement mais sûrement il me semble les mentalités changent

Commentaire intéressant, car j'avais regardé il y a pas mal de temps un essai américain de la 458, dans lequel l'essayeur ne tarissait pas d'éloges sur la voiture mais , en même temps, faisait part de la frustration qu'il y avait à conduire un véhicule avec lequel la moindre accélération signifiait une vitesse illégale. Pour lui, conduire une telle voiture en agglomération n'était pas loin d'une torture étant donné la quasi-impossibilité de se maintenir à des vitesses légales.

Je suppose que les radars-tronçons vont rendre les choses encore beaucoup moins rigolotes.

Concernant la puissance, je connais quelqu'un qui a la chance de se faire prêter de temps une 458 Italia (Speciale) et qui a pu comparer avec la F430 qui lui était prêtée auparavant : selon lui, autant la F430 avait un côté un peu caractériel qui demandait une attention soutenue, même sur autoroute, autant la 458 se conduit littéralement le coude à la portière si l'on en a envie. Mais le coup du manettino sur "neige" me semble être une approche pleine de bon sens et qui n'empêche certainement pas le plaisir au volant :good:

Par

Je trouve dommage que Porsche se soit lancée dans une course sans fin à la puissance, au prix et au poids.

J'aimerai bien que les prochaines générations soient axées sur la légèreté, la simplicité, l'efficacité et le plaisir de conduite. La base de la 911.

Vaut-il mieux 350 ch et 1500 kg, ou bien 250 ch et 1100 kg pour se faire plaisir au volant ?

J'ai bien l'impression que la 911 est en train de devenir une voiture d'apparat, pour faire parader le monde du show-biz et les footballers...

Par

Une magnifique auto ! Les chiffres de vente sont étonnants voir indécents dans un monde ou la misère ne diminue pas : avec plus de 230 000 unités on ne peut même plus parler d'exclusivité ! Certains modèles de généralistes ne totalisent pas mieux ...

Peut être aussi une époque révolue quand on voit que Porsche aussi cède aux sirènes du tout électrique.

Par

ou la misère ne diminue pas

vraiment pas le sujet , on parles 911...la Misére a toujours , etait , méme avant 1940...méme en 1929

Par

En réponse à -Nicolas-

Je trouve dommage que Porsche se soit lancée dans une course sans fin à la puissance, au prix et au poids.

J'aimerai bien que les prochaines générations soient axées sur la légèreté, la simplicité, l'efficacité et le plaisir de conduite. La base de la 911.

Vaut-il mieux 350 ch et 1500 kg, ou bien 250 ch et 1100 kg pour se faire plaisir au volant ?

J'ai bien l'impression que la 911 est en train de devenir une voiture d'apparat, pour faire parader le monde du show-biz et les footballers...

Ce que vous décrivez c'est la philosophie Alpine.

Pas trop de puissance, un poids contenu.

Par

En réponse à smartboy

Une magnifique auto ! Les chiffres de vente sont étonnants voir indécents dans un monde ou la misère ne diminue pas : avec plus de 230 000 unités on ne peut même plus parler d'exclusivité ! Certains modèles de généralistes ne totalisent pas mieux ...

Peut être aussi une époque révolue quand on voit que Porsche aussi cède aux sirènes du tout électrique.

Pourquoi indécent?

Parce qu'il faudrait pour que ce sot "décent" que la misère ait disparu sur terre pour vendre des voitures à 100 000 balles ?

Les personnes qui peuvent acheter ce genre de caisses font vivre d'autres personnes.

Les ouvriers, l'entretien, tout ceux qui gravitent autour de ce genre d'engins, de la conception à l'utilisation.

Porsche à vendu plus de 230 000 génération 991, grand bien leur fasse.

Plus de 1 million de 911 globalement, c'est très bien.

Je ne m'en fait pas pour la suite. Ils seront capable de prendre le virage du changement. Dans 50 ans on en parlera encore, peut-être au passé pour ce qui est du thermique, mais pas pour Porsche.

Par

En réponse à Dumbphone

Commentaire intéressant, car j'avais regardé il y a pas mal de temps un essai américain de la 458, dans lequel l'essayeur ne tarissait pas d'éloges sur la voiture mais , en même temps, faisait part de la frustration qu'il y avait à conduire un véhicule avec lequel la moindre accélération signifiait une vitesse illégale. Pour lui, conduire une telle voiture en agglomération n'était pas loin d'une torture étant donné la quasi-impossibilité de se maintenir à des vitesses légales.

Je suppose que les radars-tronçons vont rendre les choses encore beaucoup moins rigolotes.

Concernant la puissance, je connais quelqu'un qui a la chance de se faire prêter de temps une 458 Italia (Speciale) et qui a pu comparer avec la F430 qui lui était prêtée auparavant : selon lui, autant la F430 avait un côté un peu caractériel qui demandait une attention soutenue, même sur autoroute, autant la 458 se conduit littéralement le coude à la portière si l'on en a envie. Mais le coup du manettino sur "neige" me semble être une approche pleine de bon sens et qui n'empêche certainement pas le plaisir au volant :good:

Je confirme pour avoir auparavant fait qq trajets avec la précédente qui était la Modena comme on l'appelait le + souvent. Une 458 se conduit sans précaution particulière, c'est pas une Golf non plus :biggrin:, mais ça se conduit en ville comme... une 911 :bien: Surtout en mode Neige (astuce connue de tous les voituriers et chauffeurs normalement) , l'ESP et anti patinage sont très intrusifs et ne tolèrent pas la moindre virgule même à 6000 tr/ mn en 1ere en sortie de rond point :bah: Le rappel à l'ordre est assez sec mais efficace. Mais surtout la puissance restant (je crois dans les 400 cv) arrive bien plus progressivement, ce qui au passage tue un peu le bruit sublime du V8 mais en tant que chauffeur ou voiturier on s'en fou on veut juste rentrer sans abîmer le joujou, donc c'est parfait.

La 911 je connais un peu mieux pour avoir fait 2 stages sur circuit, expérience que je conseille à tous les amateurs de voitures, en 2015 et 2017. Puis j'ai loué 1 semaine une 911 Carrera 4S histoire de voir dans la vie réelle si ça valait la peine de casser la tirelire pour m'en payer une en 2e voiture... :love: C'est infiniment + facile à conduire dans la 2e partie du compte tours que la 458 malgré l'architecture originale, en tout cas pour cette version 4S équipée de 4 roues motrices. Mais en réalité un compromis moins puissant et violent est encore plus agréable et joueur, d'ailleurs sur circuit tous les poireaux (nous étions 7) avons tourné + vite avec le Cayman S vs la GT3RS juste trop violente. Même si les circuits (le Luc ou Lédenon) sont des tourniquets par rapports aux routes ouvertes c'est surement avec un Cayman ou une Alpine (jamais essayé) que je m'amuserais le +.

Dans le même ordre d'idée je fais partie d'une génération qui a longtemps combattu la limite à 100 cv sur les motos, après avoir eu une Honda 1000 CBR qui en revendiquait 140 mais probablement plutôt 120 en réel) et puis lorsque cette limite est tombée je me suis vite aperçu que sur les 173 cv de mon 1200 VFR actuel les 40 derniers ne sortent qu'en 2e ou 3e et très exceptionnellement :bah:. Bon en 3e on tape déjà du 180 km/h, à 10.000 tr/ mn de mémoire, et il reste encore 3 autres vitesses à enquiller (v max bridée à 250 km/h qu'on peut contourner avec un bout de scotch si besoin)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire