Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Sécurité routière : l'idée de la visite médicale écartée

Dans Pratique / Sécurité

Sécurité routière : l'idée de la visite médicale écartée

Le CNSR a jugé que la mise en place d'une visite médicale pour les conducteurs était inefficace, préférant que les séniors s'auto-évaluent sur leur capacité à prendre le volant.

Le Conseil National de la Sécurité Routière (CNSR) s'est réuni le 9 juillet. Cette instance, qui regroupe 67 membres de divers horizons en lien avec la route, a transmis au gouvernement de nouvelles recommandations. Que les conducteurs se rassurent, il n'y a pas de proposition choc à la manière des 80 km/h !

Ce que l'on retient d'ailleurs, c'est une non-proposition ! Dans sa quatrième recommandation, intitulée "Préserver la mobilité et la conduite des seniors", le CNSR rejette clairement la visite médicale pour les conducteurs les plus âgés. L'idée revient régulièrement dans l'actualité après des accidents impliquant des personnes âgées au volant. La mesure est déjà en vigueur dans des pays voisins.

Pour le CNSR, "il n'y a pas d'efficacité à mettre en place des visites médicales systématiques et obligatoires à partir d'un certain âge". Elle préfère que les séniors fassent d’eux-mêmes une auto-évaluation et un bilan de compétences ! Le CNSR rappelle que la voiture est symbole de mobilité et donc de lien social pour les anciens.

D'ailleurs, quand on voit le rejet de la visite médicale et les recommandations d'hier, dont beaucoup semblent taillées pour les plus anciens, on se demande si l'âge moyen au sein du CNSR n'est pas trop élevé, ce qui influe sur les idées.

Parmi les recommandations faites, il y a par exemple la demande d'une lutte plus efficace contre les contresens sur les routes à chaussées séparées. Il est proposé d'améliorer la signalisation (panneaux, marquages au sol) et l'information via des messages d'alerte sur les radios. Une mesure qui cible les conducteurs les plus âgés, souvent reponsables de ces faits.

Côté formation, le CNSR propose de mieux sensibiliser aux risques routiers dans les entreprises, en ciblant notamment les nouveaux venus, et d'étendre l'apprentissage du vélo au-delà des jeunes, notamment… aux séniors. Il souhaite aussi que les constructeurs conçoivent des tutoriels qui présenteraient le fonctionnement de leurs aides à la conduite, comme le maintien dans la voie ou le régulateur de vitesse adaptatif. Selon l'instance, "pour être gage d'une réelle sécurité ils doivent être utilisés en toute connaissance de leurs potentialités et de leurs limites par le plus grand nombre". Voilà qui semble destiné à un public moins technophile.

Une formation aux premiers secours dans le cadre du permis

La recommandation numéro 8 est la plus intéressante. Le CNSR propose d'instaurer une formation aux gestes qui sauvent en lien direct avec les risques sur la route. Il y aurait une partie théorique et une partie pratique de deux heures, dispensée par des organismes agréés pour l'enseignement du secourisme. Le CNSR indique que le passage de l'examen pratique ne pourrait se faire sans cette formation.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (70)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Sa coûtera trop chère vaut mieux mettre des radars :bien:

Par

Bientôt les élections municipales, les personnes âgées sont ceux qui votent le plus.

Ce serait dommage de perdre une élection...

Par

Une auto-évaluation... Donc une auto-évaluation est plus efficace ? cette blague. Ils vont tous se définir apte à conduire, pour pouvoir continuer à rouler.

Par

à quand une auto-évaluation sur la vitesse ????

Par

Pays de vieux, dirigé par et pour les vieux. Comment rouler à 80 en ligne droite sans être grabataire ?

Par

Auto evaluation :

Est ce que je conduis bien ? oui

Est ce que je vois les panneaux ? oui

C'est bon j'ai réussi le test

Par

C'est très bien arrêtons de vouloir tout changer et refaire le monde

Par

En réponse à Xfire

Pays de vieux, dirigé par et pour les vieux. Comment rouler à 80 en ligne droite sans être grabataire ?

Et quand un jeune de 40 ans arrive au pouvoir, c'est la catastrophe.

Oui, une expertise médicale est tout a fait possible mais a partir de quel âge et avec quelle périodicité?

Je suis par principe pour (j'ai 62 ans) mais il faut être conscient de deux choses: a la sortie du cabinet d'expertise, il peut y avoir un AVC qui amène le conducteur vers l'accident ou bien une dégradation en quelques mois alors que la prochaine expertise est dans 2-3 ou 5 ans.

L'autre façon de voir, c'est d'aller chercher les statistiques. Combien d'accidents par an impliquant la responsabilité d'un conducteur de 70 ans ou plus? Et quel niveau de gravité?

Les cas de conduite a contre sens que je connais sont le fait de gamins (moins de 40 ans) qui ont abusé d'alcool ou d'autres choses plus dures.

.

.

Par

En réponse à 3.0 TDi

Commentaire supprimé.

Pauvre type.

J'espere qu'on te paie bien pour faire ce Sale boulot

Par

En réponse à GY201

Et quand un jeune de 40 ans arrive au pouvoir, c'est la catastrophe.

Oui, une expertise médicale est tout a fait possible mais a partir de quel âge et avec quelle périodicité?

Je suis par principe pour (j'ai 62 ans) mais il faut être conscient de deux choses: a la sortie du cabinet d'expertise, il peut y avoir un AVC qui amène le conducteur vers l'accident ou bien une dégradation en quelques mois alors que la prochaine expertise est dans 2-3 ou 5 ans.

L'autre façon de voir, c'est d'aller chercher les statistiques. Combien d'accidents par an impliquant la responsabilité d'un conducteur de 70 ans ou plus? Et quel niveau de gravité?

Les cas de conduite a contre sens que je connais sont le fait de gamins (moins de 40 ans) qui ont abusé d'alcool ou d'autres choses plus dures.

.

.

J'ai eu ma voiture défonce ( parti a la casse ) par un vieux de 80ans qui ne l'a pas vu, alors qu'elle était blue .

Pour faire le constat le vieux messieurs ne savait pas ou se trouvaient ces papiers...

Voulait repartir en roulant, alors qu'il avait un pneu et une jante éclaté + toute l'avant cote passager.... J'en passe les meilleurs

Passé quelques mois ces enfant lui on retiré la voiture, car il à causé d'autres accidents

Un petit examen médical aurait évité tout ça

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire