Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

AIRe : et si la meilleure solution était de convertir des véhicules d'occasion à l'électrique ?

Tout porte à croire que le futur de l'automobile sera électrique. Mais comment faire pour que cette perspective soit accessible au plus grand nombre en France ? En autorisant enfin le « rétrofit », la conversion électrique de véhicules thermiques.

AIRe : et si la meilleure solution était de convertir des véhicules d'occasion à l'électrique ?

Avec des modèles neufs toujours plusieurs milliers d'euros plus chers que leurs homologues thermiques et un marché de l'occasion encore au stade embryonnaire, acheter un véhicule électrique réclame aujourd'hui un investissement financier important et ce, malgré les aides gouvernementales.

De plus, envoyer une voiture thermique en bon état à la casse en échange d'une électrique flambant neuve au coût énergétique de production loin d'être anodin peut sembler contradictoire d'un point de vue écologique à court et moyen termes. Quelle solution existe-t-il donc pour les ménages plus modestes voyant fleurir les zones à circulation restreinte ?

La plus simple serait de convertir un véhicule thermique existant, qu'il soit essence ou diesel, à l'électrique, ce qu'on appelle le « rétrofit » : le coût d'une telle transformation serait très largement inférieur à celui de racheter un véhicule neuf « entier » et cela serait une forme de recyclage des voitures déjà existantes. La concession évidente serait par contre de prolonger la vie d'automobiles répondant à des normes de sécurité d'un autre temps. Et forcément, de vendre moins de voitures neuves.

AIRe : et si la meilleure solution était de convertir des véhicules d'occasion à l'électrique ?

Cependant, la question ne se pose même pas dans l'Hexagone, puisque la législation française met tellement d'obstacles à l'homologation d'une telle pratique que ça la rend presque impossible alors que plus de 22 pays dans le monde, dont la Belgique, l'Allemagne, l'Italie, le Royaume-Uni ou encore l'Espagne, pour ne citer que nos voisins les plus proches, l'autorisent.

Mais des sociétés s'organisent pour tenter de modifier la loi : ainsi, quatre entreprises, Brouzils Auto, Carwatt, Ian Motion et Retrofuture, se sont rassemblées pour créer l'association loi 1901 des Acteurs de l'Industrie du Rétrofit électrique (AIRe).

L'objectif est de communiquer sur les bienfaits de la transformation électrique auprès des autorités, du monde économique et du grand public, ainsi que d'agir pour adapter la réglementation et de faciliter les démarches administratives d'homologation. Cela permettra de créer une nouvelle filière française et de, enfin, proposer une solution de mobilité durable pour tous.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (81)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

attendons que la France mette en place une taxe pour le retrofit et la pratique devient légale ;)

Par

Très présent dans les films de andrew niccol, mais techniquement compliqué.. Chaque véhicule est différent enfin plus ou moins selon les marques et créer des solutions spécifiques pour chaque véhicule serait trop cher.. Entre changer le groupe motopropulseur, liaisons au sol, électronique embarqué compteurs, trouver une place pour la batterie bref ça reviendrait au prix d'un véhicule électrique d'occasion..

Par

Full électrique???

DE LA MERDE!!!

Par contre, je me verrais bien monter une petite batterie et un moteur électrique de Prius au fond du coffre!!!

Ainsi Titine passerait à 161ch pour 1T au lieu de 80 ch pour 850Kg!!!

Là, oui, quand vous voulez!!!

Par

Ca fait bien longtemps que le sujet est mis sur la table et personnellement je trouve que ce serait une excellente idée !

Ça pourrait permettre aux propriétaires d'anciennes de rouler indéfiniment avec leur belle sans avoir à se soucier du vieillissement mécanique

Ça pourrait permettre aux gens qui ont un véhicule plus tout jeune mais qui a pour eux une énorme valeur sentimentale de pouvoir la conserver sans avoir peur de se faire recaler du CT pour une biellette desserrée

Ça pourrait permettre aux plus démunies roulant en vieille Renault 19 et ne pouvant faire mieux , de ne pas être forcé à vendre les reins des gosses pour acheter une nouvelle bagnole juste parce que l'état en à décider ainsi , et surtout ....

Ça permettra de leur glisser une grosse quenelle avec leurs vignettes à la con et autre envie de recaler les "vieux véhicules polluants" des grandes villes

Par

Ne rêvons pas non plus. Dans les pays où cette pratique est plus facile (Allemagne par exemple) le retrofit n'est pas franchement à la mode et c'est vraiment dommage. Beaucoup de belles voitures pourraient être maintenues en fonctionnement avec des emplois 100% locaux et un coût écologique très nettement réduit par rapport à la mise au recyclage et l'achat d'un VE neuf.

Mais nous continuons à vivre dans un ère qui privilégie la consommation de masse mondialisée, et la production de masse pour faire baisser les coûts. En gros (même en excluant toute intervention de l'Etat) le coût du retrofit en soit est (en incluant l'achat pour 3-5000e d'un "VT donneur") proche de 15000€ main d'œuvre non comprise (et il y a pas mal de main d'œuvre car il faut songer à la direction assistée, au chauffage, au freinage assisté, toutes choses à revoir complètement en l'absence d'un moteur thermique)!!! Tout ça pour fabriquer un véhicule électrique nécessairement moins performant qu'un VE conçu récemment avec les batteries dans le plancher...

En gros ça promet de rester un marché de niche malheureusement!

Par

En réponse à atmophile

Full électrique???

DE LA MERDE!!!

Par contre, je me verrais bien monter une petite batterie et un moteur électrique de Prius au fond du coffre!!!

Ainsi Titine passerait à 161ch pour 1T au lieu de 80 ch pour 850Kg!!!

Là, oui, quand vous voulez!!!

Un jour tu rentreras dans une tesla, une i-pace, une ioniq ou même une e-golf pour une virée en ville.

Et au vu du couple constant, du silence, du confort, tu abandonneras cet avis stupide qui provient de ton aveuglement...

Par

Le retrofit, ça sera JAMAIS autorisé en France pour le particulier. :colere:

Par

Vu la rapidité légendaire de l'administration française, d'ici 2032 on pourra homologuer ce genre de caisse.

Entre temps, il y aura eu 980 réunions, 4678 rapports écrits, 1067 amendements, 34 votes et 11 décrets.

Par

Sans passé par une motorisation électrique complexe à installer et qui limite beaucoup la polyvalence du véhicule, juste un moteur neuf dans une voiture "ancienne" ferai déjà des miracles. Une ZX ça pèse moins de 1000 kg avec un 1,8i de 100 chevaux. On pourrait installer un 1.2 VTI 82 ou un 1.2 puretech 110. Ça ramènerai le poids à 950 kg. Soit moins lourd qu'une 208. Les consos serai très spectaculaires. Ça passerai de 8 litres aux 100 km a moins de 5 litres. :bien:

Par Profil supprimé

Solutions techniques complexes, couteuses et ultra spécifiques à chaque modèle pour avoir un résultat final cohérent.

Si c'est pour faire rouler une drouille type "collection" sur 15 km à 50 km/h max, c'est tout de suite plus facile.

On peut pas coller des centaines de kilos de batteries pour avoir une autonomie satisfaisante sans que ça pose quelques problèmes lorsque le véhicule n'a pas été conçu pour (place occupée, répartition des masses, renforcement des trains roulants, incidence lors des crashs, ...).

La solution la plus simple pour limiter l'impact écologique des voitures est pas bien compliquées pourtant ... porter la garantie légale à 10 ans minimum obligeant les constructeurs à revoir leur copie pour arrêter de faire de la merde jetable.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire