Publi info

Bientôt des routes et places de parking réservées aux véhicules propres

Bientôt des routes et places de parking réservées aux véhicules propres

Les députés ont voté en commission la possibilité de dédier des voies et emplacements de parking aux autos à très faibles émissions et aux covoitureurs.

La France a pour objectif d'interdire la vente des véhicules thermiques d'ici 2040. Cela semble loin, mais à l'échelle du renouvellement du parc automobile, c'est demain. Le gouvernement souhaite donc booster les immatriculations de voitures écolos.

Pour assurer la transition, il faut manier la carotte et le bâton. L'État ne peut se contenter de mesures punitives, comme les interdictions de circulation ou le malus. Il doit aussi inciter les Français à acheter une voiture branchée avec des avantages. On connaît bien sûr les coups de pouce financiers, comme le bonus et la prime à la conversion. Mais il devrait aussi y avoir des faveurs pour l'usage au quotidien.

Lors de l'examen en commission du projet de loi d'orientation des mobilités, les députés ont voté deux amendements proposés par la majorité, pour permettre la possibilité de réserver des voies de circulation et des places de stationnement aux véhicules à très faibles émissions. Une idée qui a été critiquée par des élus de l'opposition, qui y voient une discrimination par l'argent, les modèles hybrides et électriques restant plus onéreux.

La ministre des Transports, Élisabeth Borne, a dénoncé une caricature, précisant que ces espaces réservés seraient aussi dédiés aux usagers des transports en commun et aux covoitureurs, "qui ne sont pas nécessairement des riches". L'idée est aussi de trouver des moyens pour booster les ventes afin de créer plus rapidement un marché de seconde main et permettre ainsi à un plus grand nombre de Français de passer à la voiture électrifiée.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Des voitures écolos ? Arrêtez vos conneries, tous les moyens de transport sont sales, toute production industrielle pollue ici ou ailleurs. Le marché se régulera tout seul, en revanche il faut arrêter de financer les autos soi-disant propres grâce à l'argent du contribuable. Il faut supprimer tous les bonus / malus, TVA sur la TICPE et baisser cette dernière.

Par

En réponse à WJMM88

Des voitures écolos ? Arrêtez vos conneries, tous les moyens de transport sont sales, toute production industrielle pollue ici ou ailleurs. Le marché se régulera tout seul, en revanche il faut arrêter de financer les autos soi-disant propres grâce à l'argent du contribuable. Il faut supprimer tous les bonus / malus, TVA sur la TICPE et baisser cette dernière.

Je n'aurais pas dit mieux. Cette forme de dirigisme , du "tout bon, tout mauvais" ne me plait pas du tout, d'abord parce que ce n'est pas honnête et logique, le thjermique a encore son utilité dans certaines utilisations et pour longtemps j'espère, ensuite parce que ça cache beaucoup de choses....:coucou:

Par

Mais ils vous nous faire ch... pendant encore longtemps ? Ce dirigisme est un véritable cancer. Si les solutions technologiques sont «bonnes», elles s'imposeront d'elles mêmes.

Par

" précisant que ces espaces réservés seraient aussi dédiés aux usagers des transports en commun et aux covoitureurs, " Comme d'habitude, c'est un principe qui pourrait marcher "sur le papier" mais comment le mettre en oeuvre dans les faits....Est que rouler avec son épouse et un enfant ou un autre membre de lafamille c'est considéré comme du covoiturage? Est-ce que c'est uniquement pour des trajets "travail" ou loisir? Qui dit que si je cherche une place c'est pour ensuite prendre le rer ou le métro? Quand on voit déjà les parkings près des gares RER.... ou SNCF....

Non, il y a quelque chose qui m'échappe....Mais peut-être suis-je un "pisse-vinaigre" qui ne voit rien de bien dans les efforts que fait ce gouvernement pour la transition énergétique....:coucou:

Par

En réponse à ZZTOP60

" précisant que ces espaces réservés seraient aussi dédiés aux usagers des transports en commun et aux covoitureurs, " Comme d'habitude, c'est un principe qui pourrait marcher "sur le papier" mais comment le mettre en oeuvre dans les faits....Est que rouler avec son épouse et un enfant ou un autre membre de lafamille c'est considéré comme du covoiturage? Est-ce que c'est uniquement pour des trajets "travail" ou loisir? Qui dit que si je cherche une place c'est pour ensuite prendre le rer ou le métro? Quand on voit déjà les parkings près des gares RER.... ou SNCF....

Non, il y a quelque chose qui m'échappe....Mais peut-être suis-je un "pisse-vinaigre" qui ne voit rien de bien dans les efforts que fait ce gouvernement pour la transition énergétique....:coucou:

Dans pas mal de pays étranger et en région bordelaise sur les voies expérimentales, la règle est très simple, voie de covoiturage accessible dès qu'il y a deux personnes (enfants ou adultes) dans un véhicule. Ca me parait très facile. L'immense majorité des caisses sont occupés seulement par le conducteur aux heures d'embauche et de débauche.

Par

En réponse à Lightisright33600

Dans pas mal de pays étranger et en région bordelaise sur les voies expérimentales, la règle est très simple, voie de covoiturage accessible dès qu'il y a deux personnes (enfants ou adultes) dans un véhicule. Ca me parait très facile. L'immense majorité des caisses sont occupés seulement par le conducteur aux heures d'embauche et de débauche.

+1 ça marche très bien ailleurs.

Je reconnais bien l'esprit contestataires des français

Par

"L'idée est aussi de trouver des moyens pour booster les ventes afin de créer plus rapidement un marché de seconde main et permettre ainsi à un plus grand nombre de Français de passer à la voiture électrifiée"

Si ça fait comme l’hybride qui garde une côte élevée, ça risque être long.

Par

En réponse à jeapie38

+1 ça marche très bien ailleurs.

Je reconnais bien l'esprit contestataires des français

Mais on fait ce qu'on veut nan? si j'ai pas envie de faire du covoiturage pourquoi je devrais me taper ça. Y'en a marre à force, l'écologie a bon dos, tout le monde en a rien a faire de l'écologie

Par

En réponse à vforvictor

"L'idée est aussi de trouver des moyens pour booster les ventes afin de créer plus rapidement un marché de seconde main et permettre ainsi à un plus grand nombre de Français de passer à la voiture électrifiée"

Si ça fait comme l’hybride qui garde une côte élevée, ça risque être long.

Et pis il y'en a qui n'ont pas envie et qui ne peuvent pas rouler en électrique, faut respecter les volontés de chacun au lieu d'imposer comme ce minable gouvernement sait si bien faire

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire