Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Tesla : une nouvelle affaire d'espionnage ?

Dans Economie / Politique / Industrie

Tesla : une nouvelle affaire d'espionnage ?

Le constructeur américain a porté plainte contre un ingénieur, accusé d'avoir téléchargé 26 000 documents confidentiels en quelques jours.

Tesla a déposé une plainte devant un tribunal californien, visant un ancien salarié. Le constructeur américain l'accuse d'avoir téléchargé 26 000 documents confidentiels. Les téléchargements auraient commencé le 31 décembre 2020, soit trois jours seulement après l'embauche de l'ingénieur. Ils auraient duré jusqu'au licenciement du salarié, début janvier.

Tesla a ainsi repéré les téléchargements le 6 janvier 2021. Le salarié, qui a opéré à distance car il était en télétravail en raison du Covid-19, a assuré qu'il ne s'agissait que de dossiers administratifs personnels. Mais pour la marque, les documents téléchargés "n'ont rien à voir avec ses responsabilités" et concernent l'automatisation de certains procédés de fabrication et de commercialisation.

Tesla souligne dans sa plainte que les fichiers pourraient être utiles à un concurrent "pour créer un système automatisé similaire en fraction du temps et avec une fraction de l'argent dépensés par Tesla pour le construire".

La firme a indiqué que le salarié avait refusé de donner accès à son ordinateur lors de sa convocation pour évoquer les faits. Dans sa plainte, le constructeur a même précisé que l'ingénieur a pu être vu "se pressant d'effacer des informations de son ordinateur". L'homme s'est ensuite identifié à sa Dropbox (qui permet de stocker des fichiers en ligne), où Tesla a retrouvé les documents en question. Le salarié a plaidé l'erreur, mais a été licencié le jour même de sa convocation.

SPONSORISE

Actualité Tesla

Toute l'actualité

Forum Tesla

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Si Tesla ne cloisonne pas sa base documentaire via un système de droits et que c'est "open bar" dès que tu as un login, le constructeur est tout aussi fautif que l'ex salarié.

Par

Dossier administratif personnel....

26000 pages.

Juste après son embauche.

C'est un bon lui...

Par

26 000 documents ... dossiers administratifs personnels? c'est une peu beaucoup non? Mais qui me plaint des services administratifs, je ne croit pas avoir fournit 26000 documents dans toute ma vie.

Surtout qu'il les exporte dès le début de son embauche jusqu'à son licenciement, mais alors quand a t il eu le temps de les importer?

Non je vous jure monsieur l'agent c'est pas moi qui ai poussé la vielle et volé son portefeuille dans son sac à main ! Tous les temoins mentent. Le portefeuille dans ma poche? on me l'a mis , je ne savais même pas qu'il était là.

Par

En réponse à Aznog

Si Tesla ne cloisonne pas sa base documentaire via un système de droits et que c'est "open bar" dès que tu as un login, le constructeur est tout aussi fautif que l'ex salarié.

Certes, reste à savoir si ces documents étaient nécessaires à l’exécution de ses tâches.

Par

En réponse à Xfire

Certes, reste à savoir si ces documents étaient nécessaires à l’exécution de ses tâches.

Évidemment Saint Tesla est irréprochable, tout est parfait, désolé on avait oublié ce petit "détail" ! :biggrin:

Même sur un simple petit fait divers t'arrives pas à te défaire de ta mauvaise foi et de ta subjectivité crasse, c'est extraordinaire ! :blague:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Évidemment Saint Tesla est irréprochable, tout est parfait, désolé on avait oublié ce petit "détail" ! :biggrin:

Même sur un simple petit fait divers t'arrives pas à te défaire de ta mauvaise foi et de ta subjectivité crasse, c'est extraordinaire ! :blague:

C’est aussi un peu mon job le gourou du temple de l’hybride.

Je ne crois pas un seul instant que Tesla ne dispose d’aucune ACL ou contrôle de privilèges sur une base documentaire tenant compte de le taille de l’entreprise. Cela se fait pour tout type de boîtes aujourd’hui même des PME de 10 salariés.

Donc quand t’auras fini de ressasser des stupidités insignifiantes comme à ton habitude tu nous feras signe, bien que je n’ai que peu d’espoir là dessus :bah:

Par

En réponse à Xfire

Certes, reste à savoir si ces documents étaient nécessaires à l’exécution de ses tâches.

2 choses.

Soit les documents en question n'étaient pas nécessaire à l'exécution des tâches du gars...auquel cas comment se fait-il que celui-ci y ait eu accès...

Soit il pouvait y avoir accès....3 jours après son embauche....et on peut s'étonner qu'il puisse les télécharger et ensuite les transférer sur son cloud....

Dans tous les cas chez les rois du software ils sont bien léger....

Par

"Tesla souligne dans sa plainte que les fichiers pourraient être utiles à un concurrent "pour créer un système automatisé similaire en fraction du temps et avec une fraction de l'argent dépensés par Tesla pour le construire"."

C'est Toyota et VW les responsables :biggrin:

Par

"La firme a indiqué que le salarié avait refusé de donner accès à son ordinateur lors de sa convocation"

Peut-être qu'il avait peur qu'on ne le découvre faire quelque chose de peu recommandable d'un point de vue professionnel :biggrin: :ange: :buzz:

Par

Mon Grand-père paix à son âme disait toujours de ne jamais faire trop confiance à toute cette informatique rien ne vaut la bonne vieille salle des archives :biggrin: je mettrai au défi quiconque oserait sortir 26000 dossiers sans se faire prendre :biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire