Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Tesla : pourquoi Elon Musk a vendu pour 7 milliards de dollars de ses actions

Dans Economie / Politique / Finance

Cailliot Manuel

Empêtré dans un bras de fer concernant son rachat de Twitter, Elon Musk, PDG du constructeur américain Tesla, s'est délesté de 7 milliards de dollars d'action de son entreprise. Pourquoi ? On vous explique.

Tesla : pourquoi Elon Musk a vendu pour 7 milliards de dollars de ses actions

Elon Musk, le très médiatique et fantasque PDG de Tesla, est en ce moment au milieu d'un conflit qui l'oppose au réseau social Twitter.

En effet, en avril dernier, il a signé un accord de rachat de ce géant, pour un montant de 44 milliards de dollars. Au même moment, il avait d'ailleurs déjà vendu pour 8,5 milliards de dollars de ses actions Tesla, pour préparer son acquisition. En affirmant à l'époque qu'il n'y aurait pas d'autres ventes d'action de sa part.

Or, Musk affirme aujourd'hui que Twitter a triché sur le nombre de comptes "automatisés" ou "indésirables". Il va même jusqu'à dire que le réseau social a fraudé, en majorant volontairement le nombre de comptes "monétisables". Il a donc rompu unilatéralement le contrat début juillet.

Ce qui n'a pas été du goût de Twitter, qui a attaqué en justice le multimilliardaire afin qu'il honore sa promesse ! Lequel a contre-attaqué devant la même juridiction pour qu'il soit libéré de l'accord et pour obtenir des dommages et intérêt de Twitter.

 

Elon Musk assure ses arrières

Du coup, pour assurer ses arrières, en cas de défaite (qu'il espère improbable), Musk a décidé de vendre des actions supplémentaires. Selon la SEC (le gendarme de la bourse américaine), il s'est délesté de 7,9 millions d'actions, entre le 5 et le 9 août. Pour un montant total d'un peu moins de 7 milliards de dollars. Leur prix ayant été compris, entre ces deux dates, entre 926 dollars et 861 dollars.

Cette vente d'action a d'ailleurs fait chuter son cours le vendredi 5 août, avant qu'il remonte le 8 août, mais redescende à 850 dollars seulement hier à 16h. 

 

Elon Musk a expliqué de son côté dans un tweet dans la nuit d'hier à aujourd’hui, avoir voulu "éviter une vente en urgence des titres Tesla", dans le cas improbable où il se verrait obligé finalement de racheter Twitter et perdrait le soutien de ses partenaires financiers.

 

L'histoire devrait se clore à l'automne, à l’issue d'un procès qui doit durer du 17 au 22 octobre.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Tesla

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire