Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Audi : 127 000 modèles au rappel pour cause de logiciel truqueur

Audi : 127 000 modèles au rappel pour cause de logiciel truqueur

Depuis la révélation du scandale du dieselgate en 2015, l’histoire semble être comme un éternel recommencement chez Volkswagen. L’existence d’un logiciel truqueur capable de rendre les modèles du groupe plus vertueux au regard des normes antipollution qu’ils ne le sont vraiment est un thème récurrent et, en 2018, on retrouve encore des véhicules contraints d’être rappelés à l’ordre. Selon le média Bild am Sonntag, c’est Audi qui est ainsi pointé du doigt par L'autorité de tutelle du secteur automobile en Allemagne.

On l’appelle KBA et c’est l’autorité de tutelle du secteur automobile en Allemagne. Au vu de la vocation, il n’est pas question d’être particulièrement indulgent pour un compatriote qu’il faut remettre sur le droit chemin. Il s’agit en l’occurrence d’Audi aux moteurs équipés un logiciel illégal de contrôle des émissions polluantes sur les dernières versions de moteurs diesel Euro-6. L’appareil ayant été détecté, la marque aux anneaux se voit contrainte d’ordonner le rappel de 127 000 véhicules.

Un fait rapporté par Bild am Sonntag qu’Audi dilue cependant. Pour le constructeur du groupe Volkswagen il n’y aurait rien de neuf sous le soleil puisque les modèles concernés ont été inclus dans un rappel volontaire, annoncé en juillet, de 850 000 véhicules diesel équipés de moteurs diesel V6 et V8 TDI. Audi affirme qu'il examine depuis des mois ses moteurs diesel en étroite collaboration avec la KBA pour déceler d'éventuelles irrégularités.

"Le logiciel de contrôle du moteur pour les véhicules en question sera intégralement révisé, testé et soumis à l'approbation de la KBA", écrit Audi dans un communiqué, sans fournir de détails sur les demandes de l'autorité du secteur automobile allemand. Il y en aurait tout de même un, fixé par l’autorité, et il serait arrêté au 2 février prochain. À cette date, Audi devra être en mesure d’expliquer comment il modifiera ses logiciels pour garantir qu'ils ne servent pas à manipuler les contrôles sur les émissions polluantes de ses moteurs diesel.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Audi

Toute l'actualité

Forum Audi

Commentaires ()

Déposer un commentaire