Publi info

Un pas de plus vers l'interdiction des voitures thermiques en France en 2040

Un pas de plus vers l'interdiction des voitures thermiques en France en 2040

Lors de l'examen du projet de loi d'orientation des mobilités, les députés ont voté en commission la fin de la vente des véhicules à carburants fossiles d'ici à 2040.

Vendredi soir (17 mai), dans le cadre de l'examen du projet de loi d'orientation des mobilités, les députés ont voté en commission la fin de la vente des véhicules à carburants fossiles d'ici 2040, un objectif que Nicolas Hulot avait fixé en juillet 2017 lorsqu'il était Ministre de la Transition Écologique. Cela concerne les voitures à moteur essence et diesel mais aussi au gaz naturel.

La commission du Développement durable a adopté un amendement du co-rapporteur Jean-Luc Fugit. Ce député LREM a souligné que "si plusieurs pays européens se sont positionnés en ce sens, la France serait le premier à inscrire dans la loi". L'élu reconnaît que l'objectif est "ambitieux" mais "possible". Il y a toutefois des nuances : cela concernerait les véhicules 100 % thermiques. Il devrait donc toujours exister des hybrides et pas seulement des 100 % électriques. Et la mesure s'appliquerait aux véhicules neufs.

Il y a aussi l'objectif de la décarbonation complète du secteur des transports terrestres d'ici à 2050, avec des objectifs intermédiaires. La décennie 2020 sera celle de la montée en puissance de l'offre et des ventes de véhicules à faibles et très faibles émissions. La décennie 2030 sera celle de l'abandon progressif du thermique pur.

Les constructeurs, qui sentent le vent tourner depuis des années, n'ont pas attendu ce projet de loi pour réagir. S'ils sont encore loin de faire l'impasse sur les blocs essences et diesels traditionnels, beaucoup pensent déjà à une version électrifiée de leurs nouveautés. Par exemple, chez Renault, en 2020 la Clio 5 sera proposée en hybride simple, le Captur 2 en hybride rechargeable.

Pour suivre l'avancée de cette décarbonation, un rapport d'évaluation devra être rendu par l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques tous les cinq ans. Il y aura avec un débat à l'Assemblée Nationale et au Sénat.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (109)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Les constructeurs, qui sentent le vent tourner depuis des années, n'ont pas attendu ce projet de loi pour réagir"

Lol :areuh:

Par

À chaque usage son véhicule, pourquoi ne pas le reconnaître ?

L'électrique pour l'usage essentiellement urbain, certes, mais une berline compacte diesel Euro 6d consomme 4 litres sur route et pollue très peu. Pour qui fait peu de ville, ça reste un choix pertinent.

Entre les 2, les hybrides rechargeables peuvent être une alternative intéressante aussi.

Et les essences pour les petits rouleurs.

Par

bon bah ya que Fiat qui est un peu à la traîne.

Et puis au pire , avancer au démarreur, c'est considéré comme de l'hybridation très légère?

D'ici là nos politiques ont 15x la possibilité de changer d'avis

Par

Si l'arrêt de la commercialisation des véhicules thermiques est pour 2040, et ensuite celle des hybrides en 2060, avec une durée de vie de 30 ans, on peut estimer la diparition totale des moteurs thermiques en 2090. Nous aurons déjà pratiquement tous disparu avant de voir ça ...

Par

Encore une atteinte à la liberté de ce déplacer , encore un truc ou les personnes qui n'ont pas les moyens seront excluent , il est beau ce pays , Liberté , égalité , fraternité ...

Alors perso je m'en tape car j'ai le moyens de m'adapter , mais je penses malgré tout à ceux qui ne peuvent pas et c'est ça peut-être qui cloche chez nos bobos politiques qui vivent dans leurs petit monde sans regardez plus loin.

Par

C'est le consommateur qui dessidera

Par

C'est du Flan.

Les constructeurs hybride leurs voitures à cause des amendes sur les émission de Co2...

Déjà en 2025 la plupart d'entre eux auront une gamme hybride.

Alors en 2040.....

Par

A court terme la bonne solution c'est l'hybride rechargeable. De l’électrique tous les jours pour le trajet quotidien domicile-travail (30 km dans mon cas) et le thermique si j'ai besoin de plus.

Inconvénient : le coût et la complexité.

Et bien sûr il faut pouvoir recharger tous les soirs (comme son smartphone).

Mais à plus long terme c'est pur électrique je pense.

Pour moi la plus grosse barrière à l'électrique ce n'est pas l'autonomie.

Quelle proportion d'automobiliste parcourt + de 400 km par jour ? Selon l'INSEE, le déplacement moyen d'un français par jour est de 25.2km. A la portée de n'importe quelle voiture EV ou PHEV.

C'est plus le problème du réseau de recharge : quasi inexistant en ville et dans copropriétés, là où ça fait sens.

Mais la législation impose ou imposera d'avoir ces infrastructure, et dans 10 ou 20 ans on ne se posera plus la question.

Par

Objectif ridicule car beaucoup trop lointain cest 2030 qu'il faut viser

Par

En réponse à pdcsq

A court terme la bonne solution c'est l'hybride rechargeable. De l’électrique tous les jours pour le trajet quotidien domicile-travail (30 km dans mon cas) et le thermique si j'ai besoin de plus.

Inconvénient : le coût et la complexité.

Et bien sûr il faut pouvoir recharger tous les soirs (comme son smartphone).

Mais à plus long terme c'est pur électrique je pense.

Pour moi la plus grosse barrière à l'électrique ce n'est pas l'autonomie.

Quelle proportion d'automobiliste parcourt + de 400 km par jour ? Selon l'INSEE, le déplacement moyen d'un français par jour est de 25.2km. A la portée de n'importe quelle voiture EV ou PHEV.

C'est plus le problème du réseau de recharge : quasi inexistant en ville et dans copropriétés, là où ça fait sens.

Mais la législation impose ou imposera d'avoir ces infrastructure, et dans 10 ou 20 ans on ne se posera plus la question.

Et on recharge comment? En recréant des centrales nucléaires ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire