Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Voitures électriques : la recharge ultra-rapide bien plus proche que prévue

Pouvant dépasser maintenant facilement les 300 km, l'autonomie des véhicules électriques n'est plus vraiment un problème. Ce qui en reste un par contre est la vitesse de recharge des batteries qui demeure infiniment plus longue qu'un plein à la station-service. Mais ce défaut va être corrigé, et visiblement bien plus vite que prévu.

Voitures électriques : la recharge ultra-rapide bien plus proche que prévue

Hasard du calendrier, seulement quelques jours après avoir dévoilé la plus puissante 911 de l'Histoire, Porsche a annoncé la semaine dernière avoir installé dans le parking de ses nouveaux locaux de Berlin deux bornes de recharge électriques de 800 V pouvant fournir jusqu'à 350 kW, préparant ainsi le terrain pour l'arrivée à l'horizon 2019 de la version définitive de la Mission E, ce concept dévoilé au Salon de Francfort 2015. Un prototype de ces bornes avait d'ailleurs présenté à l'époque au côté de ce dernier et les chiffres n'avaient pas manqué de faire sourire les spécialistes à l'époque tant ils paraissaient farfelus. À titre de comparaison, aujourd'hui, les prises de standard CHAdeMO ou CCS peuvent délivrer jusqu'à 50 kW et une évolution devrait leur permettre d'atteindre 150 kW d'ici la fin de l'année. Cela illustre parfaitement à quel point la technologie des bornes de recharge progresse à une vitesse extraordinaire, à tel point maintenant que ce sont les voitures électriques elles-mêmes qui luttent pour rester au niveau.

Ainsi, les meilleurs élèves dans le domaine sont aujourd'hui les Tesla, aux capacités de batterie variables, et la Hyundai Ioniq Electric, à la batterie de 28 kWh, pouvant être respectivement rechargées jusqu'à 120 kW et 100 kW, tandis que la Renault Zoé ZE40, meilleure vente du segment en France et en Europe, ne dépasse pas les… 22 kW pour recharger sa batterie de 41 kWh. Il faut ainsi 23 minutes pour faire un plein à 80 % de la coréenne et pas moins de 2 h 40 pour la française. Loin, même très loin de la petite poignée de minutes nécessaire pour faire le plein d'un véhicule thermique, ce qui constitue l'un des derniers écueils des 100 % électriques, maintenant que l'autonomie n'est plus vraiment un problème. En attendant l'arrivée de cette fameuse Mission E dont la batterie devrait afficher une capacité égale ou supérieure à 80 kWh, les deux bornes de Porsche, qui utilisent des prises de type CCS (Combined Charging System ou Combo) et sont à même de recharger tous les véhicules utilisant ce standard, sont limitées à 50 à 150 kW mais, une fois débridées, devraient permettre une recharge à 80 % de la future Porsche en 15 minutes, ce qui serait suffisant pour effectuer ensuite 400 km.

Évidemment, ce « record » de 350 kW ne tiendra pas longtemps : une autre évolution du standard CCS refroidi par eau serait en cours de développement et atteindrait 900 V et 460 kW.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Tesla

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire