Publi info
 

Prise en mains - Peugeot 308 1.5 BlueHDI 130 EAT8 (2018) : pour rentrer dans la norme

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Après avoir lancé le BlueHDI 130 en boîte mécanique il y a peu pour remplacer le BlueHDI 120, Peugeot lui offre désormais la possibilité d'être accouplé à l'EAT8 dont seule la version GT pouvait bénéficier jusqu'ici. L'objectif totalement assumé pour la marque est avant tout de respecter les nouvelles normes en cours de déploiement, mais qu'en est-il une fois le volant en main ?

Prise en mains - Peugeot 308 1.5 BlueHDI 130 EAT8 (2018) : pour rentrer dans la norme

Branle-bas de combat chez les constructeurs automobiles à l'arrivée des cycles de mesure WLTP qui remplace les NEDC depuis le 1er janvier 2018 (il faudra ttendre le 1er janvier 2019 pour l'affichage) mais aussi des nouvelles normes européennes de dépollution qui passeront à l'Euro 6c. Déjà requises pour les homologations de nouveaux types depuis le 1er septembre 2017 et bientôt aussi pour les nouveaux modèles dès le 1er septembre 2018, elles mettent particulièrement l'accent sur les émissions de NOx. L'une et l'autre nécessitent, côté diesel comme essence, des évolutions mécaniques profondes qui mettent en ébullition les cerveaux des ingénieurs de toutes les marques, dont ceux de Peugeot.

Prise en mains - Peugeot 308 1.5 BlueHDI 130 EAT8 (2018) : pour rentrer dans la norme
Prise en mains - Peugeot 308 1.5 BlueHDI 130 EAT8 (2018) : pour rentrer dans la norme
Prise en mains - Peugeot 308 1.5 BlueHDI 130 EAT8 (2018) : pour rentrer dans la norme

C'est dans ce but que le BlueHDI 130 a remplacé depuis quelques mois le BlueHDI 120, dans un premier temps seulement seulement sous le capot de la 308 avant d'être étendu au reste de la gamme. Ne vous laissez pas berner par la faible augmentation de puissance puisqu'il s'agit d'un moteur entièrement nouveau affichant une cylindrée de 1 499 cm3 contre 1 560 précédemment et dotée d'une culasse 16 soupapes, d'un système de combustion paraît-il hérité de la 908 victorieuse des 24 heures du Mans, ainsi que d'un nouveau système de traitement des NOx. Pour faire face à l'augmentation de la consommation d'AdBlue qui devrait doubler voire tripler pour satisfaire aux nouvelles normes et ainsi faciliter son remplissage, une seconde goulotte fait son arrivée à côté de celle pour le carburant. Cette dernière sera par contre moins utilisée selon la marque, puisque l'appétit du BlueHDI 130 serait inférieur de 4 à 6 % à celui du BlueHDI 120.

Mais la véritable nouveauté, c'est l'arrivée de la boîte automatique EAT8 qui remplace, vous l’aurez deviné, l'EAT6. Jusqu'ici seulement réservée à la version GT, elle sera disponible à partir d'avril 2018 avec ce BlueHDI 130 mais aussi avec le PureTech 130. Toujours développée en collaboration avec Aisin, elle offre donc huit rapports, ce qui permettrait selon Peugeot de diminuer la consommation jusqu'à 7 %, en ne pesant que 2 kg de plus que l'EAT6.

Prise en mains - Peugeot 308 1.5 BlueHDI 130 EAT8 (2018) : pour rentrer dans la norme

Au-delà de respecter les normes, est-ce que cette ensemble moteur/boîte apporte un vrai plus pour le client ? Nous avons pu prendre en main une Peugeot 308 BlueHDI 130 EAT8 mais les conditions de circulation apocalyptiques à cause la neige en région parisienne le jour de notre essai nécessiteront d'en reprendre le volant dans les plus brefs délais.

Peugeot 308 BlueHDI 130 EAT8 contre Peugeot BlueHDI 120 EAT6, les chiffres

 

308 BlueHDI 130 EAT8

308 BlueHDI 120 EAT6

Puissance administrative (CV)

6

6

Cylindrée (cm3)

1 499

1 560

Nombre de soupapes

16

8

Puissance maximum

130 ch à 3 750 tr/min

120 ch à 3 500 tr/min

Couple maximum

300 Nm à 1 750 tr/min

300 Nm à 1 750 tr/min

Norme de dépollution

Euro 6c

Euro 6

Intervalle de maintenance

30 000 km ou 1 an

25 000 km ou 1 an

Masse à vide (kg)

1 204

1 200

Vitesse maximum (km/h, jantes 17/18 pouces)

206*

196 / 190

0 à 100 km/h (s, jantes 17/18 pouces)

9,4*

9,5 / 10,2

1 000 m départ arrêté (s, jantes 17/18 pouces)

30,5*

30,9 / 31,7

80 à 120 km/h en Drive (s, jantes 17/18 pouces)

6,5*

6,8 / 7,5

Consommation urbaine(l/100 km cycle NEDC, jantes 17/18 pouces)

4 / 4,2 *

4,1 / 4,4

Consommation extra-urbaine(l/100 km cycle NEDC, jantes 17/18 pouces)

3,3 / 3,5 *

3,4 / 3,6

Consommation mixte(l/100 km cycle NEDC, jantes 17/18 pouces)

3,6 / 3,7 *

3,6 / 3,9

Émissions de CO2 (g/km, jantes 17/18 pouces)

93 / 98 *

95 / 101

*Sous réserve d'homologation

Comme vous pouvez le voir sur le tableau ci-dessus, à part pour la vitesse de pointe à l'importance toute relative et les intervalles de maintenance notablement plus éloignés de 5 000 km, les différences en faveur du nouveau venu tiennent de l'anecdotique, sur le papier comme dans la réalité. Les accélérations sont identiques et la consommation moyenne constatée de 5,6 l/100 km est un chiffre très similaire à ce qu'on pouvait obtenir avec le BlueHDI 120 EAT6.

Mais les caractères du moteur comme de la boîte sont par contre bien différents. En effet, la culasse à 16 soupapes du BlueHDI 130 fait qu'il s'essouffle moins vite dans les tours et que sa plage d'utilisation est très sensiblement plus étendue, ce qui est tout à fait appréciable. Côté transmission, l'EAT6 était déjà une excellente boîte automatique, avec des passages de vitesses rapides et une réactivité tout ce qu'il y a de plus respectable, et l'EAT8 est définitivement du même tonneau : les rapports s'enchaînent de façon tellement discrète que les transitions sont difficiles à remarquer et la rapidité d'exécution en mode manuelle aux palettes n'a pas grand-chose à envier à celle d'une double embrayage. On peut cependant continuer de regretter que ces fameuses palettes soient toujours trop courtes pour être confortables à utiliser pour qui tient son volant à 9 h 15 et que celle de droite reste désespérément trop proche des commodos de clignotants et de régulateur de vitesse.

Prise en mains - Peugeot 308 1.5 BlueHDI 130 EAT8 (2018) : pour rentrer dans la norme

Ce n'est pas une révolution pour le conducteur donc, mais plutôt une légère amélioration que Peugeot a le bon goût de ne pas faire payer trop cher. Les tarifs ne sont pas encore officiels mais on a une idée bien précise d'à quoi ils ressembleront : sur la 308, la combinaison BlueHDI 130 boîte mécanique s'échange contre un minimum de 27 400 € - soit 350 € de plus que le BlueHDI 120 - et il faudra ajouter 1 800 € pour bénéficier d'une transmission automatisée – soit 200 € de plus que pour une EAT6 -, ce qui porte le total à 28 250 €, une augmentation tout ce qu'il y a de raisonnable.

Portfolio (29 photos)

En savoir plus sur : Peugeot 308 (2e Generation)

Commentaires (142)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Elle jolie surtout avec ce bleu , je la préfère à la Mégane pas photo la Mégane fait trop OUi OUI avec ses grosses fesses , cette 308 fait plus sérieuse et classe !! Acheter un diesel neuf aujourd'hui c'est chaud !

Par

Les essais sont de plus en plus courts et de moins en moins précis ...

" Les tarifs ne sont pas encore officiels mais on a une idée bien précise d'à quoi ils ressembleront : sur la 308, la combinaison BlueHDI 130 boîte mécanique s'échange contre un minimum de ..." : parce que ca n'est pas une 308 là que vous avez essayé ?? :hum: :voyons:

Et quand on est déjà parmi les plus chères autos de la catégorie, 350€ de plus pour avoir un moteur 10ch plus puissant mais pas forcément plus agréable, c'est une hausse conséquente ...

Par

"Pour faire face à l'augmentation de la consommation d'AdBlue qui devrait doubler voire tripler pour satisfaire aux nouvelles normes"

on va finir par avoir un réservoir d'adBlue plus important que de gasole...

pour le reste, j'espère que le retour aux 16 soupapes ne génèrera pas les mêmes maux que le triste et célèbre (dans le mauvais sens du terme) 110 hdi.

sinon, les plus attentifs auront remarqué que prendre les jantes de 18 pouces au lieu des 17 est complètement contre-productif, avec des perfs et une conso moins bonnes.

Par

En réponse à abasc

Les essais sont de plus en plus courts et de moins en moins précis ...

" Les tarifs ne sont pas encore officiels mais on a une idée bien précise d'à quoi ils ressembleront : sur la 308, la combinaison BlueHDI 130 boîte mécanique s'échange contre un minimum de ..." : parce que ca n'est pas une 308 là que vous avez essayé ?? :hum: :voyons:

Et quand on est déjà parmi les plus chères autos de la catégorie, 350€ de plus pour avoir un moteur 10ch plus puissant mais pas forcément plus agréable, c'est une hausse conséquente ...

sur un prix de 28000€, ça reste tout de même négligeable.

si on est à 350€ près, dans ce cas, autant prendre la même 308 avec le 130 essence et une boite méca 6. 3 à 5000€ de moins.

Par

J'aimerais bien savoir si les jantes sont des 17 ou des 18 pouces sur la nouvelle. Si c'est du 18, l'amélioration des performances sont pas négligeable. En effet la différence entre le 17 et le 18 sur le 1.6 blue HDI est énorme. Presque 1 secondes de différence au 0 à 100 km/h. :beuh:

Par

le diesel n'est pas une technologie obsolète , un "bon" diesel plein de couple qui réclame 5 à 6 litres pour parcourir 100 kms c'est quand même bien .

par contre les normes anti pollution européenne ont "tuer" le diesel , déjà rien que l'apparition du filtre à particule ( fap) à rendu la tâche très très difficile à la mécanique , la vanne egr également .

en bref un diesel sans fap et sans egr serait probablement la meilleur alternative aux prix du sp98( sp95 pour les petits moteur récent) .

acheté un diesel n'est pas un problème à condition d'être certain que la mort programmé du diesel ne fera pas mettre la main au portefeuille en taxe farfelue ou autre contrainte onéreuse et injuste ...

Par

la consommation de l'additif blue machin chose devrait doubler voie tripler ? :blague:

Super...Deja que ça sentait assez fort les moteurs mazout fonctionnant avec cet additif.Alors la...

Une bien belle écologie encore une fois où plutôt un bien beau cinéma que tout ça. :pfff:

Par Profil supprimé

Bravo pijo de sortir des voitures au niveau des meilleures...

Fiable, confortable, bien finie, belle et surtout technologique.

Une boîte auto 8 pour un généraliste c'est juste super.

Pijo est aujourd'hui tout le contraire de roneau qui s'est spécialisé dans le low cost maquillé...

Par

En fait la consommation entre une 308 HDI 120cv et une 308 HDI 130cv est similaire ? (5.6l/100km) :blague:

Ils sont ou les 4, 6 ou 7% de moins ?? :voyons:

Par contre il y aura sûrement plus de blue machin chose à fournir... :miam:

Une réelle avancée écologique...:ptdr:

Par

En réponse à abasc

Les essais sont de plus en plus courts et de moins en moins précis ...

" Les tarifs ne sont pas encore officiels mais on a une idée bien précise d'à quoi ils ressembleront : sur la 308, la combinaison BlueHDI 130 boîte mécanique s'échange contre un minimum de ..." : parce que ca n'est pas une 308 là que vous avez essayé ?? :hum: :voyons:

Et quand on est déjà parmi les plus chères autos de la catégorie, 350€ de plus pour avoir un moteur 10ch plus puissant mais pas forcément plus agréable, c'est une hausse conséquente ...

Pas vraiment vu qu'ils disent qu'avec les intempérie il était impossible de faire un essai correctement, donc que le tests complet arriverait ces prochains jours. On peut s'attendre à la même note que le bHDi 120.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire