Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Prime à la conversion : contrat rempli pour l'Etat

Dans Economie / Politique / Marché

Prime à la conversion : contrat rempli pour l'Etat

Une étude du ministère de la Transition écologique démontre que la grande majorité des bénéficiaires de la prime à la conversion sont des ruraux, à revenus modestes. Cela tombe bien, c'était exactement le public visé par l'Etat qui estime que le contrat est rempli.

Le but premier de la prime à la conversion était de permettre aux ménages les plus modestes de changer de véhicule pour mettre à la casse des voitures trop anciennes, et donc trop polluantes. Et selon une étude du ministère de la Transition écologique, 72 % des bénéficiaires de cette prime étaient des ménages non imposables, principalement ruraux. Une cible qui n'a pas forcément les moyens, en temps normal, de changer fréquemment d'auto, et qui garde les véhicules le plus longtemps possible. La prime à la conversion leur a ainsi permis de passer sur un véhicule récent, neuf ou d'occasion, en essence ou diesel Euro 6, mais aussi en hybride et électrique. 

Les voitures parties à la casse avaient, en 2018, en moyenne 19 ans. En clair, la prime à la conversion aurait eu de réels bénéfices. Le Commissariat général au développement durable estime d'ailleurs que l'impact de la prime est "globalement positif", puisque les gains supposés en termes de rejets polluants pour le passage sur un véhicule plus récent ont été évalués à 375 millions d'euros, en matière d'environnement. A mettre en parallèle des 310 millions d'euros dépensés par le gouvernement pour accorder ces aides.

Une prime à la conversion qui évolue évidemment au fil des mois, puisqu'elle ne concerne désormais que les autos sous les 116 g/km de CO2, en Crit'Air 1. Les seules Crit'Air 2 concernées doivent avoir été immatriculées après le 1er septembre 2019.

"Vous pouvez bénéficier jusqu'à 3 000 € pour l'achat d'un véhicule thermique neuf ou d'occasion et jusqu'à 5 000 € pour l'achat d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable neuf ou d'occasion. La prime est doublée pour les 20% des ménages les plus modestes et les actifs qui ne paient pas d'impôts et parcourent de nombreux kilomètres chaque jour pour se rendre à leur lieu de travail (60 km)", rappelle le site du gouvernement.

Pour savoir si vous êtes éligible, un simulateur en ligne est disponible.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (10)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Mouais j'ai doutes la dessus ..

Par

"l'Etat qui estime que le contrat est rempli."

Oui, bien sûr, je ne vois pas comment les "spécialistes " pourraient avouer un fiasco...Bien sûr, ça a permis aux petits salaires de s'équiper écologiquement....On y croit...D'ailleurs le malus est bon puiqu'il permet cette "heureuse transition" vers des véhicules propres...D'ici qu'ils en remettent une couche au passage il n'y a pas 3 km!!!:buzz:

Par

Sic "72 % des bénéficiaires de cette prime étaient des ménages non imposables, "

C'est curieux ça ... car depuis quelques mois déjà , les autres n'y ont quasiment plus droit LOL

Question : combien de ces non imposables ont opté pour un véhicule électrique tant mis en avant par ce gouvervement écolo anti diesel ? combien ?

Bref ça sent l'intox gouvernementale . D'ailleurs Macron devrait institue un Ministère de la propagande écologique.

Par

Les ruraux n'ont pas acheté les voitures avec une prises électriques.....

Alors pourquoi, mettre cette photo pour accompagner votre titre simpliste!!!

Par

Quelle erreur ils ont fait de mettre leurs clous a la casse....De mon coté j'ai gardé mon daily gazout de 30 ans y a pas plus économique de toute façon :ange:

Par

" Et selon une étude du ministère de la Transition écologique, 72 % des bénéficiaires de cette prime étaient des ménages non imposables, " Ce qui ne veut absolument pas dire que ce sont des ménages à revenus modestes.

Mais il est certains que l'ouverture de la prime à l'achat d'occasion à forcément bénéficié à plus de revenus modestes qu'auparavant.

Par

En même temps ils ne vont pas dire le contraire... :oops:

Par

En réponse à turborunner

Quelle erreur ils ont fait de mettre leurs clous a la casse....De mon coté j'ai gardé mon daily gazout de 30 ans y a pas plus économique de toute façon :ange:

déjà on s'en fout de tes "économies" en gardant ton vieux mazout comme tu dis , c'est dans un but de moins polluer mais bon si ce n'est pas ton problème grand bien t'en fasses. Mais si les gens ont pu profiter de cette prime pour avoir un véhicule plus sûre moins émettrice de particule et CO2 c'est nickel.

Par

On y croit tous, non imposable et s'endetter pour 30000€. Même en travaillant c'est pas possible

Par

Définition de ruraux pour un parisien ?

Si les gens habitent au milieu des champs, à 2km de l'entrée d'une ville, sont-ils des ruraux ?

Bien sur que l'objectif est d'aider ceux qui utilisent leur voiture pour aller bosser à la ville.

Il est idiot d'aider ceux qui ont un arrêt de bus en bas de chez eux. Pour eux, il y a eu les primes pour les vélos électriques.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire