Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Sur route : trop lourd !

Essai vidéo - Range Rover Evoque Cabriolet : un petit caprice ?

Range Rover a décidé de faire simple pour cet Evoque, uniquement disponible en 4 roues motrices et avec la boîte automatique à 9 rapports. Même tendance au niveau des motorisations avec seulement deux diesels (TD4 150 et 180 ch) et une essence Si4 de 240 ch. Pour ce premier galop d’essai dans les Alpes, nous avons donc testé le diesel de 180 ch. Agréable à utiliser et répondant présent dans toutes les situations, ce moteur apparaît toutefois comme le minimum vital car le principal problème de cet Evoque est son poids qui avoisine les 2 tonnes. Un surpoids conséquent de presque 300 kg dû aux renforts ajoutés afin de pallier l'absence de toit. Cela peut sembler énorme mais c’est particulièrement efficace. Sur les différents exercices de franchissement que nous avons effectués, nous n’avons remarqué aucune torsion de caisse ou craquement suspect. Pas de doute, cet Evoque est bel et bien un Land Rover. Si vous rêvez de monter aux arbres, vous disposez comme tous les modèles de la marque du Terrain Response qui propose plusieurs modes de conduite suivant les conditions. Cela étant, on peut toutefois s’interroger sur la proportion de clients qui feront du franchissement avec ce cabriolet.

Essai vidéo - Range Rover Evoque Cabriolet : un petit caprice ?

Revers de la médaille, le poids supplémentaire a des conséquences directes sur le comportement. Ainsi, l’Evoque Cabriolet perd en dynamisme. Les 430 Nm de couple ne sont pas de trop pour relancer l’Evoque, qui souffre également d’une boîte automatique à 9 rapports peu réactive. Heureusement, cela peut être corrigé en enclenchant le mode sport ou en jouant avec les palettes au volant. La direction manque pour sa part de consistance et ne donne pas l’impression d’une grande précision. Pour le reste, cet Evoque se révèle confortable avec des mouvements de caisse parfaitement bien maîtrisés. Nous nous déconseillons toutefois la monte 20 pouces, trop ferme. Rien à redire concernant la protection lorsqu’on roule en cabriolet. Un bon point dû à la forte inclinaison du pare-brise qui donne l’impression d'être dans un speedster. Ajoutez à cela un filet anti-remous, malheureusement facturé 300 € en option, et vous voilà parti pour de longues balades cheveux au vent. Grâce aux sièges et volant chauffants, vous pouvez rouler sur autoroute à 130 km/h sans trop ressentir le froid. Pas besoin non plus de hausser également le ton avec votre voisin. En clair, une très bonne protection dans toutes les conditions.
Dernier point, la consommation. Sur notre essai, nous avons enregistré une moyenne se situant aux environs de 10 litres/100 km, un peu élevé. Attention également au malus. Notre version TD4 180 ch BVA rejetait 149 g de CO2 /km, soit un malus de 900 €.

Photos (24)

En savoir plus sur : Land Rover Range Rover Evoque Cabriolet

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire