Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Voitures électriques : un problème de poids

Voitures électriques : un problème de poids

Même si les châssis sont désormais spécifiques aux modèles électriques, ils ont des limites, comme toute autre plateforme. Et avec plusieurs centaines de kilogrammes de batteries dans le plancher, la marge pour la charge utile devient faible, en comparaison d'un véhicule thermique.

C'est un peu le comble de la voiture électrique : plus elle est grande et plus elle est familiale et spacieuse, et plus sa charge utile est faible. Cela est dû à un variable pour l'heure incontournable : plus l'auto est grande et spacieuse (et donc, plus elle est censée être "voyageuse" et couvrir de longues distances), plus les batteries sont généreuses et lourdes, avec des conséquences directes sur le poids. 

Aussi fou que cela puisse paraître, la charge utile d'une Nissan Leaf actuelle est supérieure à celle d'une Tesla Model S : 415 kg, contre 404 kg. Et c'est encore une fois logique : le poids des batteries d'une Model S grignote nettement plus les possibilités des trains roulants et des pneumatiques que sur une Leaf. 

Les comparaisons amènent ainsi des résultats étonnants : la charge utile d'une Tesla Model 3 est supérieure à celle de la grande soeur, la Model S. En clair, si vous partez chargés en vacances et en famille nombreuse (ou à plusieurs adultes), optez plutôt pour la plus petite des berlines électriques américaines. Les 404 kg d'une Tesla Model S peuvent être très vite atteints : 5 adultes, ou 4 adultes et des bagages plein le coffre...

A segment équivalent, deux modèles électriques/thermique ne se valent pas. Si un Audi e-tron dispose de 595 kg de charge utile dans sa version 55 (360 ch), un Audi Q7 V6 373 affiche 740 kg de charge utile. 

Ce souci se pose encore plus pour les véhicules utilitaires : si un Renault Master thermique peut aller jusqu'à 2,1 tonne, son équivalent électrique Z.E ne peut pas dépasser 1,37 tonne, et seulement en configuration plancher cabine ! En configuration classique, dans le plus petit format, il atteint à peine 1,1 tonne (rappelons que le Master est le plus gros des utilitaires de la gamme Renault...).

Le choix entre un Master Z.E à 50 000 € qui embarque quasiment la même charge qu'un Renault Kangoo classique à moins de 25 000 €, le choix est vite fait : à moins d'avoir besoin absoluement d'espace en mètres cube, la présence des batteries castre complètement les capacités du Master.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (91)

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.

Lire les commentaires

Par

Déja que les camions bennes permis B ne peuvent pas porter plus de 700 kg, en électrique tu pourra mettre 150 kg de sable.

Cela fera beaucoup A/R pour réparer un mur en centre ville.

Par

C'est beau

Et après on me parle "d'acquis ancestraux" en parlant du thermique :lol:

L'électrique ne sera jamais la solution du futur, c'est même pas abouti comme techno (qui n'est même pas nouvelle)

Et après on me dit que dans 10 ans les batteries auront évolué :violon:

Par

Et alors ?! On en parle de tous les problèmes au début du thermique ! :buzz:

Par

Les batteries ça pèse lourd...quel scoop :biggrin:

Ça les vendeurs au sourire Colgate n'en parlent pas trop au client en concession.

Tout comme l'autonomie : "oui mais en vrai, au quotidien, vous faites rarement des longs trajets".

Et du coup, j'ai une amie qui roule en Zoé et qui avant l'upgrade de sa batterie (effectuée avec trois mois de retard et qui lui a coûté une blinde) ne pouvait pas partir en WE dans le coin l'esprit serein.

Bref l'électrique, c'est confortable à rouler (silence et couple disponible) mais pour le moment, beaucoup d'inconvénients (prix, poids, autonomie).

Par

En réponse à SimpleAutomobiliste

Les batteries ça pèse lourd...quel scoop :biggrin:

Ça les vendeurs au sourire Colgate n'en parlent pas trop au client en concession.

Tout comme l'autonomie : "oui mais en vrai, au quotidien, vous faites rarement des longs trajets".

Et du coup, j'ai une amie qui roule en Zoé et qui avant l'upgrade de sa batterie (effectuée avec trois mois de retard et qui lui a coûté une blinde) ne pouvait pas partir en WE dans le coin l'esprit serein.

Bref l'électrique, c'est confortable à rouler (silence et couple disponible) mais pour le moment, beaucoup d'inconvénients (prix, poids, autonomie).

Mais on va te répondre que 30 km d'autonomie ça suffit pour les trajets quotidiens :lol:

Par

D'où l'intérêt de ne pas développer des modèles captif de leur batterie.

La batterie est le maillon faible des autos car elles limitent l'autonomie, le coût, le poids et la place.

Il faut des autos dont la capacité de moduler les batteries est réelle et leur remplacement facilité comme le système chinois Nio ou Renault avec sa fluence qui n'a pas été plus loin que quelques stations israélienne.

Par

En réponse à jroule75

D'où l'intérêt de ne pas développer des modèles captif de leur batterie.

La batterie est le maillon faible des autos car elles limitent l'autonomie, le coût, le poids et la place.

Il faut des autos dont la capacité de moduler les batteries est réelle et leur remplacement facilité comme le système chinois Nio ou Renault avec sa fluence qui n'a pas été plus loin que quelques stations israélienne.

... Et j'ajoute que la peur de la panne sèche sera dissipée par :

- un parc de station suffisamment grand pour permettre de refaire le plein sans chercher longtemps

- un rechargement rapide sinon ce sont des queues interminables et une perte de temps non compatible avec une activité professionnelle à minima.

La grande autonomie à la mode Tesla, c'es très chère déjà (70 à 100 k€) et c'est uniquement parce qu'on n'a pas confiance dans la possibilité de se recharger convenablement.

Par

La démultiplication de la densité énergétique doit devenir la priorité absolue. :bah:

Par

En réponse à MetallicGrey

C'est beau

Et après on me parle "d'acquis ancestraux" en parlant du thermique :lol:

L'électrique ne sera jamais la solution du futur, c'est même pas abouti comme techno (qui n'est même pas nouvelle)

Et après on me dit que dans 10 ans les batteries auront évolué :violon:

j’espère que ton raisonnement aura évolué, mais ça c'est pas gagné!

Par

En réponse à anonimousse

j’espère que ton raisonnement aura évolué, mais ça c'est pas gagné!

Y'a pas de raison. On ne vit pas dans le même mon toi et moi. Vous passez votre temps à vous plaindre alors que la pollution automobile est le dernier des problèmes sur cette planète

Mais continuez à vous fatiguer, la finalité sera la même

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.