Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Au 1er novembre, les pneus "Classe F et G" progressivement interdits à la vente

Au 1er novembre, les pneus "Classe F et G" progressivement interdits à la vente

Acté depuis 2011, le décret qui fixe la fin de la production et vente des pneus à trop forte résistance au roulage, de Classe F et G, va entrer en vigueur. Les revendeurs auront toutefois une dérogation de deux ans et demi pour écouler les stocks actuels. Après cette période, ça en sera terminé.

Les acheteurs de pneumatiques slicks et semi slicks homologués pour la route étaient plus ou moins prévenus depuis 2011, date à laquelle est entré en vigueur un décret qui change progressivement les appellations des pneus, qui sont désormais classés en fonction de leur coefficient de résistance au roulement, ou "RRC".

Chaque catégorie de véhicules (automobiles, utilitaires, poids lourds) est donc désormais sujette à cette classification qui va de A (pour les pneus ayant le moins de résistance au roulement) à G (pour les pneus qui adhèrent fortement et résistent au roulement).

Dès le 1er novembre 2018, la vente des pneumatiques classés F et G sera interdite dans l'ensemble de l'Union Européenne. Implicitement, cela signifie que les pneus semi slicks, parfois vendus d'origine (en option) sur certains modèles très sportifs (Renault Mégane RS R26R ou Trophy, par exemple) par les constructeurs, pourraient, pour certains, disparaître. Evidemment, les manufacturiers étant au courant de la legislation, ils auront tôt fait de mettre à jour la gomme de ces pneus spécifiques pour les faires passer à la classification E, et continuer de les vendre. Mais il n'est pas exclu que certains fabricants ne fassent pas forcément la mise à jour, et stoppent leurs produits. Affaire à suivre, d'ici 2021.

L'objectif de la Commission européenne est d'éliminer de la circulation des pneumatiques Classe F et G, qui font augmenter le bilan CO2. Leur forte adhérence résulte en effet d'une hausse de la consommation. Observez toutefois que l'argument de la sécurité (les pneus semi-slicks ne sont pas efficaces par temps de pluie, par exemple) n'est même pas mis en avant par l'Europe.

Même si le décret entre en scène le 1er novembre, les revendeurs ont une carence de 30 mois pour écouler le stock actuel de pneus F et G.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (69)

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.

Lire les commentaires

Par

Uniformisation de la société quelle tristesse

Par

En réponse à franck8316

Uniformisation de la société quelle tristesse

et encore, attendez vous très bientôt a de la taxation sur les pneus sport qui s'usent plus vite qu'un pneu green :bah:

Par

Les grands manufacturiers comme Michelin Bridgestone ou encore Pirelli sont déjà prêts avec des semi-slicks homologués en catégorie E. En F, seuls restent des marques de "2ème rang" comme Nexen, Yokohama ou Hankook, pour ne citer qu'eux.

Par §WJM678CU

La forte adhérence par temps sec est un gage de sécurité routière. Le type qui roule avec ce genre de pneumatiques par temps humide est plutôt inconscient.

Mais quelle est la part des usagers de la route qui achète des semi-slicks ?

Par

Ils sont interdits sur la route. L'infime poignée de kékés que cette information concerne roule sur circuit avec ces pneus. Et qu'ont-ils de plus que de Michelin Sport Cup 2 qu'utilisent en série toutes les marques sportives, de Porsche à Ferrari en passant par Ford sur ses Mustang...

Par §Eno173GT

En réponse à §WJM678CU

La forte adhérence par temps sec est un gage de sécurité routière. Le type qui roule avec ce genre de pneumatiques par temps humide est plutôt inconscient.

Mais quelle est la part des usagers de la route qui achète des semi-slicks ?

Infinitésimale ... la clientèle principale, c'est le type qui se pointe à un track day avec sa caisse.

Ces pneus sont relativement pas donnés et s'usent vite ... tu les montes pas pour aller faire les courses. Les volumes de vente doivent être extrêmement limités.

Sous couvert de protection écologique, on emmerde une minorité qui a rien demandé à personne.

Par

Observez toutefois que l'argument de la sécurité (les pneus semi-slicks ne sont pas efficaces par temps de pluie, par exemple) n'est même pas mis en avant par l'Europe.

En même temps, ce sont des décrets VEAUtés par des gros noobs. :bah:

Puis comme dit plus haut, le type qui roule avec ce genre de pneus par temps de pluie à certainement un QI à 2 chiffres. :peur:

Par

En réponse à Hybridation

Ils sont interdits sur la route. L'infime poignée de kékés que cette information concerne roule sur circuit avec ces pneus. Et qu'ont-ils de plus que de Michelin Sport Cup 2 qu'utilisent en série toutes les marques sportives, de Porsche à Ferrari en passant par Ford sur ses Mustang...

Ah ok, le mec qui fait du circuit est un "kéké"...

Par

Après le malus, les normes de pollution, maintenant les pneus, et tous ça n'est qu'un début... ça sent vraiment la fin de la voiture plaisir/loisir. :(

Vive les cagettes eletro-bobo sur roue de bicyclette... :/

Par

Encore une co...rie inutile de l'UE qui "occupe" son temps.

Et sinon c'est quand qu'ils légifèrent sur un standard de prise de rechange pour véhicule électrique ?

Histoire d'éviter que chaque constructeur développe le sien dans son coin et qu'on soit obligé d'avoir 5-6 rallonges pour se brancher sur toutes les bornes.

Surtout qu'on nous rabâche que le VE est l'avenir.

Là ça serait un décret UTILE.

Cette UE est vraiment désespérante.

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.