Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Voiture électrique : pourquoi est-ce si compliqué ?

Dans Ecologie / Electrique / Véhicules électriques

Dans la marche forcée vers la voiture électrique, pouvoirs publics et constructeurs rivalisent de technicité, de normes et de standards. Mais qui se soucie du client confronté à ce capharnaüm technique ? Qui s’inquiète du mauvais buzz généré par les déconvenues qui en découlent ?

Voiture électrique : pourquoi est-ce si compliqué ?

L’objectif de 100 000 bornes de recharge en France vient d’être avancé d’un an, de 2021 à 2022. Et l’État comme l’Europe mettront davantage la main à la poche en prenant en charge jusqu’à 60 % du coût des nouvelles bornes, soit 2 000 à 9 000 € contre 1 000 à 2000 € auparavant.

C’est qu’il faudra bien alimenter toutes ces voitures électriques. Leur part de marché a triplé en deux ans, pesant désormais 6 % du marché. Après dix ans de battage, un quasi triplement de son autonomie et toujours 7 000 € de bonus – prolongé jusqu’en juin - la watture décolle enfin

La mise au ban du diesel aura certes plus profité aux hybrides qui pointent à 14 % des ventes (dont 4 % de rechargeables) et surtout au moteur essence, encore proche de la moitié des ventes malgré son appétit jamais démenti. Mais enfin, l’électrique décolle et avec elle, ses besoins de recharge.

Pourtant, j’ai un doute : est-ce vraiment toujours plus de bornes qu’il faut à la voiture électrique pour se diffuser ? Et pas plutôt davantage de simplicité et de lisibilité ?

Personnellement, c’est ce qui me manque pour me convertir.

Je veux bien faire des efforts, rouler à 110 km/h sur autoroute pour étirer 300 km d’autonomie et même m’arrêter une heure pour recharger. Mais je refuse d’avoir une caisse pleine de câbles et d’adaptateurs dans le coffre, trois ou quatre cartes d’abonnements dans le portefeuille plus autant d’applis sur le téléphone, et trois marque-pages à la rubrique recharge du mode d’emploi de l’auto. La voiture électrique, c’est encore trop compliqué.

Des bornes dangereuses ? Ou trop coûteuses ?

Voiture électrique : pourquoi est-ce si compliqué ?

Un événement m’a particulièrement refroidi, quand Izivia, filiale d’EDF, a en février dernier fermé sans préavis la quasi totalité de son réseau autoroutier de recharge Corri-Door, toujours pas remis en service depuis.

Pensez, vieilles de cinq ans (!), les bornes accumulaient les dysfonctionnements et devenaient même dangereuses. Et peut-être même trop coûteuses - vu le peu qu’elles rapportaient - mais je fais du mauvais esprit.

Cette fermeture ne serait pas un drame si ces bornes n’étaient pas les seules acceptant le standard Chademo, privant de longs trajets quantité de propriétaires de voitures électriques, japonaises notamment, qui ne peuvent se brancher en Combo CCS sur le réseau Ionity ni en Type 2 chez Tesla.

Voiture électrique : pourquoi est-ce si compliqué ?

 

Un CAP « acheteur de voiture électrique »

C’est du chinois ce que je viens d’écrire ? Oui, et pas seulement parce que c’est la Chine qui domine cette industrie et ses matières premières. Mais surtout parce qu’on n’y comprend plus rien, que le jargon devient de plus en plus impénétrable, et qu’il ne suffit plus de distinguer les Ah, les kWh et les V, les rotors et les stators pour s’y retrouver.

Voiture électrique : pourquoi est-ce si compliqué ?

Aujourd’hui, pour rouler en voiture électrique, bien la choisir, choisir les bons équipements (câbles, chargeurs embarqué et mural), les bons abonnements, le bon modèle, le tout adapté à son usage et aux bornes que l’on croise, il faudrait l’équivalent d’un CAP « acheteur de voiture électrique ». J’exagère à peine. Comme l’auto à pétrole à ses débuts, la watture ne s’achète pas pour son design ou le montant de la remise. Il faut décrypter les offres, ne pas croire aux promesses, lire entre les lignes, chercher l’information qui manque. Par exemple, ces batteries sont-elles ventilées ou refroidies par eau ? Bonne question car ça change tout en été. À quel pourcentage et combien de temps et de kilomètres sont-elles garanties ? À combien cette auto charge-t-elle en AC ? Et en DC ?

Gare à ne pas acheter la voiture qui chargera très vite sur borne rapide – que l’on n’utilisera jamais - mais très lentement sur la borne 22 kWh de son centre commercial préféré. Ou inversement. Et se poser mille autres questions dont je n’ai pas encore saisi toute l’importance.

Un nid de serpents dans le coffre

Mais tout cela ne serait que broutilles sans l’incompatibilité des abonnements des réseaux de charge, la diversité des prises de raccordement, le nid de serpents des indispensables câbles optionnels, les bornes en panne et jamais réparées, celles qui délivrent 11 kWh quand on en attendait 50, les recharges qui coûtent un demi plein de gazole et tout ce qui fait la saveur des périples en électrique.

Voiture électrique : pourquoi est-ce si compliqué ?

Quand les bornes Corri-Door fonctionnaient encore, j’aimais bien en sirotant mon café, aller y bavarder avec des « électrifiés », entendre le récit de leur félicité, me tenir au courant des dernières évolutions mais aussi parfois, je l’avoue, les écouter raconter leurs galères.

Je me souviens notamment d’un propriétaire de Zoé achetée d’occasion qui, un mois durant, ne parvenait plus à recharger sa batterie et n’osait pas, faute d’autonomie suffisante, aller se faire examiner par le trop lointain (30 km !) concessionnaire Renault. Lequel sans avoir rien vu, déclarait vouloir lui changer à prix d’or le sophistiqué chargeur caméléon. Jusqu’à ce que le bonhomme réalise que c’était la DIAC qui, à distance, bloquait sa recharge car, bien que payant le loyer de sa batterie, il avait omis de renvoyer son contrat signé.

La rédemption de la voiture

Le récit édifiant et parfois drôle de leurs misères n’empêchait pas la plupart de ces apôtres de tenter de m’évangéliser.

En pure perte car évangélisé, je le suis déjà : je crois à la rédemption de la voiture, au pardon de ses péchés et à sa vie éternelle. Je prie pour un avenir électrique radieux, moins pollué, où les batteries auront encore doublé leur autonomie et se rechargeront en dix minutes, où leurs métaux et minéraux ne seront plus extraits du sol par des esclaves de onze ans, où l’Europe produira elle-même et proprement ses accus, où l'Allemagne et la Pologne ne produiront plus leurs gigawatts avec du charbon.

En attendant, je garde mon diesel.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (134)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

excellent l'histoire de la zozo... et le gars bloqué à distance par la diac.

le soucis de l'electrique c'est cela..

c'est une caisse connectée... donc déja éviter le piege de la location de batterie...

eviter les carte d'abonement...

toutes ces tracasseries !!! ces cables divers...

la voiture thermique?

oui .. évidemment mais pareil à bas prix.. pas trop gadgetisée...

ou alors une spring..;

que vous rechargerez sans soucis et surtout sans taxes.. à venir.. chez vous sur une petite prise classique....

Par

6 formats de prises, c'est comme s'il y avait 6 formats de pistolets de plein chez les pétroliers et incompatibles entre eux. Unifier ça semble être un problème, est-ce le retour du client captif comme les aiment tous les constructeurs?

Il faut penser a une anecdote au début des années 1990: des constructeurs ont envisagé des bouchons de vidanges dit "inviolables" pour contraindre a l'entretien dans le réseau. La levée de bouclier a été unanime, même chez les concessionnaires. La VE, au delà du débat sur l'utilité de la chose, deviendrait-elle la Voiture Enchaînée? Il faudra être vigilant sur les contrats de vente, le premier pas vers la prison reste la location de la batterie des Zoé.

Par

Il y a une part de vérité mais ce discours résulte d'une frustration face à la disparition du vieux thermique (avec aucune raison décemment valable).

Vous n'y échapperez pas, peut-être que cette énergie ne sera que transitoire mais elle apportera aussi son lot de passion, qu'elle vous plaise ou non.

Par

6 formats de prises , tout est dit , et clairement à la rue cette techno , ou aucunes normes pour normaliser et avoir un standard pour tous , l'exemple du pistolet à la pompe uniforme pour tous image bien le soucis , donc il y à encore du boulot chez les VE , standardisation prises , allègement , augmentation de l'autonomie , baisse des prix , et dire que la jamais contente est sortie en 1899 ...

Par

Franchement si on investit dans une voiture de 40k€ j'imagine que l'on peut faire l'effort de connaitre le type de branchement necessaire. Comme ppur le smartphone.

En europe le standard est le combo ccs2 ceux qui veulent essayer d'autre systeme font leur choix, apres faudra pas venir pleurer ma prise n'est pas compatible.

Combien de personne font un mauvais plein de carburant et pourtant personne ne vient râler suffit de savoir lire.

Par

J'aime bien l'article.

C'est effectivement trop compliqué ces histoires de normes, de bornes qui fonctionnent ou non, de puissances diverses et variées.

Je vois cependant deux trucs bien et qui peuvent militer pour la voiture électrique :

- c'est de pouvoir recharger chez soi et avoir des trajets quotidiens adaptés (2ème ou 3ème voiture)

- le réseau de Tesla qui est le seul à me paraître tenir la route.

Pour le reste, les autres constructeurs devraient s'allier pour proposer au plus vite un réseau dense et accessible à tous de façon simple.

Il y a donc encore du chemin mais tout cela évolue très vite.

Par

Avec l'électrique on vit la plus grande régression de l'histoire

On arrive à des véhicules dont l'approvisionnement en énergie est très complexe, dont l'autonomie diminue naturellement avec le temps et à grande vitesse pour qui ne fait vraiment pas attention (recharge uniquement en ultrarapide etc)

Les prises ne peuvent pas être harmonisées si facilement pour une raison simple : on sait que ça va vite changer car le recharge actuelle ne donne pas satisfaction question vitesse

Cette mascarade des carte d'accès aux bornes est le reflet du capitalisme dans ses pires œuvres, pour collecter et vendre des données, les utilisateurs de VE se font pigeonner

Il suffirait d'obliger à mettre un lecteur de carte bancaire et la question serait réglée, mais c'est plus cher et l'état ne veut pas assumer le cout.

Finalement c'est bien l'état qui va passer à la caisse, vu que les acteurs privés n'en ont pas envi, c'est bien la preuve que ce modèle de mobilité n'est rentable pour personne. Cela n'existe que part les subventions, alors que le modèle thermique est assommé par les taxes et tient la route

On a connu l'apparition de la voiture particulière à une époque ou l'état était très fort et décidait de beaucoup plus de chose. On voit le résultat de l'évolution vers le libéralisme et la perte de souveraineté. c'est un effet très visible faut dire

Bref je suis aps pret d'utiliser un VE :ange:

Par

Pour l'instant le seul moyen de rouler simplement en electrique c Tesla avec les SuC, le reste c entre les mains des lobbyistes pro thermique, c est pas d'eux que viendra le salut... etre juge et parti ça n'a jamais fonctionné...

Par

En réponse à Turbo95

6 formats de prises , tout est dit , et clairement à la rue cette techno , ou aucunes normes pour normaliser et avoir un standard pour tous , l'exemple du pistolet à la pompe uniforme pour tous image bien le soucis , donc il y à encore du boulot chez les VE , standardisation prises , allègement , augmentation de l'autonomie , baisse des prix , et dire que la jamais contente est sortie en 1899 ...

Cet article est affligeant ....J'ai déjà suggéré à Cara d'inviter ses journalistes à aller se former auprès de professionnels de la recharge pour éviter de raconter des bullshits énormes ....Ils confondent tout alors qu'il n'y a pas lieu .

1) il faut distinguer la charge en AC (alternatif comme à la maison) et en DC (continu comme sur toutes les bornes sup ou égale à 50kw )

2 ) non il n'y a pas "6" types de prises , seulement 2 actuellement en Europe , la type 2 pour l'AC et la combo 2 pour pouvoir charger en continu DC , de plus la combo 2 (ou CCS combinated charging system ) comme son nom l'indique est une prise qui combine la type 2 ET les plots + et - pour le continu .

3) la type 1 (AC) et la chademo (DC) sont des prises que l'on trouve sur les Nissan et mitsu (asiatiques)

4) il ne faut pas mélanger les prises que l'on trouve sur les bornes type wallbox AC qui "oh simplicité " existe uniquement en Type 2s en Europe , sur les bornes continu le câble est attaché à la bornes ..

5) rien n'empêche de charger sur une prise domestique avec le câble CRO (câble de recharge occasionnel) refourguer avec l'auto qui convient a bon nombre de personne , ensuite si tu veux tu peux avoir ta box chez toi avec son câble connecté en permanence pour l'enfiler en 3s en rentrant à la casa ...

6) son commentaire sur les 36 mille badge et appli est désuet aujourd'hui tous les opérateurs de mobilité sont interconnectés (freshmile - Chargemap ...) et si par hasard ton unique bagde ne convient pas tu paie via ton smarphone et basta ..

7) sa tentative d'humour en parlant de "watture" est de mon point de vue nulle et non avenue sur un article qui démontre non pas une réalité mais un parti pris grotesque ....

8 ) recommence petit scarabée :biggrin:

Par

En réponse à Turbo95

6 formats de prises , tout est dit , et clairement à la rue cette techno , ou aucunes normes pour normaliser et avoir un standard pour tous , l'exemple du pistolet à la pompe uniforme pour tous image bien le soucis , donc il y à encore du boulot chez les VE , standardisation prises , allègement , augmentation de l'autonomie , baisse des prix , et dire que la jamais contente est sortie en 1899 ...

En Europe, aujourd'hui, c'est pourtant simple : Une seule prise, c'est CCS Combo 2.

La prise Type 2, c'est juste la partie haute de la CCS Combo 2 pour la charge en courant alternatif.

En courant continu on utilise le deux broches de la partie basse de la prise CCS Combo 2.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire