Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Porsche pourrait être obligé de rappeler des milliers de véhicules

Porsche pourrait être obligé de rappeler des milliers de véhicules

Les autorités allemandes n'ont pas encore lâché Porsche, qui pourrait être contraint de rappeler des milliers de véhicules en circulation pour une supposée fraude à l'homologation sur certains modèles.

Drôle d'annonce l'année dernière que celle de Porsche. D'habitude, ce sont les autorités qui enquêtent et poussent parfois les constructeurs à agir. La marque allemande a fait le cheminement inverse en décelant des anomalies dans les homologations de certains véhicules après des audits internes. Porsche avait alors décidé de prévenir les autorités publiques allemandes afin de coopérer.

La suite de cette affaire intervient en ce moment même. L'agence fédérale allemande de l'automobile (KBA) a en effet ouvert une audience formelle à l'encontre de Porsche. Une information confirmée hier par Porsche et le KBA, même si le constructeur ne souhaite pour l'instant pas donner plus ample information. Cela fait maintenant plusieurs mois que le KBA enquête sur des données supposées fausses de consommation de véhicules Porsche.

Selon le constructeur, moins d'un pourcent de la flotte totale de la marque sur la route serait concerné. Même si la procédure ne fait que débuter, selon Business Insider, Porsche pourrait être forcé de rappeler des milliers de véhicules si l'action de la KBA allait à son terme.

SPONSORISE

Actualité Porsche

Toute l'actualité

Forum Porsche

Commentaires (34)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La démarche est honorable mais on ne sait pas sur quoi porte l'affaire en détail....

Par

En réponse à Automotoman

La démarche est honorable mais on ne sait pas sur quoi porte l'affaire en détail....

Ou c’etait peut etre une manoeuvre pour esperer eteindre les autres soupçons potentiels.

On se balance sur un petit probleme en esperant ne plus attirer l’attention sur le reste.

L’arbre qui cache la foret.

Le coup du gentil eleve qui se denonce en esperant ne pas attirer l’attention sur l’autre grosse connerie qu’il a fait.

Qui sait?!!

Par

Suis-je donc le seul à soutenir la fraude des constructeurs ? :bien:

Pour ma part, à partir du moment ou les normes sont stupides : un constructeur qui ferait le choix de faire des véhicules plus fiables et plus performants pour favoriser son client plutôt que de lui vendre une bouse bridée et bardée de dépolluant peu fiable à toute ma reconnaissance.

Ces fraudes massives sont simplement une démonstration par l'absurde des normes imposées : toujours plus restrictives en terme de CO² et donc renvoyant à l'obligation de faire des moteurs rejetant des particules plus nocives pour gagner sur la consommation lors d'un test, non réaliste de surcroit.

Cette même stupidité on la retrouve aujourd'hui encore, ou un 2.0 Turbo / 1.4T va prendre 10k euros de malus, mais un SUV de 2.4T V8 hybridé va lui échapper à tous malus.

La fraude ne nait pas d'un cerveau machiavélique au sein d'une entreprise. On n'est pas dans un Marvel ou un DC Comics (ça fera plaisir à Nadir ^^).

L'origine des fraudes c'est simplement le résultat de la balance suivante :

Risque à ne pas frauder :

- Sortir un véhicule bcp moins performant et bcp moins efficient, trop chère par rapport au prix marketing et moins bon que la concurrence qui, elle va probablement trouver un moyen de contourner les tests

- Perte de fiabilité lié aux systèmes complexes de dépollution qui entraine une perte financière colossale à terme à cause d'une dégradation de l'image de marque

Risque de frauder :

- Devoir payer une amende d'un montant X

- Image de marque très légèrement dégradée (car si on se fait prendre tout le monde se fera prendre, car in fine tout le monde va frauder d'une manière ou d'une autre) et pour preuve VW vend toujours autant malgré son image de grand méchant tricheur/pollueur : bref quasi sans impact sur les ventes.

Bref, les constructeurs ont tranché et j'aurais fait strictement pareil à leur place.

Concernant l'impact sur la santé que l'on fait porter au constructeur : c'est gaguesque ! Le problème associé aux particules est un problème purement politique :

- Qui a décidé de faire des villes ultra dense avec des TEC médiocres ? Pas les constructeurs que je sache.

- Qui a fait la promotion du diesel en premier lieu pour la voiture des particuliers ? Pas les constructeurs non plus.

- Qui a mis le CO² comme porte étendards de l'écologie favorisant le diesel et plus globalement les particules ultra fines ? Pas les constructeurs non plus.

Bref, les constructeurs ne sont pas responsable des mauvaises politiques pseudo "environnementale". Par contre ils sont responsables des milliers d'emploi qu'ils génèrent et de ce fait, favoriser les ventes (et augmenter le risque juridique) c'est favoriser l'emploi et la qualité/durabilité des produits... Donc franchement, je soutiens entièrement la fraude de TOUS les constructeurs (puisqu'ils ont tous fraudé sans exception mais pas tous aussi subtilement la nuance est la).

Par

En réponse à Gros-Chibre

Ou c’etait peut etre une manoeuvre pour esperer eteindre les autres soupçons potentiels.

On se balance sur un petit probleme en esperant ne plus attirer l’attention sur le reste.

L’arbre qui cache la foret.

Le coup du gentil eleve qui se denonce en esperant ne pas attirer l’attention sur l’autre grosse connerie qu’il a fait.

Qui sait?!!

:voyons:

Un complots...

Attention si tu croise le président.. c'est 4 mois ferme..;-)

Par

En réponse à Axel015

Suis-je donc le seul à soutenir la fraude des constructeurs ? :bien:

Pour ma part, à partir du moment ou les normes sont stupides : un constructeur qui ferait le choix de faire des véhicules plus fiables et plus performants pour favoriser son client plutôt que de lui vendre une bouse bridée et bardée de dépolluant peu fiable à toute ma reconnaissance.

Ces fraudes massives sont simplement une démonstration par l'absurde des normes imposées : toujours plus restrictives en terme de CO² et donc renvoyant à l'obligation de faire des moteurs rejetant des particules plus nocives pour gagner sur la consommation lors d'un test, non réaliste de surcroit.

Cette même stupidité on la retrouve aujourd'hui encore, ou un 2.0 Turbo / 1.4T va prendre 10k euros de malus, mais un SUV de 2.4T V8 hybridé va lui échapper à tous malus.

La fraude ne nait pas d'un cerveau machiavélique au sein d'une entreprise. On n'est pas dans un Marvel ou un DC Comics (ça fera plaisir à Nadir ^^).

L'origine des fraudes c'est simplement le résultat de la balance suivante :

Risque à ne pas frauder :

- Sortir un véhicule bcp moins performant et bcp moins efficient, trop chère par rapport au prix marketing et moins bon que la concurrence qui, elle va probablement trouver un moyen de contourner les tests

- Perte de fiabilité lié aux systèmes complexes de dépollution qui entraine une perte financière colossale à terme à cause d'une dégradation de l'image de marque

Risque de frauder :

- Devoir payer une amende d'un montant X

- Image de marque très légèrement dégradée (car si on se fait prendre tout le monde se fera prendre, car in fine tout le monde va frauder d'une manière ou d'une autre) et pour preuve VW vend toujours autant malgré son image de grand méchant tricheur/pollueur : bref quasi sans impact sur les ventes.

Bref, les constructeurs ont tranché et j'aurais fait strictement pareil à leur place.

Concernant l'impact sur la santé que l'on fait porter au constructeur : c'est gaguesque ! Le problème associé aux particules est un problème purement politique :

- Qui a décidé de faire des villes ultra dense avec des TEC médiocres ? Pas les constructeurs que je sache.

- Qui a fait la promotion du diesel en premier lieu pour la voiture des particuliers ? Pas les constructeurs non plus.

- Qui a mis le CO² comme porte étendards de l'écologie favorisant le diesel et plus globalement les particules ultra fines ? Pas les constructeurs non plus.

Bref, les constructeurs ne sont pas responsable des mauvaises politiques pseudo "environnementale". Par contre ils sont responsables des milliers d'emploi qu'ils génèrent et de ce fait, favoriser les ventes (et augmenter le risque juridique) c'est favoriser l'emploi et la qualité/durabilité des produits... Donc franchement, je soutiens entièrement la fraude de TOUS les constructeurs (puisqu'ils ont tous fraudé sans exception mais pas tous aussi subtilement la nuance est la).

Ton commentaire le rappelle le jour où j'ai compris que les lois et les normes était de la foutaise...

Je rentrerai d'Allemagne en France...après avoir roulé sur une autre gratuite à 230km/h j'approche de la frontière...

1 er Panneau France

2 em Panneau 110 km/h

3 em Panneau Péage

Donc les normes, l'écologie, la santé... Du flan

Par

En réponse à Axel015

Suis-je donc le seul à soutenir la fraude des constructeurs ? :bien:

Pour ma part, à partir du moment ou les normes sont stupides : un constructeur qui ferait le choix de faire des véhicules plus fiables et plus performants pour favoriser son client plutôt que de lui vendre une bouse bridée et bardée de dépolluant peu fiable à toute ma reconnaissance.

Ces fraudes massives sont simplement une démonstration par l'absurde des normes imposées : toujours plus restrictives en terme de CO² et donc renvoyant à l'obligation de faire des moteurs rejetant des particules plus nocives pour gagner sur la consommation lors d'un test, non réaliste de surcroit.

Cette même stupidité on la retrouve aujourd'hui encore, ou un 2.0 Turbo / 1.4T va prendre 10k euros de malus, mais un SUV de 2.4T V8 hybridé va lui échapper à tous malus.

La fraude ne nait pas d'un cerveau machiavélique au sein d'une entreprise. On n'est pas dans un Marvel ou un DC Comics (ça fera plaisir à Nadir ^^).

L'origine des fraudes c'est simplement le résultat de la balance suivante :

Risque à ne pas frauder :

- Sortir un véhicule bcp moins performant et bcp moins efficient, trop chère par rapport au prix marketing et moins bon que la concurrence qui, elle va probablement trouver un moyen de contourner les tests

- Perte de fiabilité lié aux systèmes complexes de dépollution qui entraine une perte financière colossale à terme à cause d'une dégradation de l'image de marque

Risque de frauder :

- Devoir payer une amende d'un montant X

- Image de marque très légèrement dégradée (car si on se fait prendre tout le monde se fera prendre, car in fine tout le monde va frauder d'une manière ou d'une autre) et pour preuve VW vend toujours autant malgré son image de grand méchant tricheur/pollueur : bref quasi sans impact sur les ventes.

Bref, les constructeurs ont tranché et j'aurais fait strictement pareil à leur place.

Concernant l'impact sur la santé que l'on fait porter au constructeur : c'est gaguesque ! Le problème associé aux particules est un problème purement politique :

- Qui a décidé de faire des villes ultra dense avec des TEC médiocres ? Pas les constructeurs que je sache.

- Qui a fait la promotion du diesel en premier lieu pour la voiture des particuliers ? Pas les constructeurs non plus.

- Qui a mis le CO² comme porte étendards de l'écologie favorisant le diesel et plus globalement les particules ultra fines ? Pas les constructeurs non plus.

Bref, les constructeurs ne sont pas responsable des mauvaises politiques pseudo "environnementale". Par contre ils sont responsables des milliers d'emploi qu'ils génèrent et de ce fait, favoriser les ventes (et augmenter le risque juridique) c'est favoriser l'emploi et la qualité/durabilité des produits... Donc franchement, je soutiens entièrement la fraude de TOUS les constructeurs (puisqu'ils ont tous fraudé sans exception mais pas tous aussi subtilement la nuance est la).

Les constructeurs européens étaient et sont suffisamment puissant ,pour ne pas acceptés des normes impossibles à tenir !

Des lors qu ils ont tous baissés leurs frocs et donc acceptés les règles de Bruxelles, la tricherie est impardonnable

:buzz:

Par

Sans doute l'homologation des Cayenne Diesel... :ange:

Par

En réponse à Axel015

Suis-je donc le seul à soutenir la fraude des constructeurs ? :bien:

Pour ma part, à partir du moment ou les normes sont stupides : un constructeur qui ferait le choix de faire des véhicules plus fiables et plus performants pour favoriser son client plutôt que de lui vendre une bouse bridée et bardée de dépolluant peu fiable à toute ma reconnaissance.

Ces fraudes massives sont simplement une démonstration par l'absurde des normes imposées : toujours plus restrictives en terme de CO² et donc renvoyant à l'obligation de faire des moteurs rejetant des particules plus nocives pour gagner sur la consommation lors d'un test, non réaliste de surcroit.

Cette même stupidité on la retrouve aujourd'hui encore, ou un 2.0 Turbo / 1.4T va prendre 10k euros de malus, mais un SUV de 2.4T V8 hybridé va lui échapper à tous malus.

La fraude ne nait pas d'un cerveau machiavélique au sein d'une entreprise. On n'est pas dans un Marvel ou un DC Comics (ça fera plaisir à Nadir ^^).

L'origine des fraudes c'est simplement le résultat de la balance suivante :

Risque à ne pas frauder :

- Sortir un véhicule bcp moins performant et bcp moins efficient, trop chère par rapport au prix marketing et moins bon que la concurrence qui, elle va probablement trouver un moyen de contourner les tests

- Perte de fiabilité lié aux systèmes complexes de dépollution qui entraine une perte financière colossale à terme à cause d'une dégradation de l'image de marque

Risque de frauder :

- Devoir payer une amende d'un montant X

- Image de marque très légèrement dégradée (car si on se fait prendre tout le monde se fera prendre, car in fine tout le monde va frauder d'une manière ou d'une autre) et pour preuve VW vend toujours autant malgré son image de grand méchant tricheur/pollueur : bref quasi sans impact sur les ventes.

Bref, les constructeurs ont tranché et j'aurais fait strictement pareil à leur place.

Concernant l'impact sur la santé que l'on fait porter au constructeur : c'est gaguesque ! Le problème associé aux particules est un problème purement politique :

- Qui a décidé de faire des villes ultra dense avec des TEC médiocres ? Pas les constructeurs que je sache.

- Qui a fait la promotion du diesel en premier lieu pour la voiture des particuliers ? Pas les constructeurs non plus.

- Qui a mis le CO² comme porte étendards de l'écologie favorisant le diesel et plus globalement les particules ultra fines ? Pas les constructeurs non plus.

Bref, les constructeurs ne sont pas responsable des mauvaises politiques pseudo "environnementale". Par contre ils sont responsables des milliers d'emploi qu'ils génèrent et de ce fait, favoriser les ventes (et augmenter le risque juridique) c'est favoriser l'emploi et la qualité/durabilité des produits... Donc franchement, je soutiens entièrement la fraude de TOUS les constructeurs (puisqu'ils ont tous fraudé sans exception mais pas tous aussi subtilement la nuance est la).

Désormais, les autorités laisseront tranquille les constructeurs ayant fraudés suite à ce puissant soutien.

Après tout, TOUTES les marques ont fraudés. Sans exception. Cela prouve bien que les normes étaient impossibles à suivre. :violon:

Par

En réponse à Automotoman

Ton commentaire le rappelle le jour où j'ai compris que les lois et les normes était de la foutaise...

Je rentrerai d'Allemagne en France...après avoir roulé sur une autre gratuite à 230km/h j'approche de la frontière...

1 er Panneau France

2 em Panneau 110 km/h

3 em Panneau Péage

Donc les normes, l'écologie, la santé... Du flan

Mais c'est clairement ça :bien:

Par

En réponse à v_tootsie

Commentaire supprimé.

Pas besoin, ça va se faire tout seul.

L'opinion commence à comprendre l'entourloupe, c'est une question de temps maintenant. Il suffit d'être patient. :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire