Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Rétromobile 2023 : Ferrari 250 LM, le clou du spectacle

Dans Salons / Retromobile

Julien Bertaux

Cette année, la star de la vente aux enchères d’Artcurial est une Ferrari 250 LM, qui fête ses 60 ans et dont seuls 10 exemplaires subsistent à ce jour. Aucune estimation n’est donnée, mais elle va certainement atteindre des sommets.

Les lignes de cette 250 LM, signées Scaglietti, sont particulièrement réussies.
Les lignes de cette 250 LM, signées Scaglietti, sont particulièrement réussies.

Plus rare qu’une Ferrari 250 GTO, dernier modèle à avoir remporté les 24 Heures du Mans en 1965, une ligne magnifique, la Ferrari 250 LM mise aux enchères par la maison Artcurial possède les attributs pour affoler les compteurs !

Dévoilée au Salon de Paris en 1963, la 250 LM est une version berlinette de la 250 P qui a déjà remporté plusieurs victoires dont au Mans en 1964. Il s’agit du premier modèle de compétition de la marque a adopté un V12 en position centrale. Il développe 320 ch à 7 500 tr/min et propulse la fine barquette à près de 290 km/h.

Ferrrari 250 LM
Ferrrari 250 LM

Signée par Scaglietti, cette véritable beauté sur roues doit prendre la suite de la 250 GTO. Seulement, n'étant pas homologuée par la FIA, elle doit courir en catégorie « Prototypes » et se mesurer à des autos plus puissantes comme la Fort GT40. Cependant, elle compense son déficit de cheval-vapeur par une très bonne tenue de route et une agilité qui fait défaut à ses concurrentes.

Ferrrari 250 LM
Ferrrari 250 LM
Ferrrari 250 LM
Ferrrari 250 LM

À noter que cette 250 LM aurait dû s’appeler 275 LM puisque Ferrari suit une nomenclature reprenant la cylindrée unitaire. En effet, après l’exemplaire exposé à Paris, les modèles suivants ont reçu un moteur 3,3 l pour tenter de tromper la vigilance des officiels de la FIA. Le but était alors de la faire homologuer en catégorie GT. Pour cela, il aurait fallu produire au minium 100 unités. Seulement 32 modèles verront le jour, et seuls 10 sont toujours présents.

Cette 250 LM présente donc un cocktail explosif, qui pourrait faire grimper les enchères de façon vertigineuse. Il n’est pas exclu que son prix de vente s’approche des 20 millions d’euros. Réponse le 3 février au salon Rétromobile.

Rétromobile 2023
Caradisiac est partenaire du salon Rétromobile 2023

Informations pratiques
Achetez vos billets pour Rétromobile et la soirée d’avant-première 

Du mercredi 1er au dimanche 5 février 2023 au parc des expositions, Porte de Versailles, 75015 Paris. Le salon se tiendra dans les pavillons 1, 2.2 et 3.

Plein tarif : 24 €
Plein tarif en prévente : 19 €
Gratuit pour les moins de 12 ans

Horaires
Mercredi 1er février 2023 : 10h-22h
Jeudi 2 février 2023 : 10h-19h
Vendredi 3 février 2023 : 10h-22h
Samedi 4 février 2023 : 10h-19h
Dimanche 5 février 2023 : 10h-19h

 

Photos (5)

En savoir plus sur : Ferrari 250

SPONSORISE

Actualité Ferrari

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire