Publi info
 

Aucune corrélation entre vitesse et mort selon le vice-président des Républicains

Dans Pratique / Sécurité

Aucune corrélation entre vitesse et mort selon le vice-président des Républicains

Alors que le Premier ministre Édouard Philippe a offert sa popularité en sacrifice pour la cause d’une vitesse limitée à 80 km/h sur les routes secondaires en lieu et place des 90 km/h actuelles, l’opposition réagit avec le vice-président du parti Les Républicains Damien Abad. Ce dernier ne voit pas de corrélation entre réduction de la vitesse et nombre de morts et rappelle que la sécurité passe d’abord par un réseau routier en bon état. Il demande à l'État de soutenir les collectivités pour améliorer le réseau.

Entre un chef du gouvernement qui propose d’encaisser l’argent des radars et un député de l'Ain qui appelle à ce que l’État mettre la main à la poche, on se doute quelle solution sera privilégiée lorsque, le 9 janvier, le conseil interministériel de sécurité routière (CISR) livrera ses conclusions. Mais la voix du vice-président du parti Les Républicains mérite que l’on s’y attarde. Sur France Info, le 5 janvier, il a ainsi déclaré : "il n’y a pas, malheureusement, de corrélation entre la réduction de la vitesse et le nombre de morts sur les routes. Ce que disent les pays qui l'ont appliquée le démontre très clairement. C'est une mesure qui ne répondra pas à l'objectif affiché et qui finalement sera vécue par une partie des Français comme une taxation supplémentaire".

Ceci étant dit, il aussi ses solutions pour la sécurité routière : « une des plus grandes causes d’accidentologie en France c’est le mauvais entretien des routes ou le manque d’investissement dans ces routes. Je crois que la sécurité routière c'est un enjeu prioritaire qui mérite qu'on l'accompagne, pas simplement par une mesurette, mais par un panel de réformes. Il faut que l'État finance et accompagne les collectivités locales dans un meilleur entretien des routes pour éviter les accidents". Un entretien qui ne passera sûrement pas par la pose des nouveaux panneaux de signalisation mentionnant 80 au lieu de 90. Une opération qu’il va falloir aussi budgétiser…

Commentaires (53)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il n'a pas tord, pour augmenter les taxations sur les automobilistes l'Etat est bien présent ( augmentation du prix de l'essence, radar ... )

Mais pour ce qui est de l'investissement et l'entretient des routes: il est beaucoup moins présent :blague:

Par

"il n’y a pas, malheureusement, de corrélation entre la réduction de la vitesse et le nombre de morts sur les routes"

Phrase totalement idiote qui n'a pour but que d'indiquer dans quel camp il se trouve (celui des automobilistes "brimés"). C'est vraiment pénible cette incapacité qu'ont les politiques à produire un débat de qualité et avancer des arguments de bon sens comme par exemple : "La ou on a des zones accidentogènes on doit baisser la vitesse et mieux la contrôler, la au contraire ou il n'existe pas de risque, pas de raison de le faire".

Par

En réponse à raymonda

"il n’y a pas, malheureusement, de corrélation entre la réduction de la vitesse et le nombre de morts sur les routes"

Phrase totalement idiote qui n'a pour but que d'indiquer dans quel camp il se trouve (celui des automobilistes "brimés"). C'est vraiment pénible cette incapacité qu'ont les politiques à produire un débat de qualité et avancer des arguments de bon sens comme par exemple : "La ou on a des zones accidentogènes on doit baisser la vitesse et mieux la contrôler, la au contraire ou il n'existe pas de risque, pas de raison de le faire".

Oui c’est vrai! Exaspérant... Il faudrait tout simplement créer une carte des zones les plus mortelles/blessés grave et investir dans l’infrastructure ET une réduction de la vitesse dans ces zones. Après il y a aussi les causes générales, comme l’alcool, le téléphone portable et la stupidité, Sunil faudrait plus lourdement sanctionner. Et pour ce bouffon de républicain qui dit que l’état des routes est la cause principales (ou eme une des causes principales) d’accident, il a tout tord, c’est erreur humaine à 95%!

Par

Tout à fait raison !:bien:

Par

Oui, il n'y a pas corrélation entre réduction de vitesse et accident : un accident résulte d'une accumulation de facteurs le favorisant (heureusement pour les automobilistes) et la vitesse excessive (c'est-à-dire, au-delà de la limite autorisée) en fait partie comme l'emprise d'alcool ou de drogue, la fatigue, l'état de la route ou du véhicule, la rédaction de SMS etc. La limitation n'a donc rien à voir puisque un des facteurs est son non respect. C'est bien pourquoi le retour du test à 80km/h n'est apparemment pas concluant.

Par

je pense qu'il y a une certaine corrélation entre vitesse et gravité des conséquences au niveau blessures et morts, le mec est à un peu l'ouest, mais cependant il y a des effets de seuil: passer de 90 à80 km/H aura peu d'impact, çà restera anecdoctique, je ne sais même pas si l'effet sur le nombre de mort et leur baisse sera mersurable donc pas totalment à l'ouest le vice president des républicain

Par

il disait pas ca quand c était sarko au pouvoir.

Par

une manoeuvre politique pour la forme...

les LR ont surtout peur que les ruraux n'adhèrent encore plus au FN, ce qui sera le cas avec cette mesure qui leur est destinée.

en effet, le bobo parisien, lui, prend l'autoroute, le train ou l'avion.

bref, je suis certain à 99% que la mesure sera annoncée.

ça se lamentera quelques temps et on fera avec par la suite. avant une future baisse à 70?

Par

En réponse à mynameisfedo

une manoeuvre politique pour la forme...

les LR ont surtout peur que les ruraux n'adhèrent encore plus au FN, ce qui sera le cas avec cette mesure qui leur est destinée.

en effet, le bobo parisien, lui, prend l'autoroute, le train ou l'avion.

bref, je suis certain à 99% que la mesure sera annoncée.

ça se lamentera quelques temps et on fera avec par la suite. avant une future baisse à 70?

Faut dire que la promesse de nationalisation des autoroutes ainsi que celle sur l'arrêt du racket automatisé par MLP pendant la campagne, lui a valu plein de petits mots doux sur FB et Tweeter, et comme depuis Sarko ça racole dans les rangs du FN...

Par

il ne dit ça que parce qu'il est dans l'opposition. Pour se montrer, par démagogie. Il n'en pense pas un mot. Si la droite était majoritaire il dirait l'inverse pour défendre son parti.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire