Publi info

Comparatif - Fiat 500X vs Mazda CX-3 : la conquête des challengers

Dans Nouveautés / Restyling

À défaut de pouvoir titiller les références du segment sur notre marché, les Fiat 500X et Mazda CX-3 tentent de maintenir leur cap. Nouvelles motorisations et équipement mis-à-jour accompagnent une remise en beauté plus ou moins discrète. Mais alors, lequel des deux est le mieux armé pour soutenir ses ambitions ? Nos réponses dans ce nouveau match.

Comparatif - Fiat 500X vs Mazda CX-3 : la conquête des challengers

Ces deux-là partagent beaucoup, tout en étant très différents. Avec plus de 4,20 m, ils jouent les gros bras dans une catégorie encombrée de rivaux souvent plus faciles à vivre. Ils misent également sur le style, chacun à sa manière. Et ils ont tous les deux été restylés en 2018 pour attaquer sereinement la deuxième moitié de leur carrière. Pourtant, difficile de trouver deux philosophies plus opposées dans cette catégorie grouillante de concurrents. À la bonhomie et aux aspects pratiques du Fiat 500X, le Mazda CX-3 réplique par une allure plus statutaire et met l’accent sur le dynamisme.

Comparatif - Fiat 500X vs Mazda CX-3 : la conquête des challengers

Pour 2018, l’italien revoit légèrement sa copie. Il suit les traces de sa matrice la petite 500 avec des boucliers redessinés, un nouveau cerclage lumineux des optiques et des feux arrière modernisés. Les modifications se poursuivent à bord avec de nouvelles selleries, un tableau de bord aux compteurs remaniés et un équipement modernisé (limiteur corrélé à la lecture des panneaux de signalisation et régulateur de vitesse adaptatif). Sous le capot, on note l’arrivée des moteurs siglés FireFly dont ce nouveau trois-cylindres turbocompressés développant 120 ch. Chez son rival du jour, les modifications esthétiques ne seront visibles que par les avertis qui noteront par exemple une calandre revue, des touches de chrome plus généreuses et des feux à l’aménagement interne repensé. En revanche, le CX-3 évolue techniquement avec un amortissement, une direction et une insonorisation retravaillés. Côté moteur, la nouveauté carbure au mazout, avec un 1.8 Skyactiv-D de 115 ch. Nous laisserons cette nouveauté de côté pour faire appel au « gros » 2.0 Skyactiv-G de 121 ch, également mis-à-jour pour répondre aux nouvelles normes antipollution.

Comparatif - Fiat 500X vs Mazda CX-3 : la conquête des challengers

Aspects pratiques : pas les meilleurs du genre

Comparatif - Fiat 500X vs Mazda CX-3 : la conquête des challengers
Comparatif - Fiat 500X vs Mazda CX-3 : la conquête des challengers

Avec respectivement 4,27 m et 4,28 m, les Fiat 500X et Mazda CX-3 auraient de quoi jouer les petites familiales. Ils font partie des plus longs de la catégorie, dans laquelle la longueur moyenne se situe autour de 4,15 m. Il n’en est rien. Cela commence par un – petit – volume de coffre identique. Il culmine à 350 l (valeur constructeur) lorsque celui du Renault Captur (4,12 m) offre entre 370 et 455 l une fois sa pratique banquette coulissante avancée au maximum. Un équipement apprécié des familles mais qui n’est pas disponible sur nos deux protagonistes. L’italien s’en sort toutefois un peu mieux avec plus d’espace aux jambes et aux coudes, ainsi qu’une garde au toit nettement supérieure (il mesure 4 cm de plus en hauteur).

Comparatif - Fiat 500X vs Mazda CX-3 : la conquête des challengers
Comparatif - Fiat 500X vs Mazda CX-3 : la conquête des challengers

 

Le deuxième rang du Mazda limite la casse avec deux places latérales à l’assise plus confortables, mais pêche réellement par une sensation de confinement due à la haute ceinture de caisse. Les rangements sont également plus nombreux et spacieux à bord du 500X (large compartiment central, double boîte à gant). Au premier rang, l’ambiance est là aussi radicalement différente. Dans la Fiat, on retrouve l’esprit jovial et pimpant de la carrosserie et le bon niveau de qualité perçue étonne toujours autant, pour un modèle de la marque… Dans ce domaine le japonais est aussi un très bon élève (bandeau d’Alcantara, plastiques solidement assemblés, ambiance sportive), mais il se contente par exemple d’un revêtement dur sur la partie haute de la planche de bord, quand celle de son rival est entièrement moussée. Par ailleurs, avec son écran tactile uniquement à l’arrêt et une unique palette de commandes perdue entre les sièges, l’ergonomie n’est pas mal pensée, mais demande un temps d’adaptation.

Comparatif - Fiat 500X vs Mazda CX-3 : la conquête des challengers
Comparatif - Fiat 500X vs Mazda CX-3 : la conquête des challengers

Classement aspects pratiques :

1er : Fiat 500X

2e : Mazda CX-3

Pratique Fiat 500X 1.0 Firefly 120 Mazda CX-3 2.0 Skyactiv-G 120
Qualité de la finition
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Rangements
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Modularité
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Coffre (volume, seuil, facilité de chargement)
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Longueur maxi de chargement
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Places AR : longueur aux jambes
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Places AR : largeur aux coudes
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Places AR : garde au toit
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Plancher plat
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Note : 13,6 /20 11,1 /20

Équipement : un CX-3 généreux mais exigeant

Comparatif - Fiat 500X vs Mazda CX-3 : la conquête des challengers

La gamme du Fiat 500X est plus fournie que celle du Mazda CX-3. Disponible en deux versions (Urban et Cross à l’allure voulue plus baroudeuse), l’italien décline ensuite 4 niveaux de finition (Urban, City Cross, Cross et Club) auxquelles il faut y ajouter la série spéciale de lancement Opening Edition. Le japonais quant à lui la joue simple, avec 3 niveaux de finition disponibles : Élégance, Dynamique et Sélection. Pareillement motorisés par un bloc de 120 ch et dans leur configuration intermédiaire déjà très bien dotée (Cross pour le Fiat et Dynamique pour le Mazda), l’écart de prix (en janvier 2019) s’établit à 810 € en faveur du Transalpin (22 990 €) qui offre en plus le radar et la caméra de recul, l’aide en maintien de voie active et la connectivité Apple CarPlay et Android Auto. Pour disposer de la même connectivité sur le japonais (23 800 €), il faudra débourser 560 €. Voilà qui porte l’écart à plus de 1 300 €. Cher ce CX-3 ? Pas vraiment. Le constructeur japonais a pris pour habitude de se passer de réelle version d’entrée de gamme et préfère en fournir plus d’office. Ainsi, le CX-3 Dynamique se dote du démarrage mains libres, des sièges avant chauffants et réglables en hauteur, de l’alerte de collision avant et arrière, du freinage automatique d’urgence avec détection des piétons, de l’avertisseur d’angle mort. Autant d’équipements facturés à plus de 1 300 € sur le 500X Cross…

Comparatif - Fiat 500X vs Mazda CX-3 : la conquête des challengers

Nous revoilà donc au point de départ. Il faut tout de même reconnaître la construction de gamme plus « malléable » du 500X. Par exemple, pour rajouter la caméra de recul au CX-3, il faut obligatoirement passer au niveau supérieur Sélection (+1 000 € avec l’affichage tête haute et les radars de stationnement AV et AR). Pareil pour le régulateur de vitesse adaptatif, qui plus est enclavé dans un pack à 1 300 € comprenant également les feux de route automatiques à LED, la sono Bose, et l’alerte de collision en marche arrière. Avec un tel équipement, le Fiat 500X serait aussi cher, mais il propose tous ces équipements indépendamment des autres, et dès le deuxième niveau de finition. Question de choix.

Classement équipement :

1er ex aequo : Fiat 500X et Mazda CX-3

Rapport prix/équipements Fiat 500X 1.0 Firefly 120 Mazda CX-3 2.0 Skyactiv-G 120
Aides à la conduite
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Conduite (liaisons au sol)
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Confort
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Multimédia
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Style intérieur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Style extérieur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Note : 12,3 /20 13,7 /20

 

Budget : un Fiat 500X plus accessible mais plus cher à l’usage

Le prix catalogue plus élevé du Mazda CX-3 reflète en réalité deux stratégies très différentes des chefs de produits. Chez les Japonais, on préfère donc jouer le « all inclusive » tandis que les Italiens sont plutôt « à la carte ». D’autres arguments sont alors à prendre en compte, comme la consommation, nettement plus contenue sur le crossover nippon (on y reviendra), la durée de garantie (3 ans et 100 000 km pour Mazda contre 2 ans et kilométrage illimité), le coût des réparations, la fiabilité des deux modèles, que l’on connaît de très bon niveau sur les modèles de Hiroshima, un peu moins chez Fiat, et la valeur résiduelle là aussi en faveur du CX-3. Il ne reste au Fiat 500X que son malus de seulement 253 € (473 € pour le Mazda CX-3) pour rattraper le coup. Un argument bien maigre face aux coûts d’utilisation du japonais, mieux maîtrisés.

Classement budget :

1er : Mazda CX-3

2e : Fiat 500X

Budget Fiat 500X 1.0 Firefly 120 Mazda CX-3 2.0 Skyactiv-G 120
Coût d'achat
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Bonus/malus
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Consommation : données constructeur
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Consommation : relevés Caradisiac
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Courroie de distribution/chaîne
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Cote attendue
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Durée de la garantie
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Fiabilité attendue/coût de réparations
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Note : 11,3 /20 13,5 /20

 

Comparatif - Fiat 500X vs Mazda CX-3 : la conquête des challengers

Portfolio (104 photos)

Mots clés :

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (104)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Encore une défaite pour FCA ! :roi:

Mais comment font-ils ? :voyons:

Et le bilan aurait été plus lourd si le comparatif avait pris en compte les critère fiabilité et SAV !! :oui:

Par

En réponse à DomPérignon67

Encore une défaite pour FCA ! :roi:

Mais comment font-ils ? :voyons:

Et le bilan aurait été plus lourd si le comparatif avait pris en compte les critère fiabilité et SAV !! :oui:

En même temps la CX-3 n'est garantie que sur 100000 km dans un délai de 3 ans.

Rien d'exceptionnel, du coup ils sont pas forcément si certain que ça de leur fiabilité.

Et je dis ça en toute objectivité car j'aime beaucoup Mazda (ma prochaine voiture sera surement une Mazda) et actuellement je roule en Fiat Bravo 2 qui ne m'a jamais lâchée depuis 11 ans.

Il suffit aussi de lire n'importe quel guide d'occasion récent pourvoir que les dernières Fiat sont loin d'être non fiables. Après on aime ou pas l'ADN de cette boite mais les attaquer sur la fiabilité c'est caduc.

Les choses changes, les préjugés restent, c'est triste.

Par

"D’autres arguments sont alors à prendre en compte, comme la consommation, nettement plus contenue sur le crossover nippon (on y reviendra)"

" la durée de garantie (3 ans et 100 000 km pour Mazda contre 2 ans et kilométrage illimité)" Elle n'aura pas fait long feu la fameuse garanti 10 ans chez Fiat ... :buzz:

"la fiabilité des deux modèles, que l’on connaît de très bon niveau sur les modèles de Hiroshima, un peu moins chez Fiat"

"Un argument bien maigre face aux coûts d’utilisation du japonais, mieux maîtrisés."

"mais offrent alors des reprises encore plus toniques que celles du Fiat. Bien aidé par son poids réduit (il pèse 160 kg de moins…)"

"En face, le 500X s’est montré beaucoup plus gourmand : presque 7/100 km avec un œuf sous le pied droit. Des consommations qui s’envolent en ville à près de 9 l/100 km pour peu que la conduite se face plus dynamique"

"Si le 500X est rassurant en toutes circonstances, il ne peut batailler avec sa direction totalement muette, son roulis moins maîtrisé et surtout son confort franchement sec, désagréable sur route dégradée."

En tant que quenelleur ceinture rouge , je vois que j'ai encore beaucoup de choses à apprendre face au maître 5eme DAN :jap::jap:

Par contre pour "l'habitacle un peu étriqué" vous parlez des places arrières ? Pour avoir eu deux CX-3 entre les mains , sincèrement aux places avant je ne l'ai pas senti forcement plus étriqué que le 500X , c'est vraiment kiff kiff , voir même l'inverse à cause de l'accoudoir de porte et du cache tunnel central avec levier de vitesse + accoudoir positionnés plus haut ... pourtant je fais 1m88 :jap:

Par

rien qu'à comparer les moteurs, je pars direct sur la Mazda

Par

Deux choix intéressant vu que Fiat a largement dépassé niveau fiabilité les misérables constructeurs français!

Par

En réponse à thierry0205

En même temps la CX-3 n'est garantie que sur 100000 km dans un délai de 3 ans.

Rien d'exceptionnel, du coup ils sont pas forcément si certain que ça de leur fiabilité.

Et je dis ça en toute objectivité car j'aime beaucoup Mazda (ma prochaine voiture sera surement une Mazda) et actuellement je roule en Fiat Bravo 2 qui ne m'a jamais lâchée depuis 11 ans.

Il suffit aussi de lire n'importe quel guide d'occasion récent pourvoir que les dernières Fiat sont loin d'être non fiables. Après on aime ou pas l'ADN de cette boite mais les attaquer sur la fiabilité c'est caduc.

Les choses changes, les préjugés restent, c'est triste.

Attention ! Pour la fiabilité, je ne parle pas nécessairement de pannes graves comme bis de turbo, casse moteur ou boite qui lâche.

Mais les italiennes restent fragiles d'une manière générale. Trop souvent, il faut composer avec des pépins qui pourrissent la vie et font perdre du temps et de l'argent.

Logo-ouverture de hayon qui fonctionne plus, lève vitre qui est hs, l'une des vitesses de la ventilation qui est hs, problème de masse avec le circuit électrique, direction assistée électrique qui lâche, ...

Et là, il faut composer avec des concessionnaires qui pour la plupart, je dis pas tous, sont peu efficaces.

Pour des gens assez occupés dans la vie, c'est trop saoulant !!

la mauvaise réputation de FCA n'est pas due aux préjugés mais à des décennies de manque de sérieux tant dans la qualité des produits que du service.

Par

En réponse à DomPérignon67

Encore une défaite pour FCA ! :roi:

Mais comment font-ils ? :voyons:

Et le bilan aurait été plus lourd si le comparatif avait pris en compte les critère fiabilité et SAV !! :oui:

Et Cara a été gentil,il n'a pas parlé du Nurburgring.

Par

pour mon frère la 500X, qu'il a eu en loc, est la voiture la plus inconfortable qu'il ai jamais conduit (et il en change tout le temps)

Par

En réponse à Florian Denis

rien qu'à comparer les moteurs, je pars direct sur la Mazda

C'est le seul avantage du mazda. Il ne faut pas s'y tromper. D ailleurs le cx5 est déjà vieillot. Grave. Le Fiat au moins est plus convivial et plus cohérent dans la catégorie. Le mazda est sensé revenir moins cher mais il est moins agréable à vivre. Instrumentation et multimédia toujours moyen moins.

Par

En réponse à p.martin.pm

Et Cara a été gentil,il n'a pas parlé du Nurburgring.

Le 500 X a fait quoi sur le Nurburgring ?

Ah oui, tu parles du Stelvio Qv ...

1. Tout le monde s’en fiche.

2. C’est la seule chose qu’il a le Stelvio. Et il faut croire que ca ne suffit pas à la clientèle de ce genre de véhicule.

Bref ...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire