Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Quelles routes resteront limitées à 90 km/h ?

Dans Pratique / Sécurité

Florent Ferrière

La limitation de vitesse sera abaissée sur les départementales et nationales le 1er juillet. Mais des portions resteront à 90 km/h. Voici les conditions requises pour cela.

Quelles routes resteront limitées à 90 km/h ?

Les routes départementales et nationales qui resteront à 90 km/h

- Celles qui ont un séparateur central.

- Les tronçons où il y a au moins deux voies dans le même sens de circulation, même s'il n'y a qu'une voie dans le sens opposé.

 

 

Le décret a été publié hier au Journal Officiel, la baisse de la limitation de vitesse sur le réseau secondaire est donc validée et entrera en vigueur dans quelques jours. Dès le 1er juillet, ce sera maximum 80 km/h au lieu de 90 km/h sur le réseau secondaire. Mais à toutes règles ses exceptions.

Comme cela a toujours été dit par le Premier Ministre, la mesure concerne les routes bidirectionnelles à chaussée unique sans séparateur central, c’est-à-dire les départementales et nationales à deux fois une voie avec une simple ligne blanche au centre.

Les portions de routes en deux fois deux voies qui étaient actuellement à 90 km/h resteront à 90 km/h. Il en sera de même pour les routes en deux fois une voie qui ont un séparateur central (béton ou glissières de sécurité). Mais ce n'est pas tout, le décret a introduit une autre subtilité.

Il indique que "la vitesse sur les sections de routes comportant au moins deux voies affectées à un même sens de circulation est relevée, sur ces seules voies, à 90 km/h". En clair, lorsque dans un sens de circulation une voie supplémentaire est aménagée pour faciliter les dépassements, ce sera à ce niveau 90 km/h, même s'il n'y a pas de séparateur central. Si dans l'autre sens, il n'y a qu'une voie, ce sera pour elle 80 km/h.

On comprend mieux pourquoi lors de notre périple pour tester Waze et Coyote nous avons croisé sur la N21 entre Périgueux et Bergerac des panneaux 90 flambant neufs. Cette dépense nous a étonnés à quelques semaines du passage à 80 km/h. Mais ces panneaux étaient donc implantés dans ce type de zone.

Dans les créneaux de dépassement aménagés, ce sera toujours 90 km/h.
Dans les créneaux de dépassement aménagés, ce sera toujours 90 km/h.

Parmi les opposants, des sénateurs ont demandé que la vitesse soit fixée au cas par cas par les autorités locales. Une requête refusée par le Premier Ministre, qui a expliqué que la mesure doit être nationale pour être simple à comprendre et efficace. Mais cette nouvelle petite exception ressemble à un geste d'apaisement.

C'est d'ailleurs rassurant de voir que l'on pourra toujours rouler à 90 dans les zones de dépassement, cela permettra de doubler efficacement les véhicules lents, notamment les poids lourds. En revanche, pour le côté simple, ce n'est pas gagné. Les conducteurs pourraient se perdre dans les différentes limitations, entre les portions à 90, à 80 et à 70 km/h !

Quelles routes resteront limitées à 90 km/h ?

Selon un recensement officiel, 11 000 panneaux doivent être modifiés. L'État annonce qu'ils seront tous mis à jour d'ici le 1er juillet. Des panneaux 90 km/h seront remplacés par des 80, d'autres seront simplement bâchés avant d'être enlevés. Le coût de l'opération est estimé entre 6 et 12 millions d'euros. Les panneaux 90 km/h en bon état seront réimplantés dans les portions qui restent à 90.

Attention, comme toujours, l'État part du principe que nul n'est censé ignorer la loi. En l'absence de panneau, c'est à vous de savoir si c'est 80 ou 90 km/h. Et la Sécurité Routière rappelle que tous les radars seront paramétrés à la nouvelle vitesse autorisée dès le 1er juillet. Le recalibrage se fera à distance.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire