Publi info

Voiture de fonction - Tout savoir sur les services de paiement pour les péages

Eviter la queue aux guichets des barrières de péage, avoir une comptabilité séparée et simplifiée pour leur règlement : plusieurs solutions sont offertes aux gros rouleurs en alternative au classique paiement par carte ou en liquide, du télépéage aux cartes de paiement dédiées.

Voiture de fonction - Tout savoir sur les services de paiement pour les péages

Le télépéage

À l’arrivée à la barrière de péage, deux catégories d’usagers se distinguent : ceux qui se dirigent directement vers les voies affublées d’un « t » orange (pour télépéage) et les autres.

Les jours de trafic intense, les usagers du télépéage se félicitent tout particulièrement de leur choix. Mais au quotidien aussi, les gros rouleurs apprécient la facilité de ce service « magique ». Il se matérialise par un badge à fixer au pare-brise qui communique avec une borne dédiée au passage du péage au moyen d’ondes radio, un bip sonore validant la prise en compte du badge. Le feu passe alors au vert et la barrière se lève. Certaines voies permettent de faire tout cela à une vitesse de 30 km/h. Attention, pour les véhicules équipés d’un pare-brise athermique qui pourrait gêner la transmission des ondes du badge, un emplacement spécifique est prévu, dépourvu de ce revêtement (voir la notice d’utilisation du véhicule). Gare d’entrée, tarif, horaires sont consignés et répertoriés pour facturer le passage sur le compte du client, particulier ou entreprise.

Voiture de fonction - Tout savoir sur les services de paiement pour les péages
Voiture de fonction - Tout savoir sur les services de paiement pour les péages

Le badge donne accès à toutes les autoroutes françaises, quelle que soit la société d’autoroute ou l’opérateur indépendant auquel il a été acheté (Vinci, APPR, Bip&Go, Easytrip, etc.). Différentes offres sont disponibles, avec des tarifs différents pour les utilisateurs occasionnels ou réguliers, des tarifs réduits sur les trajets les plus fréquents, en véhicules électriques, en covoiturage, des offres promotionnelles, etc. A noter, certains badges offrent des services complémentaires : accès à de nombreux parkings (Vinci Ulys, Bip&Go…), accès aux autoroutes espagnoles (Bip&Go). Des sites comme www.telepeages.fr permettent de comparer tous les abonnements proposés sur les différents réseaux ou opérateurs indépendants. Des sites comme Vente Privée proposent parfois aussi des badges avec des frais de mise en service réduits.

Bien évidemment, c’est aussi pour une entreprise la possibilité de suivre les trajets effectués par les salariés à bord de leur véhicule et cela peut en gêner certains. Mais au-delà du temps gagné, le fait de ne pas devoir garder (et peut-être égarer) un ticket, devoir sortir une carte ou, pire, de la monnaie (ou même un chèque, encore accepté dans certaines gares !), refroidir la température à bord en hiver et la réchauffer en été en ouvrant la fenêtre, tout cela plaide pour l’usage du télépéage.

 

Voiture de fonction - Tout savoir sur les services de paiement pour les péages

Les cartes de paiement

Parmi les différents moyens de paiement proposés, en plus du liquide et des classiques cartes de crédit/débit, des cartes de paiement spécifiques (cartes accréditives) comme certaines cartes d’essence (Total GR, DKV, euroShell…) peuvent aussi être utilisées. Cela permet de régler les trajets autoroutiers directement à partir d’un compte dédié, évitant toute avance de trésorerie pour l’employé. Enfin, certaines gares de péage sont aussi équipées de terminaux permettant le paiement sans contact.

 Et demain ?

Différentes solutions sont testées pour les futurs moyens de paiement autoroutiers. Par exemple, une gare de l’autoroute A4 (à Boulay) expérimente un péage sans barrière qui implique l’usage d’un badge de télépéage ou la pose d’une étiquette RFID sur le pare-brise, qui sera reconnue par le péage. En l’absence de ces deux solutions, les plaques d’immatriculation sont scannées et la facture envoyée au propriétaire du véhicule : compliqué et laborieux. Une solution testée aussi cette année près de Tours et en Charente-Maritime, qui a pour avantage de permettre une vitesse de passage supérieure, autour de 50 km/h.

Dans certains pays, le passage se fait à vitesse autoroutière normale, voire sans barrière de péage, comme au Portugal où de simples portiques se connectent aux badges embarqués à pleine vitesse.

Bilan

L’usage du badge de télépéage semble assez incontournable pour les utilisateurs professionnels et réguliers du réseau autoroutier. Confort, rapidité, facilité, les avantages ne manquent pas. Reste que c’est un moyen supplémentaire pour traquer chaque déplacement d’un utilisateur de véhicule de flotte.

 

Les différents systèmes de paiement des autoroutes

 

 

 

Avantages

Inconvénients

Télépéage

Rapidité, facilité, compte dédié, réductions

Coût de mise en service et de fonctionnement

Cartes accréditives

Compte dédié

Risque d'attente pour accéder à la borne, opération plus longue

Carte de crédit

Facilité VS espèces

Risque d'attente pour accéder à la borne, opération plus longue, compte non séparé

Espèces

Pas de traçabilité

Risque d'attente pour accéder à la borne, opération plus longue, manipulation fastidieuse

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

toujours un boulet pour se trompé de voie , j'ai souvent le mec qui veut payé en carte bleu quand tu arrive au T. Ca rend fou ...

Par

J'ai pris mon premier badge vers 2003, pour éviter que ma 205 de 1988 ne chauffe pas trop dans les files d'attente après avoir roulé vers les 5500 tr/min.

J'avais constaté que des vieilles voitures avec le capot levé au niveau des péages.

Sinon, depuis, je rage quand les passages sont mixte, car les voitures qui prennent un ticket ralentissent celles qui ont le badge.

Une fois, c'est même les gendarmes qui ont pris la voie réservé au télépéage et je les ai klaxonnés.

Je ne comprend pas que la voie de gauche n'est pas réservé pour le télépéage à au moins 5 km du péage, cela réduirai la taille de bouchons car les autmobilistes utilisant le telepéage ne seraient pas coincés dans le péage jusqu'aux derniers 100m.

Cela motiverai du monde à passer au telepéage

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire