Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Surprise, les Français aiment encore l'automobile !

...et surtout Peugeot, qui se place en deuxième position du hit-parade 2020 des entreprises les plus admirées.

Surprise, les Français aiment encore l'automobile !

En ces temps volontiers autophobes, où les constructeurs concentrent les reproches d’écologistes pour qui la mutation électrique ne va jamais assez vite, voici un sondage qui remet plutôt bien les choses en perspective : les Français aiment encore l’automobile…et surtout Peugeot, qui comme l’an dernier figure en deuxième place du classement 2021 IFOP/Eight Advisory/JDD des entreprises préférées des Français.

Un classement que domine l’enseigne sportive Decathlon pour la troisième année consécutive.

Sa deuxième place confirme les bons résultats commerciaux de la marque au lion, qui occupe la tête des ventes de voitures particulières entre janvier et octobre, avec des best-sellers tels que la 208, n°1 des immatriculations en France sur la période, mais aussi les 2008 et 3008 qui dominent les ventes de leurs catégories respectives.

« Nous avons trouvé le bon équilibre entre les technologies de nouvelle génération embarquées dans nos voitures et nos prix. Le client le voit », se félicite Linda Jackson, Directrice générale de la marque, dans le JDD.

Outre Peugeot, on trouve aussi Renault, Michelin et Citroën dans le Top 12 du palmarès, lequel est établi à partir de six critères (impact sur l’économie française, capacité d’innovation, capacité à donner une bonne image de la France, capacité à améliorer le quotidien, implication environnementale, envie qu’elle suscite d’y travailler). Peugeot se hisse d’ailleurs sur le podium pour les trois premières catégories citées.

Renault, septième, rétrograde d’un cran dans l’appréciation des personnes interrogées, ce qui montre que les effets de la « Renaulution » ne sont pas encore totalement perceptibles. Le Losange traverse d’ailleurs une période de méforme commerciale, avec une baisse des immatriculations de 13% sur les dix premiers mois de l’année.

Michelin, huitième du classement, progresse de 7 places et signe ainsi l’une des plus fortes hausses de cette étude. Les efforts du manufacturier pour rendre ses produits plus durables semblent donc appréciés. Citroën, au douzième rang, perd trois places et peine à exister dans l’ombre d’un Peugeot qui prend davantage la lumière actuellement.

Plus loin dans le classement, on trouve TotalEnergies (31ème, position stable), qui a engagé cette année sa transition vers les énergies renouvelables.

Par contre, la plus belle dégringolade est à mettre à l’actif du service de covoiturage BlaBlaCar, qui perd 17 places pour se classer au 42ème rang. Une baisse qui traduit les difficultés conjoncturelles qui se posent au covoiturage en ces temps d’incertitude sanitaire.

Pour autant, les prix de l’essence devraient favoriser un retour en grâce de l’entreprise. « Quand les prix des carburants augmentent, le covoiturage apparaît alors comme une solution très efficace pour diviser par deux ou trois sa facture d’essence. Cela a aussi pour conséquence de favoriser des comportements plus vertueux vis-à-vis de l’environnement, expliquait récemment Nicolas Brusson, cofondateur et directeur général de BlaBlaCar.

 

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Forum Peugeot

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire