Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Skoda Superb Combi (2019) - sur la route : taillée pour les voyages

Essai vidéo - Skoda Superb Combi (2019) : de la balle de break

En attendant l’arrivée de la Superb iV, le catalogue de motorisations est toujours constitué de moteurs thermiques traditionnels. A savoir en essence, un 1.5 TSI de 150 ch, puis un 2.0 TSI décliné en 190 ch et 272 ch. La boîte DSG7 est de série sur ces trois modèles. En diesel, l’offre débute avec un 1.6 TDI de 120 ch, suivi par le 2.0 TDI de 190 ch. Là aussi, il y a la DSG7 d'office. Ce grand écart sera comblé par la suite avec le 2.0 TDI Evo de 150 ch.

Compte tenu de sa vocation de familiale, la Superb est conçue pour tailler la route. Et à ce petit jeu, c’est toujours le diesel qui remporte le plus de suffrage. En effet, pour avaler les kilomètres sans se ruiner cette énerie est aujourd’hui encore la meilleure solution. L’association 2.0 TDi 190 ch boîte automatique DSG comme nous avons eu à disposition est bel et bien le choix des rouleurs. Pourquoi ? D’abord elle ramène le malus à seulement 55 € avec une moyenne de 121 g de CO2 rejetés par kilomètres. Ensuite, elle est agréable à conduite.

L'autoroute est le terrain de prédilection de la Superb. La Tchèque brille par son insonorisation et son très haut niveau de confort.
L'autoroute est le terrain de prédilection de la Superb. La Tchèque brille par son insonorisation et son très haut niveau de confort.

Les accélérations ne sont pas tonitruantes mais très rassurantes en cas de dépassement et dans les relances. Le calibrage de la boîte DSG, privilégiant les émissions basses, n’exploite pas le couple maxi (400 Nm) dans sa totalité. Le mode de conduite Sport corrige aisément ce défaut. Enfin et surtout, c’est un modèle de sobriété puisque nous avons relevé une moyenne de 6,4 l/100 km sur un parcours mixte.

La Superb est une voyageuse 4 étoiles qui privilégie le confort au dynamisme. L’amortissement est donc souple, l’insonorisation soignée et les sièges s'avèrent aussi douillets qu’un matelas. Un système d'amortissement piloté est bien présent mais pas forcément nécessaire puisque son terrain de jeu, c’est avant tout l’autoroute. Skoda a d’ailleurs renforcé l’offre d’aides à la conduite avec un système de conduite qui utilise les données de la navigation ainsi que les images de la caméra frontale pour adapter la vitesse. Sans oublier la possibilité de bénéficier d’une transmission intégrale comme c’est le cas pour notre version d’essai Scout.

Photos (33)

En savoir plus sur : Skoda Superb 3 Combi

SPONSORISE

Essais Break

Fiches fiabilité Break

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire