Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Radars tourelles : 450 en place d'ici la fin de l'année

Radars tourelles : 450 en place d'ici la fin de l'année

L'installation des nouveaux radars tourelles s'accélère. Sur les 1 200 prévus pour la fin 2020, un tiers devrait être en service d'ici Noël.

En ce week-end de la Toussaint, malheureusement réputé pour un nombre élevé d'accidents, les forces de l'ordre seront fortement mobilisées sur les routes. Les conducteurs devront donc redoubler de vigilance, d'autant que dans le même temps le parc de radars se porte mieux ! Au plus fort de la crise des gilets jaunes, trois quarts des cabines étaient hors service.

Dans une interview donnée au Parisien, Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, indique que "beaucoup de radars fonctionnent". Il refuse toutefois de donner un état des lieux précis "pour ne pas encourager les pratiques délictueuses".

Mais ceux qui roulent beaucoup ont déjà pu le constater : les radars HS sont moins nombreux. Après avoir laissé passer la tempête, les services de l'État se sont mobilisés pour réparer les cabines. Emmanuel Barbe explique : "les radars peinturlurés, emballés, ou qui ont reçu un coup de marteau, sont réparés dans les cinq à sept jours après les signalements".

Et pour ceux qui sont complètement détruits ? Ils sont remplacés avec le nouveau type de radar, nommé tourelle, perché quelques mètres au-dessus de la route. Emmanuel Barbe confirme le planning de mise en place évoqué dans le projet de loi de finances 2020 : "À ce jour, nous en avons installé 150 à 200. Notre objectif est d'en déployer 400 à 450 d'ici à la fin 2019. Et 1 200 à fin 2020."

Au passage, Emmanuel Barbe répète que les casseurs "ont du sang sur les mains. Parce que les radars cassés ou dégradés, on le sait, ont favorisé les conduites dangereuses. On peut être opposé à la mesure du 80 km/h sur les routes, mais cela n'autorise pas à détruire des biens publics".

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (51)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

la Barbe faut lui couper ==> ok je sors lol

Par

Personnellement j'évite les radars et je prend un autre chemin. Tant pis pour le petit commerce.

Par

Ça ne change pas grand chose. Ils sont protégés des pneus et de bombes de peinture mais sont fragiles quand même, ils ne supportent pas la scie a métaux. ceci dit, laissons les donneurs volontaires donner, il est facile d'être a l'abri.

Par

En réponse à erikou

Commentaire supprimé.

Attention, c'est une astuce très top secrète : il existe sur certaines voitures des limitateurs de vitesse, voire des régulateurs pour laisser la voiture filer à une vitesse donnée sans se faire "piéger". :ange:

Il est vrai que quand on voit les gens conduire sur autoroute en faisant du yoyo derrière ou devant soi, on se dit que cette technologie est encore trop avancée...

Par

mais sinon on peut toujours rouler avec 3 grammes et sans permis de conduire ??

Par

En réponse à largos92

mais sinon on peut toujours rouler avec 3 grammes et sans permis de conduire ??

aussi et a tombeau ouvert pour reprendre d'anciennes formules.

Par

C'est quoi la différence avec un radar normal ?

Par

Pognon, pognon, pognon et racket voila le but de ces racketteurs installés dans des zones non accidentogènes et oùsur un petit segment la vitesse est artificiellement baissée pour racketter encore plus.

Par

En réponse à Pauvre1

C'est quoi la différence avec un radar normal ?

il faut être acrobate pour aller lui donner quelques couleurs.

Par

Il est intéressant de lire qu'un radar abîmé est réparé ou remplacé en 6 jours.

Par contre le propre de la sécurité routière c'est a dire avoir des routes viables ça c'est pas possible. Réparations des voiries c'est plus de 6 mois si je reprend le même chiffre.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire