Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Selon Bosch, l'UE favorise trop les voitures électriques

Dans Ecologie / Electrique / Véhicules électriques

Selon Bosch, l'UE favorise trop les voitures électriques

Pour le patron du conseil de surveillance de Bosch, l'Union européenne est un peu trop du côté des voitures électriques et manque de recul et d'impartialité dans la politique de transports.

La marche forcée et effrénée vers la vente unique de voitures électriques en Europe rend certains dirigeants sceptiques. A commencer par Franz Fehrenbach, le patron du conseil de surveillance de Bosch, un équipementier pourtant impliqué dans le développement de ces véhicules. Bosch produit en effet des groupes motopropulseurs pour les voitures électriques. Autant dire que l'entreprise a des enjeux sur ce marché en croissance.

L'attitude du patron est pourtant déroutante et à contre-sens de certaines des opérations de son entreprise. L'Allemand estime que l'UE a une position trop partiale sur le thème de l'électrique, sans prendre en compte toutes les données telles que le manque criant de stations de recharge, le problème de la production d'électricité et la production des véhicules et des batteries. 

"Il y a un problème de double standard au détriment du moteur à combustion - et au détriment du climat", a annoncé Fehrenbach

L'intéressé résume en ne comprenant pas pourquoi les moteurs diesels et essence se font "dézinguer". Il faut dire que le marché du moteur thermique représente un bien plus grand vivier de clients et de recettes que celui de l'électrique pour Bosch qui y voit une transition trop franche et rapide de la part de l'Europe.

Critiquant ouvertement le modèle "Tesla" et la voiture à batterie, Fehrenbach voit un avenir plus grand dans l'hydrogène. Mais pour l'heure, la comparaison en matière de rejets carbonés est peu flatteuse pour ce carburant.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (158)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Lol.

Par

Et hop c'est parti :ange:

Par

Mdr , mais , Monsieur Bosch , je voudrais vous faire remarquer la chose suivante : le parlement Européen est à l'image de celles et ceux qui l'ont élu et donc de leurs visions de l'avenir .

Ce n'est pas le vôtre , j'entends bien , mais c'est ainsi ....

Et pour rappel monsieur Bosch , l' Angleterre sort de l' Union Européenne , pourtant sa politique conduira à l'interdiction de la vente des VT d'ici 10 ans , c'est ballot .

Par

Est il une fois encore nécessaire de rappeler qu'un bon produit n'a nul besoin de mécénat d'état pour trouver ses clients ?

Alors pourquoi insister ... surtout quand ces états sont dorénavant plus ruinés et endettés les uns que les autres...

Au final, vous savez bien qui devra payer.

Par

En réponse à zefberry

Mdr , mais , Monsieur Bosch , je voudrais vous faire remarquer la chose suivante : le parlement Européen est à l'image de celles et ceux qui l'ont élu et donc de leurs visions de l'avenir .

Ce n'est pas le vôtre , j'entends bien , mais c'est ainsi ....

Et pour rappel monsieur Bosch , l' Angleterre sort de l' Union Européenne , pourtant sa politique conduira à l'interdiction de la vente des VT d'ici 10 ans , c'est ballot .

" sans prendre en compte toutes les données telles que le manque criant de stations de recharge, le problème de la production d'électricité et la production des véhicules et des batteries. "

Et qui se frotte les mains devant tant de naïveté ( qu'elle soit Européenne ou britannique )....mais les chinois et les coréens... bienvenue chez nous !

Par

On peut être pour ou contre, l'électrique est en train de percer sur les 3 plus grands marchés du monde (Chine, USA, Europe). Donc soit on y va maintenant, soit on devra prendre le train en marche et là ça ne sera plus la même histoire pour rattraper la Chine et les USA (Amazon et Alibaba ça vous parle?).

Par

Selon moi l'UE va se réveiller un petit matin et comprendre que l'électrique ne changera rien à la planète et ça va faire mal.

Par

En réponse à Tortel

On peut être pour ou contre, l'électrique est en train de percer sur les 3 plus grands marchés du monde (Chine, USA, Europe). Donc soit on y va maintenant, soit on devra prendre le train en marche et là ça ne sera plus la même histoire pour rattraper la Chine et les USA (Amazon et Alibaba ça vous parle?).

Alibaba ?

Le site dont le boss vient d'être pour le moins inquiété par les autorités locales....Super exemple.

Sinon, j'ai pas souvenir d'avoir reçu un avoir d'état de 7 000 € pour aller passer commande sur l'un des deux sites que tu évoques, mais j'ai dû louper un épisode. Je demanderai à Saccapuces à l'occasion.

Par

je le pense

Par

En réponse à roc et gravillon

Alibaba ?

Le site dont le boss vient d'être pour le moins inquiété par les autorités locales....Super exemple.

Sinon, j'ai pas souvenir d'avoir reçu un avoir d'état de 7 000 € pour aller passer commande sur l'un des deux sites que tu évoques, mais j'ai dû louper un épisode. Je demanderai à Saccapuces à l'occasion.

J'ai repris Amazon et Alibaba mais j'aurais pu reprendre toutes les multinationales américaines ou chinoises. Je pense qu'en forçant l'électrique, l'Europe espère retrouver une position dominante comme elle l'avait pour les véhicules thermiques. Mais ça reste un pari évidemment.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire