Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

BMW : 6000 licenciements en Allemagne ?

Dans Economie / Politique / Social

BMW : 6000 licenciements en Allemagne ?

BMW, qui a changé de patron en août pour tenter de repasser devant Mercedes à l'échelle mondiale, pourrait supprimer 6000 postes en Allemagne dans un grand plan social qui serait révélé en décembre, selon la presse allemande.

Entre les discussions houleuses sur l'avenir de la gamme "i", source de désaccord au sein du comité directeur et le changement récent de PDG (pour Oliver Zipse), qui a entraîné le départ du patron du développement, mécontent de ce choix, l'on peut dire que nous sommes à une période charnière de l'histoire de BMW, et plus généralement des constructeurs allemands, qui affichent un retard presque inquiétant dans l'électromobilité.

Selon Manager Magazin, qui cite une source anonyme, BMW devrait supprimer quelque 6000 postes en Allemagne, au QG de la marque, d'ici 2022. Un grand plan social serait ainsi présenté en fin d'année, et les suppressions concerneraient surtout les emplois de "bureau" plutôt que la production.

BMW n'a pour l'instant rien confirmé, et a même déclaré que les effectifs 2019 seraient maintenus d'ici la fin d'année. La marque allemande, comme ses rivales, doit toutefois trouver des moyens de réduire ses coûts, ou bien de réduire la rentabilité. La seconde option n'étant pas permise, il faudra donc trouver une solution pour diminuer certains postes de dépense.

 

    Mots clés :

  • Bmw

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (57)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pas étonnant avec les daubes actuelles qu'ils produisent...

Par

La mobilité électrique à bon dos.

Si un constructeur fabrique la voiture ET la batterie il n'y a aucune raison de licencier. Mais évidemment pour avoir les fonds pour investir dans une usine de batteries il faut arrêter d'investir encore et toujours dans le thermique.

Pour rappel avec la mobilité électrique tout peut-être produit localement, y compris le courant ! Plein d'emplois et pour une fois pas en ville.

Par

En réponse à Rodger29

Pas étonnant avec les daubes actuelles qu'ils produisent...

Très constructif...

Par

En réponse à Otagraf38

Très constructif...

On est plus a un frustré près sur Caradisiac.

Par

Les ventes ne vont pas progresser chez BMW les véhicules actuels ne sont pas non plus innovants en terme de technologie ou d'esthétique.. Ils doivent anticiper cette baisse.

Par

En réponse à Mysticz

On est plus a un frustré près sur Caradisiac.

Ne jamais nier l'évidence. Audi ne devrait pas tarder à suivre. Mercedes leur a bouffé un paquet de parts de marché. Voila ce qui se passe quand on reste trop conservateur et que l'on ne prend plus de risque... donte acte

Par

En réponse à DonaldLove

Les ventes ne vont pas progresser chez BMW les véhicules actuels ne sont pas non plus innovants en terme de technologie ou d'esthétique.. Ils doivent anticiper cette baisse.

Tout à fait !:bien:

Par

Je rajouterais qu'ils ont complètement sous-estimé la déferlente élec et que le retard pris dans le domaine est maintenant irratrapable pour eux (généralistes).

Par

Solution 3 : agrandir les haricots sur la calandre ? Profit !

Par

Si on pouvait rouler avec leurs formidables 6 cylindres en ligne on n'en serait pas là, mais l'Europe nous impose un taux de C02 pour sauver le climat, la planète...

Néanmoins il y a une part de responsabilité de la part de BMW dans ce retard à proposer des véhicules électriques.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire