Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Samsung profite de la crise des semi-conducteurs

Dans Economie / Politique / Marché

Audric Doche

Samsung profite de la crise des semi-conducteurs

Après le fabricant TSMC, c'est au tour de Samsung de "profiter" de la forte demande mondiale en semi-conducteurs, avec un investissement historique de 151 milliards de dollars.

C'est connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres. En temps de crise, certains y trouvent leur compte, et c'est tout particulièrement le cas aujourd'hui des secteurs en tension. A commencer par celui des puces et semi-conducteurs, qui font l'objet d'une explosion de la demande, pour une offre qui peine à suivre. Après le fabricant spécialisé TSMC, c'est Samsung qui annonce avoir relevé son plan d'investissements, qui atteint désormais les 151 milliards de dollars d'ici 2030, soit près de 35 milliards supplémentaires sur ce qui était prévu.

C'est plus que l'ensemble des plans d'investissements des grands constructeurs allemands réunis, tout domaine confondu, sur les années à venir.

La guerre est désormais ouverte entre les deux géants de la puce électronique, le Coréen visant tout simplement la place de leader mondial à l'horizon 2030. Ce qui n'est pas franchement une bonne nouvelle pour les Européens et les Américains qui comptaient assurer leur indépendance, autant sur le plan des batteries que celui des semi-conducteurs. Samsung possède une expérience que l'Europe, surtout, n'a pas. Avec un tel investissement, Samsung s'assure de conserver ses plus gros clients et de pouvoir répondre à la demande dans les prochaines années.

La 5G, la conduite autonome et tout ce qui touche à la connectivité au sein de l'automobile est très gourmand en puces électroniques.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire