Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Comparatif - Peugeot 508 SW HYbrid VS Skoda Superb Combi iV : philosophies distinctes

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Plus sexy qu’auparavant, plus premium également, la Peugeot 508 SW décloisonne sa concurrence et veut jouer les trouble-fêtes partout. Mais face à l’imperturbable Skoda Superb Combi, cette stratégie sera-t-elle payante ? La rigueur toute germanique de la tchèque lui confère une homogénéité sans faille, y compris dans cette déclinaison hybride rechargeable iV arrivée lors de son récent restylage. Dotée des mêmes armes, la sochalienne dans sa version HYbrid s’attaque donc à un morceau de choix dans la catégorie.

Comparatif - Peugeot 508 SW HYbrid VS Skoda Superb Combi iV : philosophies distinctes

À trop vouloir créer le coup de cœur, la 508 SW en aurait-elle perdu le sens des priorités ? Il faut dire que le sochalien prend le risque de se mettre à dos une clientèle pour qui les breaks Peugeot doivent être avant tout de valeureux compagnons pour toute la famille. Un positionnement qui l’amène à affronter des concurrents aussi différents que le Mercedes CLA Shooting Brake que cette Skoda Superb Combi qui officie sur un tout autre territoire.

Le restylage de la Superb est subtile. L'arrivée de la version hybride rechargeable iV est la grande nouveauté.
Le restylage de la Superb est subtile. L'arrivée de la version hybride rechargeable iV est la grande nouveauté.
La 508 débarque en version HYbrid en même temps que le 3008, sauf que ce dernier a droit à une version de 300 ch.
La 508 débarque en version HYbrid en même temps que le 3008, sauf que ce dernier a droit à une version de 300 ch.

Restylée l’an passé après quatre ans de carrière, cette proche cousine de la Volkswagen Passat inaugure l’arrivée de l’hybridation chez Skoda. Techniquement, elle reprend à son compte la chaîne de traction plug-in hybride de la GTE. À savoir un bloc thermique 1.4 TSI de 156 ch secondé via un moteur électrique de 116 ch nourri par une batterie de 13 kWh. La puissance cumulée est de 218 ch pour un couple de 400 Nm. En face, c’est peu ou prou la même chose pour la 508 SW HYbrid : 1.6 PureTech de 180 ch, moteur électrique de 110 ch, batterie de 11,8 kWh, puissance cumulée : 225 ch et 360 Nm. En théorie, le Lion nous annonce une autonomie en tout électrique de 54 km (cycle WLTP), soit 8 de moins que sa rivale. Dans les faits, c’est une autre histoire, on y reviendra.

Malgré des mensurations relativement proches, les Superb Combi et 508 SW affiches des proportions très différentes.
Malgré des mensurations relativement proches, les Superb Combi et 508 SW affiches des proportions très différentes.

Aspects pratiques : imbattable Superb

 Avec son profil de Shooting Brake, ses lignes galbées à souhait, le break 508 en jette. Malgré ses proportions plus dynamiques, son gabarit n’est finalement pas si éloigné de son rival du jour. Il ne lui rend que 8 cm en longueur et en hauteur (4,78 m et 1,42 m). Une petite différence qui en fait une grande une fois à bord. La Skoda Superb reste sans conteste la plus accueillante de la catégorie. Au deuxième rang, la banquette accueille dignement les plus grands avec énormément d’espace aux jambes, aux coudes et pour la tête. Une assise des plus confortables doublée par une banquette bien dessinée. Bref, un sans-faute.

On ne fait pas mieux. La Superb est une limousine dans le corps d'une routière. Il y a de l'espace partout et on est confortablement installé.
On ne fait pas mieux. La Superb est une limousine dans le corps d'une routière. Il y a de l'espace partout et on est confortablement installé.
C'est là que la 508 SW déçoit. Moins spacieuse et moins facile d'accès que celle de sa devancière, sa banquette un peu étriquée fait tâche à bord d'un break généraliste.
C'est là que la 508 SW déçoit. Moins spacieuse et moins facile d'accès que celle de sa devancière, sa banquette un peu étriquée fait tâche à bord d'un break généraliste.

 Difficile d’imaginer que l’empattement de la 508 SW ne rend que 5 cm à celui de la Superb. L’habitabilité n’a rien d’indigente, au contraire, mais l’espace vient à manquer à peu près partout. Il ne faudra être ni trop grand, ni trop large… D’autant plus que l’accès n’est pas facilité par une ouverture plus étroite et un toit plus fuyant. Par ailleurs, la surface vitrée nettement réduite et le toit ouvrant à la surface moindre renforcent la sensation d’engoncement (comparé à la Superb Combi, encore une fois).

Avec ses batteries logées sous le coffre, la Superb Combi perd beaucoup en volume de chargement...
Avec ses batteries logées sous le coffre, la Superb Combi perd beaucoup en volume de chargement...
... mais elle ne fait toujours pas moins bien que la 508 SW...
... mais elle ne fait toujours pas moins bien que la 508 SW...

 Côté coffre en revanche, la Skoda perd de sa superbe… En effet, l’implantation des batteries ampute 10 cm de hauteur, soit près de 150 litres. Mais qu’importe, la tchèque part de si haut que son volume de chargement est désormais équivalent à celui de la 508 SW HYbrid… soit environ 520 litres. Qui plus est, les quelques centimètres qu’il offre de plus en largeur facilitent le chargement. Retour au premier rang, ou la Peugeot reprend des couleurs. Et c’est peu dire, tant son intérieur ne ressemble à rien d’autre sur le marché. L’agencement – certes un peu complexe – instaure une ambiance moderne, presque futuriste, doublée d’une qualité de finition irréprochable. S’il faut prendre ses marques, l’ergonomie n’est pas ratée pour autant. Certains pesteront contre le petit volant placé sous le tableau de bord, ou les prises USB (et la recharge par induction) installées sous l’imposante arche qui sépare le conducteur de son passager.

L'ambiance est ultra-classique. Le restylage y a apporté quelques détails de finition. La qualité est toujours au top, et l'ergonomie évidente.
L'ambiance est ultra-classique. Le restylage y a apporté quelques détails de finition. La qualité est toujours au top, et l'ergonomie évidente.
À bord de la 508 SW, on découvre une toute nouvelle manière de voyager, avec un habitacle futuriste, mais très bien construit et plutôt ergonomique.
À bord de la 508 SW, on découvre une toute nouvelle manière de voyager, avec un habitacle futuriste, mais très bien construit et plutôt ergonomique.

Mais dans l’ensemble, le travail est superbement réalisé. En face, la Superb affiche clairement ses rides. Davantage au niveau du dessin, que de l’ergonomie, évidente. En revanche, les matériaux utilisés sont d’excellente facture (y compris dans les parties basses) et les commandes tombent parfaitement sous la main. Le restylage y a apporté quelques bienfaits et cette finition Sportline distille une ambiance un brin sportive du meilleur goût. 

Pratique Skoda Superb Combi iV Peugeot 508 SW HYbrid
Qualité de la finition
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Rangements
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Modularité
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Coffre (volume, seuil, facilité de chargement)
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Longueur maxi de chargement
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Places AR : longueur aux jambes
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Places AR : largeur aux coudes
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Places AR : garde au toit
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Plancher plat
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
Note : 18,7 /20 12,9 /20

Équipement : une 508 à la fois plus chère et moins bien dotée

Pour ce match nous avons sélectionné des versions hautes pour chacun des protagonistes, l’avant dernier échelon de leur gamme respective. Dans sa finition GT Line, la 508 SW HYbrid 225 est affichée à 48 050 €.

Les touches piano permettent d'avoir des accès directs à certaines fonctions. Mais l'absence de commandes physiques pour la climatisation reste peu pratique.
Les touches piano permettent d'avoir des accès directs à certaines fonctions. Mais l'absence de commandes physiques pour la climatisation reste peu pratique.
La dalle tactile de la Superb reste la plus réactive et fluide dans son fonctionnement. L'interface est aussi plus intuitive.
La dalle tactile de la Superb reste la plus réactive et fluide dans son fonctionnement. L'interface est aussi plus intuitive.

De son côté, la Superb Combi iV Sportline s’échange pour 47 100 €. Malgré ses 1 000 € de plus, la française facture en sus le hayon motorisé (450 €), les rétroviseurs électriques et dégivrant (250 €), la suspension active (1 000 €), le freinage automatique d’urgence, l’aide au maintien de voie et le positionnement dans la file (pack à 450 €), les sièges électriques et chauffants (1 000 €). Autant d’équipements fournis de série sur la Tchèque… Au total, à équipement équivalent, la 508 SW est plus de 4 000 € plus chère… De quoi s’offrir sur la Superb le très grand toit vitré et ouvrant (1 270 €), la hi-fi haut de gamme Canton (500 €) ou encore un assistant au créneau doublé d’une caméra à 360° (500 €).

À bord de la 508 SW, le tableau de bord en hauteur est moins un problème qu'à bord des autres Peugeot. La jante du volant ne cache pas les cadrans pour certains.
À bord de la 508 SW, le tableau de bord en hauteur est moins un problème qu'à bord des autres Peugeot. La jante du volant ne cache pas les cadrans pour certains.
Le tableau de bord digital fait son apparition sur la Superb. S'il reste facile à configurer, il affiche parfois beaucoup d'informations. À appréhender.
Le tableau de bord digital fait son apparition sur la Superb. S'il reste facile à configurer, il affiche parfois beaucoup d'informations. À appréhender.

Rapport prix/équipements Skoda Superb Combi iV Peugeot 508 SW HYbrid
Aides à la conduite
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Conduite (liaisons au sol)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Confort
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Multimédia
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Style intérieur
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Style extérieur
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Note : 15,3 /20 15 /20

Budget : un bonus sous conditions

Plus accessible et mieux dotée, la Skoda Superb Combi iV part avec un sacré avantage. D’autant plus qu’elle conserve une meilleure valeur résiduelle que sa concurrente. Pour le reste, rien ne les départage, que soit leur garantie (2 ans ou kilométrage illimité dans les deux cas), leur consommation qui s’établit aux alentours des 7,5l/100 km ou le nouveau bonus de 2 000 € accordés aux véhicules plug-in hybrides.

La Superb est la moins chère. Et la plus "négociable". Parfait pour rester sous les 50 000 € et profiter du bonus accordé aux hybrides rechargeables.
La Superb est la moins chère. Et la plus "négociable". Parfait pour rester sous les 50 000 € et profiter du bonus accordé aux hybrides rechargeables.
Le nec plus ultra de la 508 SW HYbrid coûte près de 54 000 €, hors options... Il va falloir être bon en négociations.
Le nec plus ultra de la 508 SW HYbrid coûte près de 54 000 €, hors options... Il va falloir être bon en négociations.

 

Mais attention, ce coup de pouce gouvernemental ne concerne que les modèles ne dépassant pas les 50 000 €. Un cap plus rapidement franchi par la 508 SW HYbrid une fois les options cochées… Certes, cette règle ne concerne que le prix remisé et non catalogue. Mais les concessionnaires Skoda seront les plus enclins à une ristourne pour ce modèle abordant la dernière partie de sa carrière.

Budget Skoda Superb Combi iV Peugeot 508 SW HYbrid
Coût d'achat
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Bonus/malus
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Consommation : données constructeur
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Consommation : relevés Caradisiac
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Courroie de distribution/chaîne
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Cote attendue
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Durée de la garantie
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Fiabilité attendue/coût de réparations
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Note : 13,5 /20 12,5 /20

 

Portfolio (81 photos)

En savoir plus sur : Peugeot 508 (2e Generation) Sw

SPONSORISE

Comparatifs Break

Toute l'actualité

Commentaires (276)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et bien, je ne pensais pas voir un tel KO... Il serait temps que Peugeot remette les pieds sur terre niveau tarif...

Par

Oui, c'est un peu la raclée : plus chère, moins habitable, moins performante et moins bien équipée.

La 508 fait juste plus moderne.

Cela dit, elle est vraiment belle cette 508 mais impossible de mettre 5 adultes dedans.

Je vais donc rester en 5008...

Par

Qu'en est-il des consos relevées ? Y a pas le test autoroute batterie HS ?

Par

C'est la stratégie de Peugeot ; produire au moindre coût et assommer les clients .

Mais nous devons être des patriotes à tendances masochistes .

Par

" Une copie sans réelle fausse note pour cette dernière qui en offre par ailleurs plus pour nettement moins cher."

Le patron de mon Jeannot a fait le bon choix.... :bien:

Par

La 508 n est pas logeable. j ai eu une 508 phase 2 et lors d'un nouvel je me suis orienté vers un autre véhicule tant la nouvelle 508 ( très belle et très bonne voiture) est peu accueillante à l’arrière et moyenne dans le coffre.

Par

Il manque comme de coutume une information qui pourrait faire mal au portefeuille:

Combien coutera un pack de batterie quand elles auront perdu une bonne partie de leur capacité ?

Sans des batteries en bon état fini les 39g de Co2 et bonjour la solide consommation d'essence d'une voiture lestée de lourdes batteries devenues un boulet et du moteur essence turbo-compressé.

Les constructeurs ne sont pas très clairs sur ce sujet.

Par

Calmez votre service marketing chez Peugeot, c'est clairement invendable à ce stade un PHEV à ce tarif catalogue.

C'est aussi la démonstration que lorsque l'on sort du guet après tout le monde, ça n'apporte pas pour autant un niveau de compétences du produit comparable à la concurrence. Le "toucher de route" Peug semblant aux abonnés absents de l'hybridation.

Faut-il rappeler que l'on est face ici à une Skoda, et non dans des prétentions de "Access Premium".

Par ailleurs, les prix pratiqués sur ces grandes saucisses sont tout sauf incitatifs à prendre un break pour un usage familial versus un SUV, quand chacun sont des 4 places + cul de jattes. Pas étonnant que l'Outlander se vende.

Par

Et sinon.... toujours cette vaste blague de ces autos devenues enclumes ( idem rouler en permanence avec 4 occupants)

....et avec 30 pauvres kilomètres en mode électrique, et après les essais E-208, on ne peut faire le constat que décidément, Pigeot et l'électrique, c'est toujours pas ça !

Pour un particulier, ne pas attendre de retour sur investissement avant la décennie suivante...

Par

VW donne une leçon à Peugeot, ça change des comparatifs de la presse auto qui serait capable de comparer la 508 à la classe E.

Bref on voit ici la différence entre le Design (fonctionnel) et la Décoration (le style).

Chez les Français c'est d'abord le style, et après on souhaite bonne chance aux ingénieurs pour la mise en pratique. Aucun design car aucune prise en compte de la fonction et de l'utilisateur.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire