Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Royaume-Uni : taxer l'électricité, comme les carburants

Royaume-Uni : taxer l'électricité, comme les carburants

Nous sommes encore loin de l'instauration d'une forte TICPE sur la recharge pour les véhicules électriques, mais au Royaume-Uni, une nouvelle loi ouvre la voie à la taxation de l'électricité, tout comme les carburants.

Il paraît bien peu probable que, dans le futur, si la voiture électrique se développe fortement, le gouvernement fasse l'impasse sur les revenus générés par les taxes sur les carburants. Il ne serait donc pas totalement fou de dire que l'électricité sur les bornes de recharge sera un jour, elle aussi, taxée et fortement fiscalisée.

Au Royaume-Uni, une nouvelle loi ouvre d'ailleurs la voie à un possible système fiscal sur l'électricité des transports. Il apparaît en effet que tous les points de recharge financés par le gouvernement pour les véhicules électriques devront pouvoir être monitorés et contrôlés à distance. Et ceci incluant les installations à domicile.

Dans un premier temps, il s'agira surtout de pouvoir donner du pouvoir aux sociétés d'énergie qui pourront ainsi limiter l'accès des véhicules électriques en cas de période de forte demande dans le pays. La législation précise toutefois qu'en cas d'urgence, le propriétaire du véhicule électrique pourra quand même outrepasser ce blocage pour recharger. Il reste toutefois à savoir comment seront gérés ces cas.

Mais ce qui est intéressant, également, est la possibilité offerte au gouvernement de contrôler où va l'électricité. Sans ces systèmes de contrôle, il ne serait pas possible de savoir avec précision si l'électricité du réseau va pour une voiture électrique. Un exemple simple : si vous rechargez votre véhicule chez vous, l'Etat ne peut pas savoir si vous alimentez votre auto, ou n'importe quel autre appareil. Avec ces dispositifs, ce pourra être réalisable. Du coup, cela ouvre la voie à un système fiscal sur l'électricité pour les véhicules à batteries, même si la recharge est faite à domicile.

 

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire