Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Relance du marché automobile : nouveaux bonus et baisse de la TVA à l'étude

Relance du marché automobile : nouveaux bonus et baisse de la TVA à l'étude

Pour relancer les ventes de voitures en France, le gouvernement songe à de nouvelles aides à l'achat. Mais celles-ci seraient limitées aux modèles électriques et hybrides rechargeables.

L'industrie automobile est fortement secouée par la pandémie de Covid-19. Les ventes mondiales devraient chuter de 30 % en 2020. En France, suite aux mesures de confinement, le marché a déjà plongé de 72 % en mars, et pourrait être à - 90 % en avril.

Les concessions vont bientôt pouvoir rouvrir leurs portes, mais les constructeurs s'inquiètent de la reprise. Ils craignent que les Français ne retrouvent pas rapidement le chemin des showrooms. Pour favoriser la relance, la mise en place de nouvelles aides à l'achat est envisagée. Mi-avril, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire s'y était déjà montré favorable.

Le Parisien révèle que le gouvernement planche sur différentes mesures pour inciter les automobilistes à changer de voiture. Mais comme l'avait déjà précisé Bruno Le Maire, "pour qu’il y ait à la fois redémarrage de l’économie et une relance de la croissance, mais une croissance durable, verte, qui soit plus protectrice de notre environnement", les aides cibleraient les modèles branchés.

En ce qui concerne les 100 % électriques, le coup de pouce viserait d'abord les entreprises. Celles-ci pourraient de nouveau profiter d'un bonus maximal de 6 000 € sur les autos, alors que leur bonus a été divisé par deux le 1er janvier 2020. Pour les particuliers, le montant maximal était resté à 6 000 € et ne bougerait pas.

La grande nouveauté serait la mise en place d'un bonus pour les hybrides rechargeables. Cela a notamment été réclamé par PSA et Renault, qui commercialisent ou vont commercialiser des modèles de ce type : Citroën C5 Aircross, DS7 Crossback, Peugeot 3008 et 508, Renault Captur et Mégane. Le bonus serait toutefois moindre que celui des électriques.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Autre piste avancée par nos confrères, et pas des moindres : une TVA différenciée selon le type de motorisation pourrait être mise en place. Pour toutes les voitures neuves, le taux est aujourd'hui de 20 %. On imagine que ce taux pourrait baisser pour les modèles électriques et hybrides rechargeables.

Des aides pour l'achat de pièces d'occasion sont aussi à l'étude (TVA réduite, prime).

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire