Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Audi officialise son retrait de l'endurance dès la fin de cette saison (màj réactions)

Dans Sport Auto / Endurance GT

Florent Ferrière , mis à jour

Audi officialise son retrait de l'endurance dès la fin de cette saison (màj réactions)

Audi ne sera pas au Mans en 2017. La marque a confirmé l'arrêt imminent de son programme d'endurance. Mais pas question d'abandonner la compétition : elle va concentrer ses efforts sur la Formule E.

Quelques semaines après les rumeurs, il n'y a plus de doute possible. Rupert Stadler, qui dirige Audi, a annoncé la nouvelle aux 300 employés du département Motorsport : les anneaux vont quitter l'endurance, et ce dès la fin de cette saison. La marque ne participera pas aux 24 Heures du Mans 2017.

Pour Rupert Stadler, dans la mesure où les voitures électriques vont être de plus en plus présentes dans la gamme de la marque, il doit en être de même pour les véhicules de compétition, "véritables fers de lance technologiques". Audi va donc s'engager officiellement en Formule E, le championnat du monde de monoplaces électriques, qui attire de plus en plus les grands constructeurs.

Pionnier, Renault a ensuite été rejoint par DS puis Jaguar. Audi a déjà un pied dans la discipline pour la saison actuelle, lancée au début du mois, grâce à un partenariat technique avec le Team ABT Schaeffler. Il espère engranger rapidement des succès pour donner un coup de projecteur sur sa nouvelle famille de voitures 100 % électrique, dont le premier représentant sera le SUV e-tron, attendu dans les concessions en 2018.

Le DTM épargné

Pour Audi, c'est une grosse page qui se tourne. La marque a remporté 13 fois les 24 Heures du Mans depuis 2000. Elle a marqué l'histoire de la plus célèbre des épreuves d'endurance avec le premier triomphe d'un diesel en 2006 et de la première auto hybride en 2012. Le bilan général des différents prototypes est impressionnant : en 185 courses, il y a 106 victoires, 80 poles et 94 meilleurs tours.

Le Dr Wolfgang Ullrich, directeur d'Audi Motorsport déclare : « Après 18 ans de course en prototype qui ont été un succès exceptionnel pour Audi, il est évidemment très difficile de partir ». Ce retrait de l'endurance laissera le champ libre au cousin Porsche, qui a gagné dans la Sarthe en 2015 et 2016.

Audi a confirmé qu'il restait présent dans le championnat allemand des voitures de tourisme, après avoir obtenu le titre constructeur cette année avec la RS5 DTM.

Mise à jour 18h30 > Dans un communiqué de presse, Pierre Fillon, qui dirige l'Automobile Club de l'Ouest (organisateur des 24 Heures du Mans) a réagi : "Bien que préparés à cette décision, nous regrettons le départ d’un acteur majeur de l’endurance pour une autre aventure. (...)  Plus qu’un compétiteur, la marque aux quatre anneaux a été un véritable contributeur de la formidable croissance de l’endurance ces dernières années, et ce partout dans le monde. (...) Une page se tourne et en même temps une autre s’ouvre avec l’arrivée annoncée d’autres constructeurs."

Dans le même communiqué, Gérard Neveu, directeur général du championnat du monde d'endurance WEC, déclare : "Bien évidemment nous regrettons ce départ d’un acteur majeur du WEC. Audi a marqué ces quinze dernières années en endurance et plus particulièrement les cinq premières saisons du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA. (...) Le WEC c’est une grille de 32 voitures, 20 teams, avec 4 catégories et 6 constructeurs engagés. Dans une semaine à Shanghai, Porsche et Toyota s’affronteront en piste pour le titre mondial LMP1 2016 tout comme Ferrari et Aston Martin se disputeront le titre GTE. Un constructeur s’en va, d'autres arrivent bientôt, c’est la vie d’un championnat".

SPONSORISE

Actualité Audi

Toute l'actualité

Forum Audi

Commentaires ()

Déposer un commentaire