Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Sans les 80 km/h, la mortalité routière a encore baissé en avril

Dans Pratique / Sécurité

Sans les 80 km/h, la mortalité routière a encore baissé en avril

La baisse est certes minime, avec - 0,7 % par rapport à avril 2017. Mais elle est de 5,8 % pour le nombre d'accidents et de 6,3 % pour le nombre de blessés.

Si le Premier Ministre a pris la décision d'abaisser la limitation de vitesse sur le réseau secondaire, c'est parce qu'il fallait selon lui une mesure forte pour stopper la hausse de la mortalité routière, en progression depuis 2014.

Mais le nombre de décès sur les routes baisse depuis le début de l'année. Si l'embellie se poursuit, il va avoir encore plus de mal à convaincre les Français du bien-fondé de la mesure. Un sondage publié la semaine dernière montrait que trois quarts des conducteurs sont opposés aux 80 km/h.

Après avoir reculé de 6,1 % pour l'ensemble du premier trimestre, la mortalité routière a baissé de 0,7 % en avril, avec 279 personnes qui ont perdu la vie en métropole. Ce n'est évidemment pas un bilan excellent, d'autant que le niveau d'avril 2017 était au plus haut depuis 2011. Mais les résultats des autres indicateurs sont eux bien meilleurs.

Le nombre d'accidents corporels est passé de 4 961 à 4 671, soit 5,8 % de moins. Celui de blessés est passé de 6 269 à 5 872, soit un recul de 6,3 % en un an. Sur les routes d'outre-mer, il y a aussi du mieux, avec 15 décès le mois dernier contre 21 en avril 2017.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Toutes manière serait-ce plus facile de "compter les morts" mais qu'en est-il des causes exactes des accidents mortels?

Sans ces dernières, difficile de d'interpréter les chiffres en se basant que sur les décès !

Une question de discipline, de lucidité, d'âge, d'état de santé ,de vigilance, de météo!, et surtout de bons sens peut faire toute la différence.

Par

Bonjour à toutes et tous,

Je souhaite que mon commentaire aille notamment à madame Chantal Perrichon ; mon idée est la suivante : " convaincre le gouvernement à convaincre tous les constructeurs d'engins thermique et/ou électrique appelés à être pilotés par une personne sur les voies d'accès à ces véhicules de la voie autoroutière à la voie secondaire, à brider les moteurs de tous ces véhicules à une vitesse planchée de 90 kms à l'heure. Pourquoi parce que en cas de choc entre véhicules ou autres objets, l'énergie est comme tout le monde le sait proportionnel à la vitesse des deux éléments ou plusieurs objets au moment du choc; plus des facteurs aggravant comme par exemple le contenu des véhicules (carburant, et autres élément provocant incendies et dégâts multiples).Pour moi en particulier le remède se trouve en nous dans notre façon d'aborder au quotidien tel ou tel problème que ce soit pour une chose ou une autre, ma pensée est que le danger viens des personnes, de soit même, de notre comportement ici, là ou ailleurs et dans notre comportement au quotidien, comme tous les problèmes que nous rencontrons localement, en France et dans le monde, car tout est intimement lié et quand le papillon déploie ses ailes aux antipodes d'un lieu, il peur de cause à effet déclencher une tempête ravageuse pur l'humanité ou bienfaitrice pour tous en ce monde.

Revenons à notre exposée sur le pilotage d'un véhicule terrestre que ce soit l'automobile, l'avion, et autres engins qui exige nécessairement un driver lucide, possédant toutes ses facultés pour les utilisées au moment où ce pilote, ce conducteur devra les utiliser. La sobriété, la vigilance, la responsabilité des personnes et l'absolue respect du code de la route et de la prévention routière, ainsi il mènera à bon port lui, les personnes transportées et son véhicule en état pour le plus grand bonheur de rester en vie et de s'améliorer toujours.

La prévoir c'est la clé de la réussite pour l'humanité quel que soit notre façon d'aborder le problème dans quelque domaine que celà soit.

Nos taxes, nos impôts, nos dettes qui s'accumulent sont toutes la conséquence de notre manque de savoir-faire et de s'y tenir toutes et tous ensemble sur cette belle planète nourricière et de notre égocentrisme et de ce fait endémique chez l'individu nous sommes en train de nous détruire, mais il y a des solutions et ces solution sont là présentent parmi nous dans notre environnement, et partout sur notre planète mais la clé est en nous uniquement dans nos petit cerveau mais oh combien nombreux qui en s'associant développent une capacité qui résoudra tous les problème que l'ensemble de l'humanité se pose, religieux sociétal, communautaire, économico-social.

Je reviens à la vitesse de mon véhicule, moi j'ai un limiteur dans mon cerveau pour toutes mes actions qui m'implique moi et aussi sur mes voisins, l'humanité, mais j'ai aussi choisie ma référence pour agir comme celà, évidemment celà ne concerne que moi et ma famille, depuis que mon révérenciel me soit entendu je le met en action et depuis plus de 70 année le vois quand je regarde, j'entends quand j'écoute et je me projette dans l'avenir très sereinement et positivement pour moi et les autres quand j'adopte la nécessité, la prévention, la projection pour l'ensemble de l'humanité puisque j'y suis mêlé, notre planète puisqu'elle est notre mère nourricière et protectrice, mon univers puisque ma planète y est influencée et évolue dans cette ensemble.

Voilà je vais arrêter maintenant mais je me dois de vous communiquer que nous avons une caisse à outils bien compète avec différents outils qui ne sont pas du hasard mais essentiels pour notre quotidien, notre devenir, notre évolution vers le futur ; nous nous devons d'apprendre à nous en servir.

Je souhaiterai rencontrer madame Chantal Perrichon en particulier comme cela tout naturellement pour dialoguer.

Merci à toutes et tous.

Par

Bonjour à toutes et tous,

Je souhaite que mon commentaire aille notamment à madame Chantal Perrichon ; mon idée est la suivante : " convaincre le gouvernement à convaincre tous les constructeurs d'engins thermique et/ou électrique appelés à être pilotés par une personne sur les voies d'accès à ces véhicules de la voie autoroutière à la voie secondaire, à brider les moteurs de tous ces véhicules à une vitesse planchée de 90 kms à l'heure. Pourquoi parce que en cas de choc entre véhicules ou autres objets, l'énergie est comme tout le monde le sait proportionnel à la vitesse des deux éléments ou plusieurs objets au moment du choc; plus des facteurs aggravant comme par exemple le contenu des véhicules (carburant, et autres élément provocant incendies et dégâts multiples).Pour moi en particulier le remède se trouve en nous dans notre façon d'aborder au quotidien tel ou tel problème que ce soit pour une chose ou une autre, ma pensée est que le danger viens des personnes, de soit même, de notre comportement ici, là ou ailleurs et dans notre comportement au quotidien, comme tous les problèmes que nous rencontrons localement, en France et dans le monde, car tout est intimement lié et quand le papillon déploie ses ailes aux antipodes d'un lieu, il peur de cause à effet déclencher une tempête ravageuse pur l'humanité ou bienfaitrice pour tous en ce monde.

Revenons à notre exposée sur le pilotage d'un véhicule terrestre que ce soit l'automobile, l'avion, et autres engins qui exige nécessairement un driver lucide, possédant toutes ses facultés pour les utilisées au moment où ce pilote, ce conducteur devra les utiliser. La sobriété, la vigilance, la responsabilité des personnes et l'absolue respect du code de la route et de la prévention routière, ainsi il mènera à bon port lui, les personnes transportées et son véhicule en état pour le plus grand bonheur de rester en vie et de s'améliorer toujours.

La prévoir c'est la clé de la réussite pour l'humanité quel que soit notre façon d'aborder le problème dans quelque domaine que celà soit.

Nos taxes, nos impôts, nos dettes qui s'accumulent sont toutes la conséquence de notre manque de savoir-faire et de s'y tenir toutes et tous ensemble sur cette belle planète nourricière et de notre égocentrisme et de ce fait endémique chez l'individu nous sommes en train de nous détruire, mais il y a des solutions et ces solution sont là présentent parmi nous dans notre environnement, et partout sur notre planète mais la clé est en nous uniquement dans nos petit cerveau mais oh combien nombreux qui en s'associant développent une capacité qui résoudra tous les problème que l'ensemble de l'humanité se pose, religieux sociétal, communautaire, économico-social.

Je reviens à la vitesse de mon véhicule, moi j'ai un limiteur dans mon cerveau pour toutes mes actions qui m'implique moi et aussi sur mes voisins, l'humanité, mais j'ai aussi choisie ma référence pour agir comme celà, évidemment celà ne concerne que moi et ma famille, depuis que mon révérenciel me soit entendu je le met en action et depuis plus de 70 année le vois quand je regarde, j'entends quand j'écoute et je me projette dans l'avenir très sereinement et positivement pour moi et les autres quand j'adopte la nécessité, la prévention, la projection pour l'ensemble de l'humanité puisque j'y suis mêlé, notre planète puisqu'elle est notre mère nourricière et protectrice, mon univers puisque ma planète y est influencée et évolue dans cette ensemble.

Voilà je vais arrêter maintenant mais je me dois de vous communiquer que nous avons une caisse à outils bien compète avec différents outils qui ne sont pas du hasard mais essentiels pour notre quotidien, notre devenir, notre évolution vers le futur ; nous nous devons d'apprendre à nous en servir.

Merci à toutes et tous.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire