Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Sur la route: apte aux services

Essai vidéo - Fiat 500X 2018: au carré

Contact…et silence. Au ralenti, le bloc 1.0 se montre des plus discrets et se caractérise par une bonne maîtrise des vibrations. La position de conduite est ajustable en tous sens, la lisibilité des cadrans n’appelle aucune critique, et la main tombe naturellement sur le (joli) pommeau d’une transmission manuelle qui compte 6 rapports en plus de la marche arrière, et dont le guidage va se montrer rapide et précis.

On trouve immédiatement ses marques au volant d’une 500X qui offre une bonne visibilité périphérique. Caractéristique qui, ajoutée à une position de conduite surélevée, rend l’auto parfaitement à l’aise dans le trafic urbain. Dans les rues de Turin où a démarré notre essai, et où la circulation s'opère dans des conditions qui laissent une plus grande part d'improvisation aux conducteurs que sur notre versant des Alpes, l’auto se faufile avec aisance. Elle est bien aidée dans l’exercice par un moteur qui délivre son couple maximal sous le seuil de 2 000 tr/mn, et dont on regrette simplement le manque de répondant à très bas régime. Un défaut hélas assez répandu avec ces blocs de faible cylindrée.

Le pied droit s’alourdit à mesure que l’horizon (routier) s’éclaircit, et les 120 ch répondent présents dans un bourdonnement typique des moteurs « trois pattes », qui a toutefois le bon goût de savoir rester discret. Il se fait même (presque) oublier à vitesse stabilisée sur autoroute, où son régime de rotation oscille autour de 3 000 tr/mn aux 130 km/h réglementaires.

A aucun moment la 500X ne donne l’impression que l’on se trouve au volant d’une « petite » voiture. Avec sa direction précise, ses trains roulants qui la font virer à plat et ses freins mordants, elle offre un plaisir de conduite certain, dans les limites qu’impose un rapport poids/puissance de 11 kg/ch (à vide). Les accélérations se montrent correctes (10,9 s de 0 à 100 km/h), tandis que les relances permettent de dépasser dans la sérénité - imposant tout de même de jouer du levier de vitesse dans les situations les plus limites. Le confort de suspension est globalement correct, malgré une certaine sécheresse sur les raccords de la chaussée, phénomène probablement accentué par les roues de 18 pouces optionnelles qui équipaient notre modèle d’essai. Rien de rédhibitoire, mais sur ce point, une Volkswagen T-Roc offre une expérience de conduite plus « cosy ».

Polyvalente et agréable à conduire, la version 120 ch devrait représenter l’essentiel des ventes de la gamme 500X en France, malgré un malus de 473 € sanctionnant des émissions de CO2 de 133 g/km. La consommation relevée sur notre parcours d’essai d’une journée mêlant ville, autoroute et montagne est restée inférieure à 8l/100 km, et il sera aisé de descendre sous ce seuil  (7 l/100 km semblent aisément atteignables) dans des conditions plus normales d’utilisation.

Un mot enfin sur les aspects pratiques de la 500X, lesquels ne constituent hélas pas son point fort. Si l’habitabilité arrière est bonne, permettant l’accueil aisé de deux adultes, le volume de chargement laisse à désirer. Celui-ci culmine à 350 litres, valeur que ne peut améliorer une banquette arrière à l’assise fixe. Sur une Renault Captur, pourtant plus courte de 15 cm que la 500X, la banquette arrière coulissante fait ainsi varier la capacité d’emport de 377 à 455 litres. De même, on aurait apprécié que Fiat dote la voiture d’un dossier rabattable en 3 parties, à l’image de ce que propose Citroën sur sa C3 Aircross.

Essai vidéo - Fiat 500X 2018: au carré

Portfolio (18 photos)

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (47)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Toujours séduisante et dans la course cette 500X, il reste à espérer que le nouveau moteur Firefly se révèle aussi indestructible que le célèbre Fire qui équipa nombre de modèles depuis l'Autobianchi Y10 !

Par

Pour une finition "low, entry", le Fiat 500X Urban ne démérite pas le moins du monde, en terme de présentation et de standing.

Je crois même que je le préfère d'un schouillon au Fiat 500X Cross.

Dans les deux cas, le Fiat 500X est un SUV vachement sympa et avec un bon look. La forme des feux est vraiment réussie et le profil, agréable. Sur ce thème, le Mini Countryman Il ne peut se targuer de faire aussi bien.

En+, l'intérieur du Fiat 500X est joli comme tout et très valorisant...et spacieux. Les places arrières sont top.

Avec des prix raisonnables, avoir la classe n'impose pas tant de sacrifice, tout compte fait. ..du moins, chez Fiat. :bien:

Petite suggestion pour mr Manley :

Une nouvelle Fiat 600, +grande, +spacieuse, +polyvalente que la Fiat 500, dans les 3,9 - 4,0 m et avec cinq portes.

Un Fiat 500cX decouvrable avec un toit ouvrant en toile. Tout simplement, succès assuré.

Où même un Fiat 524X, coupé SUV à trois portes. ..comme le Mini Paceman ((sûrement) pas pour moa, pour vos experts marketeux)

:biggrin:

Par

Beurk :kaola:

Par

En réponse à kidde

Beurk :kaola:

Je sait pas ce qui est le plus beurk entre ça et ta Toyota :voyons:

Par

En réponse à

si seulement tes profs avaient eut autant de temps pour s occuper de toi, car tu sembles visiblement bien plus low cost qu une fiat, alors quand la rouille liée ton âge fera son effet, ce sera sans doute pour finir en décheterie rapidement, les casses veulent du rentable, pas du sociable

Par

En réponse à

Si votre orthographe est le baromètre de la fiabilité, il y a effectivement de quoi être inquiet...

Par

En réponse à

C'était vrais dans les années 60 à 80 et à cette époque les françaises étaient de vrais gruyère qui avaient même le petit plus que les fiat n'avaient pas, les planchers qui pourrissaient et on passait les pieds à travers. D'ailleurs il excitait chez les constructeurs français des kit de planchers en pièces de rechange. Alors arrêter votre sempiternel discours des Fiat qui rouillent.

Par

En réponse à

Toujours des commentaires au ras des pâquerettes et au fait quand tu parles de mousse et de rouille, tu parles de ton cerveau je pense, ça expliquerait tes lacunes en orthographe.

Par

En réponse à

Dès que l'on parle d'Italiennes … les débilos de service y vont de leurs remarques !!!

Peut être n'a tu les moyens de t'offrir qu'une Fiat Ritmo des années 80 dans son jus … mais depuis les choses ont bien évolué !

La rouille c'est réglé depuis la seconde partie des années 80 ( comme en France …)

La fiabilité mécanique et électrique je t'accorde que ce n'était pas parfait jusqu'aux années 2000, sans être la pire des marques - cf Opel sur la période 1990/2000 -

Aujourd'hui les Fiat sont tout à fait recommandables en terme d'anticorrosion et de fiabilité ! Reste l'image - seuls les idiots savent pas - et le réseau/sav qui restent suffisamment mauvais pour dissuader nombre d'acheteurs potentiels.

Tant que FCA ne fera pas sa révolution en terme d'accueil et de service, cette image détestable perdurera hélas et c'est dommage car les produits actuels sont dignes d'intéret et de confiance.

Par

En réponse à dam_s 38

C'était vrais dans les années 60 à 80 et à cette époque les françaises étaient de vrais gruyère qui avaient même le petit plus que les fiat n'avaient pas, les planchers qui pourrissaient et on passait les pieds à travers. D'ailleurs il excitait chez les constructeurs français des kit de planchers en pièces de rechange. Alors arrêter votre sempiternel discours des Fiat qui rouillent.

Et ceux qui n'avaient pas les moyens d'acheter un kit plancher,coulaient une dalle de béton.Toutes les marques étaient concernées par la rouille,à commencer par la star 404 Pigeot.La pourtant blindée americano-allemande Taunus n'y coupait pas.C'était le règne du blaxon.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire