Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Reportage vidéo - Visite guidée au cœur de l’usine Volvo de Torslanda

Dans Economie / Politique / Industrie

L’usine de Torslanda, située à quelques kilomètres de Göteborg produit 4 modèles du catalogue Volvo. Et compte tenu des renouvellements successifs dans la gamme, l’usine tourne en ce moment à plein régime. A l’occasion de notre roadtrip spécial Suède nous avons eu la chance de visiter ce qui s’apparente davantage à une ville aux couleurs de Volvo qu’une simple unité de production.

Reportage vidéo - Visite guidée au cœur de l’usine Volvo de Torslanda

L’usine Volvo de Torslanda est la plus grosse unité de production de la marque. Non seulement en matière de volume, avec près de 300 000 exemplaires fabriqués chaque année, mais aussi en termes de diversification. Là-bas sont produits 4 modèles différents : V60, V90, XC60 et XC90 qui ont la particularité de reposer sur la même plateforme baptisée SPA (Les XC40 bâtis sur la plateforme CMA (Compact Modular Architecture) sont quant à eux fabriqués à Gand en Belgique. La S60 est produite dans son pays cible, les Etats-unis et la S90 en chine.

Bien entourés par le staff de la communication de Volvo, notre visite débute par une séance d’habillage. Une fois entrés dans l’usine nous rejoignons un vestiaire dédié aux visiteurs via un couloir long de 2 km. Sécurité oblige, on nous impose d’enfiler des chaussures de sécurité et des blouses aux couleurs de la marque. S’en suit un court briefing sur le fonctionnement de l’usine, les cadences de production, le nombre d’équipes, etc. Sans oublier un rappel des consignes de sécurité.

Le départ de la visite a sonné et d’emblée, l’usine semble vieillotte, le sol n’est pas très clean et nous nous surprenons de ne pas apercevoir plus de robots. Il faut dire que le site de Torslanda est l’un des plus vieux du groupe, il date de 1962. Toutefois depuis la reprise de la marque par l’actionnaire chinois Geely, près de 11 milliards de dollars ont été injectés notamment pour le développement et la rénovation des outils de production dont l’usine de Torslanda en 2014.

ici, on assiste à l'assemblage entre le châssis et la base du véhicule.
ici, on assiste à l'assemblage entre le châssis et la base du véhicule.
En fin de chaîne les véhicules sont vérifiés par le service qualité.
En fin de chaîne les véhicules sont vérifiés par le service qualité.

De la presse à la peinture en passant par l’assemblage finale, tout est réalisé sur une seule chaîne. Notre visite se déroule principalement sur la partie finale de la chaîne. Les voitures sont déjà peintes et les moteurs sont en place. Ici, les employés insèrent les habillages intérieurs, les faisceaux et les sièges. Nos cameramen en profitent pour réaliser quelques plans sur les jolies ouvrières qui assemblent les différents éléments pendant que je réalise plusieurs « plateaux » devant les points stratégiques de la chaîne.

A ce propos, deux parties stratégiques nous ont particulièrement bluffés. La première est l’assemblage entre le châssis et la base du véhicule. Un robot mécanique joint les deux parties comme s’il s’agissant d’un simple Lego. Ensuite la voiture poursuit son chemin sous l’éclairages blafards des néons et un concert de bruits métalliques. La seconde partie concerne l’implantation des batteries pour les versions hybrides rechargeables. Une voiture sur cinq en est équipée. La batterie est implantée dans le tunnel de servitude au-dessus de la ligne d’échappement afin de minimiser l’encombrement.

Sortie de terre en 1962, l'usine de Torslanda malgré un grosse rénovation en 2014, ne peut cacher son grand âge.
Sortie de terre en 1962, l'usine de Torslanda malgré un grosse rénovation en 2014, ne peut cacher son grand âge.

Le renouvellement total de la gamme Volvo ces trois dernières années a entraîné le doublement des effectifs du site où travaillent désormais près de 6 500 employés. Lors de notre visite nous avons été surpris par la présence importante de femmes (près de 30% selon Volvo) et la moyenne d’âge relativement basse des employés.

Entre les grands bâtiments qui abritent les lignes de production et les ateliers, Volvo met à disposition de ses employés des restaurants, des cafés et mêmes des boutiques. L’objectif est d’optimiser le bien-être au travail et au regard de l’ambiance qui règne sur la chaîne de production, cela semble fonctionner.

Si vous avez l’occasion de passer par Göteborg, sachez que cette usine est ouverte au public. Vous pourrez alors découvrir le processus de fabrication, des rouleaux à tôle jusqu'à la voiture finie, à bord d’un petit train bleu. Chaque année 30 000 visiteurs montent à bord de ce petit train. Les visites sont ouvertes aux entreprises, aux organisations, aux écoles et aux visiteurs individuels. Cette dernière dure environ une heure.

Lire aussi - Le sommaire de notre road Trip Caradisiac en Suède : 15 000 km en Volvo V60, S60, XC40, XC60 et XC90

 

 

 

Portfolio (6 photos)

SPONSORISE

Actualité Volvo

Toute l'actualité

Forum Volvo

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il y a aucun ouvrier lol

Par

Pas de lien pour la video

Par

Il n'y a pas de lien pour la vidéo :fresh:

Par

En réponse à frank656

Il y a aucun ouvrier lol

Normal,

cela va devenir un musée quand toutes les Volvo arriveront par bateau depuis la chine ...

Par

En réponse à smartboy

Normal,

cela va devenir un musée quand toutes les Volvo arriveront par bateau depuis la chine ...

Pour quelqu'un de « smart » renseigne-toi un minimum avant de dénigrer.

Sache que les chinois ont ouvert la nouvelle route de la soie en train pour voler ton emploi.

Par

Merci pour le lien vidéo

Par

En réponse à frank656

Il y a aucun ouvrier lol

6.500 travailleurs dans une entreprise..., cela n'est pas assez pour vous...?!?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire