Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Prise en main - Honda e : nouveau chapitre de l'histoire Honda

Chez Honda, la "e" est la petite dernière qui fait grand bruit, tout en étant silencieuse, motorisation électrique oblige. Une voiture très attendue qui prend à contre-pied la tendance des voitures électriques dotées de grosses batteries. Mais dans les faits, que vaut-elle, cette Honda e ? Nous l'avons prise en main brièvement, et les débuts sont prometteurs.

Prise en main - Honda e : nouveau chapitre de l'histoire Honda

La gestation de cette Honda e n'est pas terminée, et il n'était pas difficile de s'en rendre compte : certains plastiques étaient hasardeusement ajustés dans l'habitacle, tandis que l'immense écran panoramique était réglé sur un unique affichage (celui de la vitesse et de la consommation d'énergie). "Surtout, n'y touchez pas", invective l'un des ingénieurs japonais ayant fait le déplacement. En clair, il reste du travail à Honda, mais on approche du but, et nous avons pu glaner quelques informations intéressantes sur une auto que Honda qualifie de "nouvelle approche de l'automobile". Concrètement, Honda voit la "e" comme un nouveau départ, une chose qui devrait marquer une rupture dans l'histoire de la marque. Rien que ça.

Prise en main - Honda e : nouveau chapitre de l'histoire Honda

Honda est donc parti d'une feuille blanche pour concevoir cette petite électrique. Et elle nous fait perdre absolument tous nos repères ! Que ce soit en termes de design extérieur, avec un style que l'on pourrait qualifier de néo-rétro, mais aussi au niveau de l'habitacle, qui nous donne l'impression d'être dans un salon, avec ses couleurs chaudes et discrètes et sa sellerie en tissu façon "canapé". 

On regrette, quand même, le design du concept qui était nettement plus ramassé et moins "haut". Le passage à la série a contraint Honda à faire des sacrifices. En effet, l'implantation de batteries dans le plancher réhausse inévitablement la ceinture de caisse, donnant ainsi cette sensation de verticalité absente sur le concept, bien plus racé. Dommage, mais c'est ainsi pour toutes les électriques de petit gabarit.

La Honda e, c'est quoi ?

C'est une voiture citadine dotée de batteries de 35,5 kWh. Certains pourront trouver cette valeur décevante, mais chez Honda, on mise sur le fait que la "course à l'autonomie" est une mauvaise chose et qu'il est plus intéressant d'avoir des batteries moyennes pour contenir le poids, le prix et l'agilité.

Prise en main - Honda e : nouveau chapitre de l'histoire Honda

Et en parlant de poids, on parle d'un produit final à environ 1500 kg. Ce qui est lourd, on le concède, pour une citadine, mais rappelons-nous qu'il y a plusieurs centaines de kilos de batteries dans le plancher.

La répartition du poids est à 50/50 et le moteur, placé sur le train arrière, entraîne les roues arrière avec 113 kW (150 ch) et un peu plus de 300 Nm. Ça, c'est pour la version la plus puissante, mais Honda nous a déjà confirmé avoir dans les cartons une autre version de 135 ch, qui n'est pas encore validée, mais ce sont "les plans" de Honda pour le moment. Deux modes de conduite sont proposés : normal, et sport. Les palettes permettent de jouer sur le frein moteur, qui est assez violent en niveau 3 (le plus élevé). Tellement, en fait, qu'il est presque possible de ne pas freiner si l'on anticipe bien. 

Prise en main - Honda e : nouveau chapitre de l'histoire Honda
Prise en main - Honda e : nouveau chapitre de l'histoire Honda

Nous n'avons eu que quelques tours sur une minuscule piste d'essai au volant de la Honda e qui semble déjà prometteuse. La direction possède deux niveaux d'assistance et ne comporte que 3,1 tours de butée à butée. Et puisque l'on est sur la direction, sachez que le rayon de braquage est de 4,3 mètres (soit exactement celui d'une Renault Twingo III). A l'essai, cela donne une voiture qui tourne presque sur elle-même...

Les accélérations sont franches, même si l'on sent le poids de l'auto, loin d'être négligeable. 300 Nm pour 1500 kg, ce n'est pas ce qu'il y a de plus fou, mais c'est déjà suffisant pour faire mieux que la plupart des citadines thermiques en circulation aujourd'hui. Et surtout, c'est bien suffisant si l'on reste dans le cadre de ce pour quoi cette "e" a été pensée : pour la ville.

Prise en main - Honda e : nouveau chapitre de l'histoire Honda

Les premiers tours de roues ne nous ont évidemment pas permis de statuer sur la consommation et l'autonomie, même si Honda parle d'un peu plus de 200 km en conditions réelles. Notons que deux montes pneumatiques seront proposées : des jantes en 16 pouces chaussées de Yokohama et des 17 pouces (celles de notre essai) en Michelin Pilot Sport qui ne sont pas connus pour être les rois en termes d'économie de carburant. Ces 200/250 km nous paraissent en tout cas réalistes, mais ça pourrait décevoir ceux qui voudraient envisager la japonaise face à une Peugeot e-208 ou une Renault Zoe, plus polyvalentes. L'avantage de batteries de 35,5 kWh, en tout cas, c'est qu'il est possible de recharger à 80 % en 30 minutes sur une borne rapide (la Honda e acceptera jusqu'à 100 kW de puissance de charge)...

Batteries, caméras...

Les batteries sont fournies par Panasonic, le même fournisseur... que Tesla. Des blocs de 16 cellules sont acheminés chez Honda qui les assemble pour créer le pack de batteries de 35,5 kWh, refroidi par liquide. Honda a déjà prévu le coup avec la possibilité de la charge bidirectionnelle : les batteries se rechargent mais peuvent aussi se décharger dans le réseau électrique de la maison, avec le principe du "vehicle to grid" (V2G).

Prise en main - Honda e : nouveau chapitre de l'histoire Honda

Les batteries devraient être garanties 8 ans ou 160 000 km, ce qui est dans la moyenne de ce qui se fait aujourd'hui chez les autos électriques.

Evidemment, le plus gros détail qui interpelle sur cette Honda e, ce sont ces rétroviseurs caméras (de série, on le rappelle). L'image est retranscrite dans les coins de la planche de bord sur des écrans haute définition de très bonne qualité. Mais on doit le reconnaître : les vieux réflexes sont tenaces, et il est bien compliqué de se forcer à regarder dans l'habitacle pour voir ce qui se passe derrière. D'ailleurs, on retrouve un autre écran, sur le rétroviseur central. Là encore, c'est perturbant : l'image est nette, mais l'on sent tout de même qu'il s'agit d'une image virtuelle, et pas d'un reflet réel. Troublant...

Prise en main - Honda e : nouveau chapitre de l'histoire Honda
Prise en main - Honda e : nouveau chapitre de l'histoire Honda

N'oublions pas la connectivité : la Honda e semble vouloir combler tous les besoins, puisqu'on a déjà noté la présence d'une prise HDMI à l'avant, de plusieurs ports USB, ou encore d'une prise 220V pour brancher des appareils de puissance.

Quel avenir ?

Honda admet pour l'instant que la plateforme n'est pas réellement modulaire. Comprenez par là qu'il n'y a pas de second modèle électrique de prévu sur la base de cette "e" dans un avenir proche. Et pour ceux qui se posaient la question (nous l'avons posée, en tout cas) : une Honda Type R électrique n'est pas quelque chose de prévu pour l'instant, mais qui sait, dans le futur...

Prise en main - Honda e : nouveau chapitre de l'histoire Honda

En attendant, on sent que Honda "tâte" le terrain avec cette auto qui paraît bien née. Mais il reste une grande interrogation : le prix. Plateforme spécifique, rétroviseurs caméras, grand écran panoramique, tout ceci va se payer, et probablement au prix fort. Nous ne connaissons pas encore le tarif mais il devrait être supérieur à 30 000 €, ce qui la placera en face des citadines électriques récentes et plus polyvalentes. Le design peut-il faire le coup de coeur ? Il paraît que oui... alors suivons cela de près. Les essais définitifs auront lieu à l'automne avec un lancement probablement prévu pour la fin d'année.

Portfolio (17 photos)

En savoir plus sur : Honda E

Honda E

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (74)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

oups la version de série on dirait une Fabia de profil...

Par

ça sent la voiture qui va finir aussi lourde et avec moins d'autonomie que la Zoe. Alors elle est mignonne certes, mais je ne suis pas sûr qu'elle soit réellement compétitive. Ils partent tard dans la course.

Par

j'adore cette titine! trop chère évidemment mais sinon elle est top. Juste un regret : même si je n'ai rien perso contre les véhicules électriques, c'est triste que Honda qui est incontesté pour la fiabilité de ses moteurs essence perde quelque peu son avance en la matière en passant au moteur électrique. Quelle sera son avance sur ce point par rapport à une Renault? mais c'est sans doute le sens de l'histoire

Par

Elle n'est pas aussi jolie que le concept.

Je trouve la démarche de "mettre moins de batteries et vendre cette voiture comme une citadine pure" logique. Sauf si au final elle est aussi chère qu'une concurrente avec le double d'autonomie !

Je n'aime pas les rétroviseurs caméra.

Et je n'aime pas -OK, ce n'est pas la seule, elles sont toutes comme ça- une voiture conçue pour la ville avec une carrosserie aussi exposée.

Par

Nettement plus petite, batterie plus petite, mais malgré cela plus lourde qu'une Ioniq 38kWh. Certainement moins d'autonomie aussi.

Et le design, effectivement a fait un bond en arrière par rapport au sympathique concept...

Non, l'électrification deviendra réellement sexy ET confortable quand les batteries seront assez compactes pour ne pas être implantées sous tout le plancher. La e208 me paraît à ce titre très nettement plus prometteuse en terme de conception.

Par

En réponse à LeDésanusseur

j'adore cette titine! trop chère évidemment mais sinon elle est top. Juste un regret : même si je n'ai rien perso contre les véhicules électriques, c'est triste que Honda qui est incontesté pour la fiabilité de ses moteurs essence perde quelque peu son avance en la matière en passant au moteur électrique. Quelle sera son avance sur ce point par rapport à une Renault? mais c'est sans doute le sens de l'histoire

Ne TKT pas pour Honda !!! Ils resteront au top , même en VE

:buzz:

Par

"néo-rétro

batteries de 35,5 kWh.

Deux modes de conduite sont proposés : normal, et sport.

pensée pour la ville.

Michelin Pilot Sport

80 % en 30 minutes sur une borne rapide

rétroviseurs caméras

une prise HDMI à l'avant... "

Quand le pot de yaourt se transforme en pot-pourri de toutes les fausses bonnes idees des 10 dernieres annees... d'un point de vue marketing, zero coherence...

Ce qui veulent un vrai mode sport et de l'agilite acheteront une Abarth 500, ceux qui veulent une vraie voiture electrique moderne avec de l'autonomie se tourneront vers la Zoe.

Next.

Par

Je comprends pas le principe de la voiture électrique. C'est lourd, c'est cher, ça a peu d'autonomie et la fabrication des batteries est presque autant polluante que l'utilisation d'une voiture thermique.

Par

Donc l'avenir c'est çà ?

Payer 30K€ ce qui aujourd'hui coûte 15 K€...ben sans moi, merci

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire