Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Autoroutes : jusqu'à 2 % de hausse pour les tarifs des péages en 2018

Dans Economie / Politique / Budget

Autoroutes : jusqu'à 2 % de hausse pour les tarifs des péages en 2018

Sans surprise, les prix des péages autoroutiers seront revus à la hausse l'année prochaine. Selon "Le Journal du Dimanche", les augmentations seront comprises entre 1,03 et 2,04 %.

Il n'y avait aucun doute. Les tarifs des péages autoroutiers vont augmenter l'année prochaine. Rien d'étonnant, les automobilistes sont habitués à cette hausse des prix annuelle, appliquée le 1er février. Il restait à savoir à quel point l'addition sera plus salée.

Le Journal du Dimanche a pu se procurer un document qui donne des chiffres. Ceux-ci seront présentés cette semaine par le Ministère des Transports au Comité des usagers, qui regroupe divers acteurs comme l'association 40 millions d'automobilistes ou des élus. Autant être clair : 2018 fera mal au portefeuille, avec une hausse moyenne d'environ 1,5 %, soit le double de celle appliquée cette année !

Tous les parcours ne seront pas impactés de la même manière, les hausses varieront en fonction des sociétés concessionnaires. Selon nos confrères, ce sera + 1,03 % pour ATMB et SFTRF (tunnels du Mont-Blanc et de Fréjus), + 1,39 % pour Cofiroute (en indigo sur la carte ci-dessous), Escota (bleu foncé, sur la Côte d'Azur) et ASF (bleu clair), + 2 % pour APRR (en jaune) et même + 2,04 % pour AREA (en vert, entre Lyon et les Alpes).

Autoroutes : jusqu'à 2 % de hausse pour les tarifs des péages en 2018

Cette hausse s'explique en grande partie par l'inflation, dont les sociétés répercutent 70 % du taux. Il était de 1,026 % au 1er octobre 2017. Ensuite, il y a les effets de la hausse de la redevance domaniale (une taxe d'occupation de l'espace public), décidée par l'État en 2013, et que les concessionnaires auront répercutés entre 2016 et 2018.

Si l'inflation est à un haut niveau dans un an, la facture sera très lourde pour 2019. En effet, à cette date les sociétés prendront aussi en compte deux compensations dans leur calcul : une pour rattraper le gel des tarifs de 2015 et une pour payer la facture de chantiers imposés par l'État. On pourrait donc avoir une hausse moyenne de 2 à 3 % !

Carte : Associations des sociétés françaises d'autoroutes.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire