Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Tesla : une nouvelle affaire d'espionnage ?

Dans Economie / Politique / Industrie

Florent Ferrière

Tesla : une nouvelle affaire d'espionnage ?

Le constructeur américain a porté plainte contre un ingénieur, accusé d'avoir téléchargé 26 000 documents confidentiels en quelques jours.

Tesla a déposé une plainte devant un tribunal californien, visant un ancien salarié. Le constructeur américain l'accuse d'avoir téléchargé 26 000 documents confidentiels. Les téléchargements auraient commencé le 31 décembre 2020, soit trois jours seulement après l'embauche de l'ingénieur. Ils auraient duré jusqu'au licenciement du salarié, début janvier.

Tesla a ainsi repéré les téléchargements le 6 janvier 2021. Le salarié, qui a opéré à distance car il était en télétravail en raison du Covid-19, a assuré qu'il ne s'agissait que de dossiers administratifs personnels. Mais pour la marque, les documents téléchargés "n'ont rien à voir avec ses responsabilités" et concernent l'automatisation de certains procédés de fabrication et de commercialisation.

Tesla souligne dans sa plainte que les fichiers pourraient être utiles à un concurrent "pour créer un système automatisé similaire en fraction du temps et avec une fraction de l'argent dépensés par Tesla pour le construire".

La firme a indiqué que le salarié avait refusé de donner accès à son ordinateur lors de sa convocation pour évoquer les faits. Dans sa plainte, le constructeur a même précisé que l'ingénieur a pu être vu "se pressant d'effacer des informations de son ordinateur". L'homme s'est ensuite identifié à sa Dropbox (qui permet de stocker des fichiers en ligne), où Tesla a retrouvé les documents en question. Le salarié a plaidé l'erreur, mais a été licencié le jour même de sa convocation.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Tesla

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire