Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Renault Nissan - Affaire Carlos Ghosn : un an déjà

Dans Economie / Politique / Personnalités

Renault Nissan - Affaire Carlos Ghosn : un an déjà

Cela fait déjà un an que Carlos Ghosn a été arrêté au Japon, pays où il est retenu depuis et où il sera jugé au printemps 2020, avec quatre inculpations, notamment pour dissimulation de revenus et abus de confiance aggravé.

La nouvelle avait fait l'effet d'une bombe. Le 19 novembre 2018, Carlos Ghosn, à la tête de l'une des plus grandes entreprises mondiales, était arrêté au Japon. On se souvient des images de l'avion, dont on apprendra par la suite qu'elles ne correspondaient pas au moment de l'arrestation. La vie du franco-libanais a basculé en quelques secondes, l'homme passant en un éclair du statut de patron puissant et respecté à celui de paria.

Cela a été le début d'un incroyable feuilleton, qui est loin d'être terminé. Placé en garde à vue, il est notamment accusé d'avoir caché aux autorités boursières une partie de ses rémunérations. Il a ensuite été accusé d'avoir fait couvrir par Nissan des pertes sur des investissements personnels. Il est placé en détention et est libéré sous caution le 6 mars 2019. Moins d'un mois après, il est de nouveau placé en garde à vue et remis en détention. Il a été libéré avec une nouvelle caution le 26 avril. Depuis, il est en résidence surveillée, avec l'impossibilité de communiquer avec ses proches. Il n'a pu faire que quelques sorties, sous étroite surveillance.

Au total, Carlos Ghosn fait l'objet de quatre inculpations. Son procès au Japon est prévu pour avril 2020. Lors de ses rares prises de parole, il n'a cessé de clamer son innocence. Ses avocats et ses proches avancent la théorie d'un complot visant à le faire tomber pour éviter une fusion entre Renault et Nissan, sur laquelle Ghosn travaillait.

En ce qui concerne ses fonctions, Carlos Ghosn a tout perdu à grande vitesse. Moins d'une semaine après l'arrestation, il a été démis de ses fonctions de président de Nissan et de président de Mitsubishi. Hiroto Saikawa, propulsé directeur de Nissan par Ghosn en 2017, n'a pas manqué d'enfoncer publiquement à de nombreuses reprises son ex-mentor. Nissan se portant mal, avec de mauvais résultats financiers, Carlos Ghosn a été le bouc émissaire idéal, responsable de tous les maux.

En janvier 2019, Carlos Ghosn a démissionné de Renault, le conseil d'administration de la marque ne l'ayant pas viré en respectant la présomption d'innocence. Il est alors remplacé par un tandem, Jean-Dominique Senard au poste de président et Thierry Bolloré au poste de directeur général. Ce dernier était l'ex-dauphin de Ghosn.

Depuis, on notera qu'Hiroto Saikawa a démissionné, après avoir reconnu un trop perçu dans sa rémunération. Du côté du Losange, Jean-Dominique Senard a évincé Thierry Bolloré, ce qui témoigne d'une volonté à peine cachée de tourner la page Ghosn. Venant de Michelin, Senard n'a aucun attachement avec l'ex-PDG. Le nouveau président n'a d'ailleurs pas hésité à déclarer récemment au micro de France Inter que l'affaire Ghosn était pour Renault « du passé », et que « les équipes n'en peuvent plus ».

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (50)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Joyeux anniversaire :biggrin:

Par

c trist :frown:

povr carlos :cry:

petitanj parti tro to :ohill:

nou ne toubliron pa :ouin:

Par

A part descendre la qualité et la fiabilité. Rien que l'image de Nissan est pitoyable sur la fiabilité

Par

Reviens vite pour indemniser les victimes de pannes récurrentes peu ou pas indemnisées quand tu étais le "king" de Versailles.....le DCI jugé et en attente de rappel souviens -toi........... le TCE, houlà! là tu vas avoir chaud, presque 1000 victimes sur la pétition du blog de levenrek....non, reste là bas finalement tu seras plus planqué....ou pas!:jap:

Par

Un petit bilan Moulache,1 an après tes anticipations sur ghosn et renault?

Mouaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrrrffffffffff!

Par

En réponse à bib85

Reviens vite pour indemniser les victimes de pannes récurrentes peu ou pas indemnisées quand tu étais le "king" de Versailles.....le DCI jugé et en attente de rappel souviens -toi........... le TCE, houlà! là tu vas avoir chaud, presque 1000 victimes sur la pétition du blog de levenrek....non, reste là bas finalement tu seras plus planqué....ou pas!:jap:

Quand on achète une Renault ou même une Peugeot on est conscient qu'on achète du bas de gamme peu fiable et mal fini...gueuler après coup parce que c'est de la daube, c'est un peu gonfler

Par

En réponse à VAG n1 mondial

Un petit bilan Moulache,1 an après tes anticipations sur ghosn et renault?

Mouaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrrrffffffffff!

Mouldu a disparu des écrans radar à peu près à la même époque.... Carlos, vous le savez est interdit de communication extérieures.... si ça se trouve... C'EST LE MÊME ZIG !

:peur:

Par

En réponse à Tonnelet

Quand on achète une Renault ou même une Peugeot on est conscient qu'on achète du bas de gamme peu fiable et mal fini...gueuler après coup parce que c'est de la daube, c'est un peu gonfler

T'as mal regardés les Peugeot mon vieux. A moins que tu sois un troll.... Ah bah oui... où avais-je la tête.... Peugeot est comparé à VW et parfois même Audi dans les comparos. C'est sûr que c'est du bas de gamme.

Par

En réponse à VAG n1 mondial

Commentaire supprimé.

Serait-ce une forme de TROISIEME avertissement sur résultats 2019 ???!!!!!

Par

En réponse à roc et gravillon

Mouldu a disparu des écrans radar à peu près à la même époque.... Carlos, vous le savez est interdit de communication extérieures.... si ça se trouve... C'EST LE MÊME ZIG !

:peur:

C est marrant car j y avais pensé aussi :)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire