Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

PSA : forte baisse des ventes en 2019

Dans Economie / Politique / Marché

Florent Ferrière

PSA : forte baisse des ventes en 2019

PSA a vendu 3,5 millions de véhicules dans le monde en 2019, un résultat en baisse de 10 %. Le groupe n'arrive toujours pas à s'internationaliser, restant hyper dépendant de l'Europe.

En 2019, PSA a livré très exactement 3 488 930 véhicules dans le monde, un score qui prend en compte les utilitaires. Le bilan est mauvais puisque le groupe plonge de 10 % par rapport à 2018.

Peugeot reste la première marque du groupe avec 1,46 million de ventes, mais c'est la firme qui souffre le plus. Ses ventes ont dégringolé de 16,3 %. La principale raison reste toutefois l'arrêt forcé des ventes en Iran en mai 2018. Or ce marché était le premier débouché international du Lion. En mettant de côté l'Iran, le recul du Lion est de 8,8 % et celui du groupe est de 6,6 %.

La suspension de l'activité en Iran a renforcé la très grande dépendance du groupe à l'Europe. PSA a livré 3 029 563 véhicules dans cette zone géographique, soit 86 % de son total ! À titre de comparaison, le groupe Renault fait quasiment une vente sur deux en dehors de l'Europe. Cet éternel souci de PSA n'avait pas été arrangé par l'arrivée d'Opel, marque quasiment exclusivement européenne, et est accentué par la dégringolade du groupe en Chine.

Dans la région Chine et Asie du Sud Est, les ventes de PSA ont chuté de 55 %, avec un total de 117 084 véhicules. Aucune marque ne rattrape l'autre, avec une baisse en proportion. DS, qui comptait beaucoup sur la Chine, n'a écoulé que 2 110 voitures dans cette zone ! Mais PSA l'assure : si le groupe va vendre ses actions dans la coentreprise créée pour produire des DS en Chine, la marque premium "reste pleinement engagée sur le marché chinois". Un nouveau plan stratégique sera présenté dans les prochains mois.

PSA rappelle aussi que des projets sont en cours pour internationaliser le groupe, avec notamment le lancement d'Opel en Russie et celui de Citroën en Inde. Les Chevrons préparent des modèles adaptés à ce pays à fort potentiel. Citroën est d'ailleurs la marque qui résiste le mieux, avec une baisse de 5,1 % à 992 825 ventes. Si le constructeur est plombé par la situation chinoise mais aussi la chute du marché argentin, il se porte bien en Europe, où ses ventes ont augmenté de 1,2 %.

Opel a reculé au global de 5,9 %, mais PSA indique que la marque "a concentré sa stratégie sur les canaux de vente et les segments rentables". La gamme est en pleine mutation, avec l'arrêt des petites Karl et Adam, le renouvellement de la Corsa et la fin anticipée du Mokka X, remplacé fin 2020. Peugeot est aussi en pleine mutation, avec la commercialisation récente des nouvelles 208 et 2008.

Marques Ventes Évolution
Citroën 992 825 - 5,1 %
DS 62 512 + 17,4 %
Opel/Vauxhall 977 130 - 5,9 %
Peugeot 1 456 463 - 16,3 %
Total 3 488 930 - 10,0 %

 

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Citroen

Toute l'actualité

Forum Citroen

Commentaires ()

Déposer un commentaire