Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Route de nuit - Vent de fétichisme

Dans Loisirs / Autres actu loisirs

Cap sur La Fab., à Paris, où s'expose une Maserati Ghibli très spéciale.

Route de nuit - Vent de fétichisme

Une nouvelle date a été jetée en pâture aux impatients, aux piliers de bars et aux fêtards, à tous les humains qui se nourrissent d’art et de spectacle. On entrouvrirait les portes des musées et des restaurants le 15 mai… Personne ne peut dire quelle réalité recouvrira cette promesse mais on peut se préparer.

Si l’on aime l’art contemporain tout en ayant une certaine attirance pour l’automobile, il faut inscrire La Fab. à son agenda.

En février 2020, Paris s’est enrichie d’un lieu d’exposition remarquable dans le XIIIème arrondissement, à deux pas de la gare d’Austerlitz. L’inauguration de La Fab. ayant eu lieu le mois précédent le premier confinement imposé par la pandémie, beaucoup d’amateurs n’ont pas eu le temps de découvrir cet espace imaginé par la styliste Agnès b.

Parmi une surprenante sélection d’œuvres contemporaines, on peut y découvrir la Milly’s Maserati, réalisée par Madeleine Berkhemer en 2004.

Route de nuit - Vent de fétichisme

Disparue en septembre 2019 à l’âge de quarante-six ans, cette artiste néerlandaise a étudié le stylisme à l’Académie des Arts visuels de Rotterdam. Elle laisse une œuvre troublante à l’image de cette Maserati Ghibli prise dans une toile composée de collants de femme, blancs et fuschia, mêlant vitesse et sexualité dans une généreuse parabole.

Selon ses inspirations, Madeleine Berkhemer explorait de multiples formes de la création pour développer une iconographie de l’érotisme très personnelle. La plasticienne incarnait elle-même trois alter ego - Milly, Molly et Mandy - des simulacres de prostituées aux corps sexualisés à l’extrême, des éléments perturbateurs au sein des expositions.

La Maserati Ghibli dessinée en 1966 par Giorgetto Giugiaro quand il travaillait pour Ghia n’imaginait se retrouver un jour ‘objet d’un jeu fétichiste. À découvrir dès que les musées accueilleront le public.

Route de nuit - Vent de fétichisme

Portfolio (2 photos)

SPONSORISE

Actualité Maserati

Toute l'actualité

Forum Maserati

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Wouhhaaa... En fait non , prends pas, je n ai pas pu échanger avec les ministres au cours d un repas, mais cela semblde bien de la branlette intelllectuel à qui il faut demander à la fille qui est en charge de l expo de nous traduire ce que l artiste à voulu exprimer pour comprendre l oeuvre... Et là tu te dis , ah ouai... Mais nan :ddr:

Par

Honnêtement, je vois une voiture sur laquelle a vomi une licorne. La toile composée de collants de femme, blancs et fuschia, mêlant vitesse et sexualité dans une généreuse parabole, je vous la laisse.

Par

Après, il semble qu'il y ait dans les 5000 œuvres d'exposés à "la fab.", donc il y a peut-être des choses intéressantes à y voir.

Par

En réponse à beniot9888

Honnêtement, je vois une voiture sur laquelle a vomi une licorne. La toile composée de collants de femme, blancs et fuschia, mêlant vitesse et sexualité dans une généreuse parabole, je vous la laisse.

Peut etre sera t elle exonéré de vignette crit air pour cause d oeuvre d art... dans ce cas si la voiture est pas trop corrodé par le foutre why not :bah: :ddr:

Par

C'est une très belle voiture, merci a la demoiselle qui a mis ses sous vêtements à sécher dessus de bien vouloir les récupérer. :bien:

Par

Le lieu d'exposition remarquable aurait pu se fendre à minima d'un revêtement de sol un peu soigné.

St Maclou... priez pour elle.

Par

En réponse à gibou78

Wouhhaaa... En fait non , prends pas, je n ai pas pu échanger avec les ministres au cours d un repas, mais cela semblde bien de la branlette intelllectuel à qui il faut demander à la fille qui est en charge de l expo de nous traduire ce que l artiste à voulu exprimer pour comprendre l oeuvre... Et là tu te dis , ah ouai... Mais nan :ddr:

ce que j'ai toujours dit : l'art ne réside pas tant de créer mais d'arriver à commenter (l'art moderne surtout qui me laisse pantois)

Par

C'est du lard un peu cochon.

Par

C’est bizarre, moi je n’y vois rien de sexuel. Ca me fait plutôt penser à une campagne de prevention de la sécurité routière de Boulogne: " Attention à la vitesse près du bois, la nuit c’est assez sombre et on voit mal!"

Par

De l'éphémère que l'on oubliera. C'est le temps qui fait l'art, pour peu que l'objet dure.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire