Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Près d'un Français sur trois répare lui-même sa voiture

Près d'un Français sur trois répare lui-même sa voiture

Les Français aiment faire eux-mêmes des opérations d'entretien et de réparation sur leur auto. L'activité séduit les jeunes, qui cherchent à faire des économies, et n'est pas seulement masculine !

Bricolage, jardinage… Le "faire soi-même" est tendance. L'automobile n'y échappe pas. Nombreux sont les Français qui aiment mettre les mains dans le cambouis. Selon une étude réalisée par BVA pour Oscaro, le leader en ligne de la pièce détachée, 28 % des automobilistes français ont fait au moins une fois une opération d'entretien ou de réparation sur leur véhicule au cours des deux dernières années. Pour 71 % des pratiquants, cela concerne des opérations courantes : vidange, filtres, essuie-glaces… 34 % ont déjà remplacé une pièce d'usure.

Et le sondage fait voler en éclat quelques clichés. On pourrait penser que le profil type du mécano amateur est un homme à la retraite. Or, 40 % des auto-réparateurs sont des femmes. De plus, l'âge moyen de ceux qui s'occupent de leur auto est de 42 ans, alors que pour ceux qui ne le font pas c'est 49 ans. Parmi les sondés, 38 % des 18/34 ans sont des auto-réparateurs, contre 18 % des plus de 55 ans.

L'activité est placée sous le signe du partage, puisque 54 % des auto-réparateurs sondés le font à plusieurs (35 % en famille, 22 % entre amis). Les proches sont d'ailleurs les premiers conseillers, juste devant Internet.

La majorité des sondés (56 %) se considèrent comme des débutants. Et pour ceux-là, la principale motivation est la recherche des économies (pour 65 %). C'est aussi pour eux un gain de temps. Chez ceux qui se considèrent comme des bricoleurs expérimentés (39 % des sondés), 58 % mettent en avant les économies réalisées. Mais pour 30 %, c'est devenu un loisir ! C'est aussi une part de leur passion pour l'automobile.

La pratique a un bel avenir. 49 % des auto-réparateurs sondés songent en faire davantage, une proportion qui grimpe à 61 % chez les 18/34 ans.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire