Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Retour à 90 km/h: Seine-et-Marne et Côte-d'Or dans les starting blocks

Dans Pratique / Sécurité

Ce lundi, le département de la Seine-et-Marne annonce son intention de rétablir la limitation de vitesse à 90 km/h sur près de 500 kilomètres de routes du réseau secondaire. Et la Côte d’Or s’apprête à suivre le mouvement.

Retour à 90 km/h: Seine-et-Marne et Côte-d'Or dans les starting blocks

Les 80 km/h auraient-ils du plomb dans l’aile ? Après la Haute-Marne (52), début janvier, c’est aujourd’hui la Seine-et-Marne (77) qui annonce son intention de rétablir la limitation de vitesse à 90 km/h sur près de 490 kilomètres de routes du réseau secondaire.

« L’abaissement de la vitesse à 80 km/h sur l’ensemble du réseau n’a pas prouvé sa pertinence », déclare Patrick Septiers, Président (UDI) du Conseil départemental. « Nous avons réalisé une étude qui va au-delà de ce qu’exige la loi en prenant en compte l’accidentologie, le type de trafic, les vitesses constatées, la configuration de la chaussée, l’environnement. »

Dans ces conditions, l’élu précise que la révision des limitations pourra être effective dès la fin mars, selon un processus détaillé dans la loi d’orientation des mobilités.

 

L’abaissement de la vitesse à 80 km/h « pénalisait les usagers de la route, en particulier les Seine-et-Marnais qui ne bénéficient pas d’un réseau de transports publics denses », déclare Patrick Septiers, président du conseil départemental de Seine-et-Marne.
L’abaissement de la vitesse à 80 km/h « pénalisait les usagers de la route, en particulier les Seine-et-Marnais qui ne bénéficient pas d’un réseau de transports publics denses », déclare Patrick Septiers, président du conseil départemental de Seine-et-Marne.

Dans l’intervalle, la commission départementale de sécurité routière et la Préfecture pourront elles aussi émettre des avis consultatifs, ouvrant la voie à des ajustements. Mais le processus est enclenché, pour un coût minimal évalué à 500 000 € comprenant le changement des panneaux au bord des routes.

Le département précise que 293 km de chaussée supplémentaires pourraient repasser à 90 km/h grâce à quelques aménagements.

500 km concernés en Côte-d'Or

Selon toute vraisemblance, d’autres départements devraient suivre dans les semaines et mois à venir. Et notamment celui de la Côte-d’Or (21), dont le Président François Sauvadet (lui aussi à l’UDI) s’est élevé depuis longtemps contre les 80 km/h décidés en 2018.

« J'avais initialement annoncé que 80 à 90% du réseau routier départemental -qui comporte quelque 5 670 km de routes- pourraient repasser à 90km/h. Les nouvelles règles, définies unilatéralement par le Gouvernement, ne le permettent pas. […] A priori, après consultation de la Commission départementale de la sécurité routière et du Préfet, plus de 1 000 kilomètres de routes départementales pourraient repasser sans difficultés à 90 km/h. Un premier dossier correspondant à 550 km a été déposé en décembre, un second d'un peu plus de 500 km le sera mi-janvier », répond l’élu interrogé par Caradisiac.

Là encore, l’opération a un coût important : « si 1 000 km de routes départementales repassent à 90 km/h, cela nécessitera la pose d'environ 780 panneaux pour un coût de 333 000 euros. »

Selon un pointage réalisé à l'automne dernier par le Parisien/Aujourd’hui en France, 44 départements disaient souhaiter le retour à 90 km/h, quand 22 départements se déclaraient favorables au maintien des 80 km/h, guidés par des considérations budgétaires et/ou sécuritaires. Enfin, 29 départements ne se prononçaient pas, ce qui laisse à penser qu'ils maintiendront la situation en l'état.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (48)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Quelle honte...

Par

Très bonne nouvelle, il était temps que cette blague se termine. :bien: Mention spéciale pour l'amateurisme du gouvernement sur la sécurité routière.:ange:

Par

En réponse à Ajneda

Quelle honte...

Quelle joie fuck les autophobes

Par

Waw belle image. Donc pour changer un panneau, il faut changer le poteau aussi...

Par

En réponse à Timotey143

Waw belle image. Donc pour changer un panneau, il faut changer le poteau aussi...

Pas du tout. Sur la photo les a

gents ont descendu le mat afin d'installer simplement le panneau de vitesse.

Par

Cool je ne serais plus en excès de grande vitesse comme ça mdr

Par

Je trouve ça scandaleux, si toutes les routes étaient limitées à 50 comme au Japon il y aurait plus de morts

Par

On aurait pu faire avec beaucoup moins d'argent en supprimant purement et simplement les panneaux. :biggrin:

Par

Et c'est reparti, "l'art" de claquer du fric," j'avance, je recule....." encore du fric qui aurait pu servir à autre chose, mais c'est vrai ces "grands" penseurs n'ont que cela à fo.tre.................

Par

En réponse à bib85

Et c'est reparti, "l'art" de claquer du fric," j'avance, je recule....." encore du fric qui aurait pu servir à autre chose, mais c'est vrai ces "grands" penseurs n'ont que cela à fo.tre.................

Je serai curieux de connaître l'appartenance politique des présidents de département qui vont retourner à 90 km/h. Mon petit doigt me dit que l'opposition y est quasi majoritaire ; la honte (que l'on soit pour ou contre les 80/90) c'est ce clientélisme du fait des élections qui approchent :voyons:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire