Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Aston Martin dévoile la Vantage F1 Edition

Dans Nouveautés / Séries spéciales

Cette version de la petite Aston s'inspire de la nouvelle safety-car de Formule 1. Elle profite d'un gain de puissance et d'éléments aérodynamiques inédits.

Aston Martin dévoile la Vantage F1 Edition

La firme britannique est de retour sur la grille de départ. Dimanche prochain, elle sera même de chaque côté de la ligne de feux rouges. Car en plus de sa F1, on verra une safety-car badgée Aston Martin. Pour ce rôle, le constructeur a choisi sa petite Vantage.

L'occasion était trop belle : la marque fête cette double actualité avec une version spéciale de la Vantage de série, simplement nommée F1 Edition. Cette déclinaison, proposée en coupé et Roadster, est présentée comme plus adaptée à la piste.

Comme c'est le cas pour la safety-car, elle profite ainsi d'un gain de puissance. Son V8 4.0 litres biturbo gagne 25 ch et monte donc à 535 ch. Le couple maxi ne bouge pas, à 685 Nm, mais ce pic est maintenu sur une plus large plage de régime moteur. La boîte de vitesses automatique 8 rapports a été retravaillée, pour des changements plus rapides. La direction et les suspensions ont aussi été peaufinées.

Aston Martin dévoile la Vantage F1 Edition

Cette Vantage reçoit des jantes de 21 pouces (une taille inédite sur le modèle) avec des pneus spécifiques signés Pirelli. La F1 Edition se reconnaît aussi à ses appendices aérodynamiques, notamment l'aileron fixé à l'arrière. Ces éléments permettent de gagner 200 kg d'appui à vitesse maximale. La vitesse de pointe est de 314 km/h pour le coupé. Avec le Roadster, c'est 305 km/h. Les 0 à 100 km/h sont réalisés en 3,6 et 3,7 secondes.

La F1 Edition est présentée avec la teinte verte Aston Martin Racing Green, comme celle qui recouvre la safety-car et la F1. À bord, les sièges s'habillent de cuir noir et d'alcantara gris, avec des détails de couleur contrastée (plusieurs choix, dont le flashy Lime Green). Les carnets de commandes sont ouverts, les livraisons commenceront en mai.

Portfolio (4 photos)

En savoir plus sur : Aston Martin Vantage 2

SPONSORISE

Actualité Aston Martin

Toute l'actualité

Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'adore la nouvelle Vantage, mais là, l'aileron pelle à tarte...

Par

En réponse à Le Banquier

J'adore la nouvelle Vantage, mais là, l'aileron pelle à tarte...

Oui, très belle SANS cet appendice disgracieux (même si sur cette version F1 Edition, il prend un certain sens).

En version classique avec ce restylage, très très belle... mais trop top chère pour mon petit portefeuille :ouin:

Par

En réponse à Le Banquier

J'adore la nouvelle Vantage, mais là, l'aileron pelle à tarte...

Le truc c'est qu'il n'y a pas de secret :

Pour avoir de l'appuie sur le train arrière, il faut un aileron.

Toutes les supercars qui s'en passent en réalité c'est uniquement pour le design car le travail aérodynamique sur la carrosserie c'est toujours marginal l'appuie aero en réalité.

En gros à quoi ça sert ? A régler le châssis plus survireur (donc une voiture qui tourne mieux) tout en conservant une stabilité à haute vitesse (car la on veut surtout pas que la voiture "enroule" ou "survire"). Inversement les supercar qu'y s'en passent, la voiture est toujours beaucoup moins incisive à basse vitesse, car un tel réglage aurait pour conséquence de rendre la voiture instable également à haute vitesse sans aileron (et ça il vaut mieux éviter, c'est fini l'époque des Ruf Yellowbird et autre voiture ultra survireuse à haute vitesse)...

En gros pour avoir un train avant très incisif à basse vitesse et en même temps être stable à haute vitesse = aileron. Sinon il faut forcément soit dégrader le train avant (pour gagner en stabilité au détriment des virages lents) soit accepter d'avoir un arrière baladeur à plus de 200 km/h.

A haute vitesse, l'aileron va permettre au delà de l'appuie (la force en Newton) ajoutée sur le train arrière qui augmente l'adhérence, de baisser la hauteur du train arrière en compressant la suspension sur quelques millimètres à 1 cm et ça sa modifie l'équilibre de la voiture : plus l'arrière est bas, plus il est stable (au détriment du train avant) et inversement.

Par

En réponse à Le Banquier

J'adore la nouvelle Vantage, mais là, l'aileron pelle à tarte...

J'avais lu une interview du pilote de l'actuelle SC, une mercedes AMG je crois, il disait que quelquefois il était à la limite de la voiture et c'était très chaud surtout quand il faut que la meute derrière maintienne ses pneus en tempétature.

Donc aileron. Axel015 a très bien expliqué son utilité.

Par

Déjà qu'AM nous avait habitué à des designs plus inspirants sur les générations précédentes (ici, calandre toujours aussi déroutante, feux avants trop petits, partie basse de l'arrière torturée, intérieur techno agressif, ...), les modifications de cette version éloignent encore un peu plus le modèle de son design originel.

Les roues sont trop grosses et cet aileron, même s'il a une justification technique ne colle pas avec l'ADN du modèle.

AM en général et sa Vantage ont toujours eu une approche "GT", y coller des artifices "racing" n'en fait pas une voiture dédiée à la piste pour autant (il y a d'autres alternatives plus convaincantes si on part dans cette voie).

Par

En réponse à disvar81

J'avais lu une interview du pilote de l'actuelle SC, une mercedes AMG je crois, il disait que quelquefois il était à la limite de la voiture et c'était très chaud surtout quand il faut que la meute derrière maintienne ses pneus en tempétature.

Donc aileron. Axel015 a très bien expliqué son utilité.

La version présentée n'est, en réalité, là que pour justifier le modèle "Safety Car".

Vision stratégique toujours aussi déroutante pour un groupe dont les finances sont d'une couleur rouge sang.

Par

En réponse à Aznog

Déjà qu'AM nous avait habitué à des designs plus inspirants sur les générations précédentes (ici, calandre toujours aussi déroutante, feux avants trop petits, partie basse de l'arrière torturée, intérieur techno agressif, ...), les modifications de cette version éloignent encore un peu plus le modèle de son design originel.

Les roues sont trop grosses et cet aileron, même s'il a une justification technique ne colle pas avec l'ADN du modèle.

AM en général et sa Vantage ont toujours eu une approche "GT", y coller des artifices "racing" n'en fait pas une voiture dédiée à la piste pour autant (il y a d'autres alternatives plus convaincantes si on part dans cette voie).

Vous n'y êtes pas du tout !

La Vantage n'est pas une GT. C'est une vraie sportive. Elle a gagné les 24H du Mans en GTE-PRO en 2020. Aston Martin est champion du monde en GT PRO avec sa Vantage. La précédente avait gagné Le Mans en GT-PRO en 2017. L'actuelle Vantage avait gagné les 6H de Spa en 2019, etc.

Allez voir sur Aston Martin Racing et vous verrez que la Vantage est une bête de circuit avec un palmarès étonnant (en GT PRO en GT AM, en GT4, etc.).

En conclusion : sur CETTE version, un aileron est indiqué, oui.

Par

Pas fan du tout de cette face avant. Et l'arrière est pas du tout original, la barre LED à la mode qu'on retrouve partout.

Par

quand chez Alpine ils ont dit qu'ils allaient se servir de la F1 pour plus de visibilité/business, j'en ai vu des vertes et des pas mûres hihihihi

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire