Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2021, année de la mesure dans l'automobile

Dans Economie / Politique / Industrie

2021, année de la mesure dans l'automobile

De la mesure des consommations et des masses, à la mesure des paroles et des attentes.

Il fut une époque où les vendeurs de voitures entendaient d'abord « elle monte à combien ? ». De nos jours, le concessionnaire va plutôt entendre « elle consomme combien ? ». Si les critères d'achat ont évolué au fil des décennies, une chose ne change pas : l'automobile, c'est d'abord une question de chiffres. Des données qui permettent de la résumer, la comparer.

Il n'a d'ailleurs jamais autant été question de mesures dans l'automobile, avec des réglementations qui surveillent toujours de plus près les chiffres des constructeurs. Après la norme WLTP, avec un test RDE en conditions réelles pour traquer les tricheurs, l'Europe a mis en place la réglementation CAFE. Avec elle, les marques doivent respecter un quota de CO2 sur les voitures vendues en Europe. La règle de base est 95 g/km, mais chaque groupe a un objectif spécifique, prenant notamment en compte le poids des véhicules. Les dépassements sont sanctionnés dès cette année, à partir des ventes 2020. Et cela peut coûter cher. Volkswagen pense ainsi avoir raté son objectif pour 0,5 g/km… et cela pourrait être sanctionné d'une amende de 140 millions d'euros !

Autant dire qu'en 2021, le débitmètre est aussi important que le crayon du designer lors de la conception d'un véhicule. Les marques vont aussi se rapprocher d'un autre outil de mesure, la balance. La France s'apprête en effet à taxer les véhicules trop lourds. Le 1er janvier 2022 sera instauré le malus au poids, 10 € par kilo en trop, au-dessus de 1,8 tonne, avec toutefois des exceptions pour les hybrides rechargeables et électriques.

C'est une des mesures issues de la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC). Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, qui répète pourtant à qui veut l'entendre que les impôts n'augmenteront pas, y était opposé, mais le Premier Ministre a donné son feu vert, histoire de montrer qu'on écoute la CCC. Jean Castex a toutefois assoupli le projet, relevant le seuil de déclenchement de 1,4 à 1,8 tonne.

De quoi irriter des membres de la CCC. Mais eux aussi devraient avoir le sens de la mesure. Ils devraient déjà se satisfaire d'avoir imposé un nouvel impôt aux automobilistes ! Ce n'est tout de même pas rien dans un pays qui taxe déjà énormément les conducteurs. Le gouvernement semblait d'ailleurs avoir pris la mesure de cela, puisqu'il a commandé un rapport sur la fiscalité automobile, reconnaissant qu'elle « est bien moins punitive chez nos voisins, ce qui entraîne effets de bord et contournements ». Le rapport doit être rendu dans le courant de l'année 2021.

La mesure serait aussi de se poser la question de voir une taxe « pollution » qui découle de 150 personnes. Bien que tirées au sort et issues d'une initiative du président après la crise des gilets jaunes, elles ont pris une importance qui dépasse des millions d'automobilistes et une industrie qui emploie des centaines de milliers de personnes. Leur poids à elles devrait aussi interroger. On rappelle d'ailleurs que le mouvement gilets jaunes a pris fondement sur un ras-le-bol des taxes automobiles !

Le but n'est pas de jouer le bagnolard opposé à la taxation sur la pollution automobile. Face aux discours peu mesurés, on plaide le bon équilibre et on rappelle qu'il existe déjà un outil, le malus CO2, qui ne va pas être arrêté (sans compter la taxe carbone sur les carburants). On imagine d'ailleurs que ce malus au poids ne va pas vraiment concerner les membres de la CCC qui le défendent autant. Initier une double taxation, la CCC devrait donc simplement s'en féliciter, d'autant qu'on se doute que c'est un aller sans retour, avec une taxe qui va durer et se durcir au fil des années. On en viendra vite à 1,4 tonne.

Dans son showroom, le vendeur va commencer à entendre une nouvelle question : « elle pèse combien ? ».

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

:blague:je reste quand même bien dubitatif après cet article. pourquoi les voitures électriques et les hybrides rechargeables ne sont elles pas concernées pas la future taxe sur le poids?alors que c est un principe élémentaire de la physique des solides en mouvement.plus il y a de poids à déplacer plus il faudra d énergie pour le mouvoir.Bref nos dirigeants ne trouvent ils pas encore une parade pour remplir leurs caisses? c est assez drôle on a connu ce même genre de situation il y a une bonne vingtaine d années lorsque l état permettait plus facilement la vente de véhicules consommant du diesel.

Je pense quand même que les constructeurs doivent sérieusement penser à travailler sur la réduction de masse des véhicules fonctionnant à l électron car il n y a que comme ça que ce type de véhicule prendra tout son sens garantissant l autonomie et la consommation , car pour l instant c est vraiment pas attirant sauf pour les gens circulant uniquement en ville et possédant un point de recharge.

autre point remarquable de l article ,je ne suis pas sûr que les gilets jaunes sont les meilleurs partisants de l amélioration de la situation écologique de notre planète car entre les palettes et autres pneus brûlés dans les ronds points chaque semaine de mouvement .Je ne sais pas pour vous mais les bouchons occasionnés par ces mouvements de fêtards contestataires m 'ont surtout

fait perdre un temps précieux et consommer encore plus de carburant.ces mouvements n avaient absolument pas eu les effets escomptés puisque les français n ont jamais consommé autant de carburant que pendant ces périodes de troubles ,polluant encore plus que d habitude et remplissant encore plus les caisses de l état par les taxes sur les carburants consommés en plus grande quantité lors des mouvements.

bref drôle de période où la solidarité a surtout servi à polluer et enrichir l état.

trêve d avis politiques , il est vraiment temps de mettre notre énergie pour trouver de vraies solutions ...

Par

Construire des voitures légères tous les constructeurs savent faire.

On oublie les 6 cylindres et +, c'est bien dommage car même sur un mazout l'élasticité et l'allonge d'un 6 et même d'un 5, est quand même bien sympa :bien: On supprime les moteurs électriques des sièges AV, ça aussi quand il y a 2 conducteurs qui utilisent la voiture, avoir chacun sa position mémorisée est un confort au quotidien dont j'aurais du mal à me passer (fonction que j'utilise depuis l'IS220 en 2007). Et on vire une bonne part des isolants phoniques. Quoique pour ces derniers il existe des isolants fins tout aussi performants mais... plus chers bien entendu :bah: Ce n'est pas rien que le Duster 2, moins bruyant que le 1, offre moins de place dans son coffre par ex, les isolants fins sont bien trop chers pour les marques généralistes.

Bref tout cela nous mène droit vers la mort du thermique...:bah:

Par contre les semi hybrides avec alterno demarreur en 48 V ne sont pas concernés par cette chasse nouvelle version, mais pour combien de temps ? Et bien sur même une micro hybridation c'est plus cher :bah::bah::bah:

Par

""""""""""Le 1er janvier 2022 sera instauré le malus au poids, 10 € par kilo en trop, au-dessus de 1,8 tonne, avec toutefois des exceptions pour les hybrides rechargeables et électriques.""""""""

tout dans l'équité avec une bonne dose de démago , vive la France autophobe .

Par

En passant il me semble que ces mesures vont toutes dans le même sens qui est de créer une inégalité flagrante par l'argent. Il n'aura échappé à personne que l'on peut toujours polluer autant qu'avant avec sa compacte sportive (M3 RS et similaires) ou une belle routière 6 cylindres, pour cela il suffit de payer plus, chaque année un peu plus !

Prenons le cas d'un ménage aux revenus moyens, il va devenir quasi impossible de se faire plaisir avec une simple Fiesta ST ou un X3/ serie 3 sauf s'ils sony suffisamment argentés pour rajouter, en moyenne, un billet de 6000 € (chez BM mais aussi chez Jaguar par ex) pour acceder aux versions PHEV !

Par

En réponse à Mica_29

:blague:je reste quand même bien dubitatif après cet article. pourquoi les voitures électriques et les hybrides rechargeables ne sont elles pas concernées pas la future taxe sur le poids?alors que c est un principe élémentaire de la physique des solides en mouvement.plus il y a de poids à déplacer plus il faudra d énergie pour le mouvoir.Bref nos dirigeants ne trouvent ils pas encore une parade pour remplir leurs caisses? c est assez drôle on a connu ce même genre de situation il y a une bonne vingtaine d années lorsque l état permettait plus facilement la vente de véhicules consommant du diesel.

Je pense quand même que les constructeurs doivent sérieusement penser à travailler sur la réduction de masse des véhicules fonctionnant à l électron car il n y a que comme ça que ce type de véhicule prendra tout son sens garantissant l autonomie et la consommation , car pour l instant c est vraiment pas attirant sauf pour les gens circulant uniquement en ville et possédant un point de recharge.

autre point remarquable de l article ,je ne suis pas sûr que les gilets jaunes sont les meilleurs partisants de l amélioration de la situation écologique de notre planète car entre les palettes et autres pneus brûlés dans les ronds points chaque semaine de mouvement .Je ne sais pas pour vous mais les bouchons occasionnés par ces mouvements de fêtards contestataires m 'ont surtout

fait perdre un temps précieux et consommer encore plus de carburant.ces mouvements n avaient absolument pas eu les effets escomptés puisque les français n ont jamais consommé autant de carburant que pendant ces périodes de troubles ,polluant encore plus que d habitude et remplissant encore plus les caisses de l état par les taxes sur les carburants consommés en plus grande quantité lors des mouvements.

bref drôle de période où la solidarité a surtout servi à polluer et enrichir l état.

trêve d avis politiques , il est vraiment temps de mettre notre énergie pour trouver de vraies solutions ...

C'est un peu comme la loi sur la moralisation de la politique. Une fois le texte modifier, on s'aperçoit qu'elle n'a pas de sens, car les corrompus ne seront pas inquiétés.

Je peux comprendre une loi sur le poids d'un véhicule, par contre pas le fait d'exempter les h, phev, ou electriques.

Et qq aménagements en corrélation avec le nb de d'enfants à charge, la géographie et/ou les revennus ne me semblent pas dénué de sens non plus.

Avoir des 4x4 ds les Pyrénées ou les Alpes semblent plus nécessaire qu'à Paris devant qq écoles privées.

Avoir un grand véhicule pour 5 personnes me semble plus nécessaire q pour 3.

Par

En réponse à Franck-L

Construire des voitures légères tous les constructeurs savent faire.

On oublie les 6 cylindres et +, c'est bien dommage car même sur un mazout l'élasticité et l'allonge d'un 6 et même d'un 5, est quand même bien sympa :bien: On supprime les moteurs électriques des sièges AV, ça aussi quand il y a 2 conducteurs qui utilisent la voiture, avoir chacun sa position mémorisée est un confort au quotidien dont j'aurais du mal à me passer (fonction que j'utilise depuis l'IS220 en 2007). Et on vire une bonne part des isolants phoniques. Quoique pour ces derniers il existe des isolants fins tout aussi performants mais... plus chers bien entendu :bah: Ce n'est pas rien que le Duster 2, moins bruyant que le 1, offre moins de place dans son coffre par ex, les isolants fins sont bien trop chers pour les marques généralistes.

Bref tout cela nous mène droit vers la mort du thermique...:bah:

Par contre les semi hybrides avec alterno demarreur en 48 V ne sont pas concernés par cette chasse nouvelle version, mais pour combien de temps ? Et bien sur même une micro hybridation c'est plus cher :bah::bah::bah:

Le mild hybrid ds le mm sac q l'hybride est une authentique honte. Ce n'est pas q le système soit mauvais, mais objectivement il est moins efficace qu'une hybride.

De mm ne pas favoriser l'hybride au mm titre q le phev, est un choix de lobbies, ce ne peut être un choix objectif.

Par

En réponse à fabriziod

Le mild hybrid ds le mm sac q l'hybride est une authentique honte. Ce n'est pas q le système soit mauvais, mais objectivement il est moins efficace qu'une hybride.

De mm ne pas favoriser l'hybride au mm titre q le phev, est un choix de lobbies, ce ne peut être un choix objectif.

On est d'accord :bien: On peut supposer que considérer le mild hybride aussi favorablement, fiscalement parlant, que le full hybride est un résultat qu'ont réussi à négocier les constructeurs européens. Ils sont plutôt pas prêts du tout pour cette transition ecolo :blague: Par contre adapter leurs essences et mazout avec un alterno demarreur , c'est sûrement + rapide à mettre en place. Avec les centaines de milliers d'emplois dans la filière en Europe les politiques ont probablement fait un geste, c'est mon avis en tout cas.

On peut remarquer que JLR qui est le + en mauvaise posture a été le 1er a micro hybrider tous ses mazouts et essences, (sauf le 6 cylindres 3 L). Logique car JLR est trop dépendant du marché UK qui est resté au ralenti depuis presque 2 ans pour cause de Brexit à venir, seules les indispensables citadines et compactes ont continué à se vendre correctement, mais pas les routières et gros SUV comme JLR en fabrique.

Par

En réponse à fabriziod

C'est un peu comme la loi sur la moralisation de la politique. Une fois le texte modifier, on s'aperçoit qu'elle n'a pas de sens, car les corrompus ne seront pas inquiétés.

Je peux comprendre une loi sur le poids d'un véhicule, par contre pas le fait d'exempter les h, phev, ou electriques.

Et qq aménagements en corrélation avec le nb de d'enfants à charge, la géographie et/ou les revennus ne me semblent pas dénué de sens non plus.

Avoir des 4x4 ds les Pyrénées ou les Alpes semblent plus nécessaire qu'à Paris devant qq écoles privées.

Avoir un grand véhicule pour 5 personnes me semble plus nécessaire q pour 3.

C'est vrai mais compliqué à mettre en place. J'habite sur la Côte d'Azur, 06, 80% du département est en montagne mais probablement au moins la moitié des voitures n'y vont jamais. Moi si, j'ai d'ailleurs un appartement en station de ski, j'ai du faire un 10aine de journées ski cet hiver (ski de rando bien sur), en moyenne 30 jours de ski/ an. Donc jr peux avoir un 4x4 sans pénalité et pas mon voisin ?

Idem pour les gosses. S'ils n'habitent plus a la maison (etudiant, en stage, 1er job...) ca compte encore ? Parce que le gamin etudiant qui rentre le we et va skier le week-end avec la voiture de papa c'est assez courant par ex. L'inverse est vrai, tu peux avoir 3 gamins qui ont déjà leurs propres voitures et ne touchent plus au gros suv du papa. Compliqué à verifier

Par

" 2021, année de la mesure dans l'automobile "

Allons bon....est-ce l'annonce qu'enfin la maison Cara va mesurer les conso des autos testées avec des instruments adaptés, et au moins de temps en temps peser les véhicules ?

Autant parier sur la fin du Covic pour la chandeleur...

Par

Une erreur dans le truc là.

Le mouvement des gilets jaunes est parti de la hausse des taxes sur le carburant et des 80kmh qui sont également une taxe sur l'automobile.

On a depuis cette "connerie" comme à dit macron, plus de morts sur les routes avant confinement et une explosion des recettes radars.

Et sinon doudou chez atos... Si ça ne cocote pas le conflit d'intérêt.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire