Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Une voiture électrique décote-t-elle réellement deux fois plus vite qu'une thermique ?

Une voiture électrique décote-t-elle réellement deux fois plus vite qu'une thermique ?

Selon une récente étude du plus gros site de vente irlandais d'automobiles, la voiture électrique aurait une décote quasiment deux fois supérieure à celle d'un véhicule thermique dans les 3 premières années. Mais cela varie fortement en fonction des marques et modèles.

Nous vous parlions hier d'un site mis en ligne par le gouvernement qui permet de comparer son véhicule actuel avec des voitures hybrides ou électriques afin de vérifier les économies qu'il est possible de faire à l'année. Evidemment impressionnantes en matière de carburant, ces économies sont réduites à néant lorsque l'on prend en compte le TCO (coût total de possession), et pour cause : une voiture électrique coûte toujours relativement cher en 2019, et sa décote est incertaine, voire parfois importante.

C'est en tout cas ce que révèle une étude du plus gros site de vente de voitures en Irlande, DoneDeal. Selon eux, un véhicule perd en moyenne deux fois plus de valeur en pourcentage sur les trois premières années qu'un équivalent thermique. L'exemple de la Golf est frappant avec un prix de vente de 45 000 € en Irlande pour l'e-Golf, qui tombe ensuite à environ 25 000 € quand une Golf thermique ne perd "que" 33 % de sa valeur, en moyenne, dans le même temps.

Une étude à prendre avec des pincettes

L'étude est critiquée en Irlande par la presse sur un point précis : DoneDeal se base sur le prix catalogue de départ, et non sur le prix de vente effectif, bonus gouvernemental inclus (il est de 10 000 € en Irlande !). Forcément, la décote est plus importante. Mais peut-on réellement dire que 35 000 € est le vrai prix de l'auto ? Ou plutôt : combien de temps vont durer les aides gouvernementales en Europe ?

L'autre point de discussion est la faible base de données de véhicules électriques, puisque l'étude se base sur des modèles qui étaient à la vente en 2016. A cette époque, l'offre était réduite. Il faut également rajouter que toutes les voitures électriques ne décotent pas de la même façon : il a déjà été démontré que les Tesla gardent une excellente cote dans le temps, à l'inverse de modèles plus compacts comme la Nissan Leaf ou la Renault Zoe.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire