Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Caradisiac vous fait découvrir l’auto ultra-connectée de demain – En direct du salon MWC de Barcelone 2018

Dans Salons / Autres évènements

Le MWC (Mobile World Congress) de Barcelone est le plus grand salon de la téléphonie au monde. Et en toute logique, l’automobile connectée de demain y a toute sa place. Caradisiac dresse en direct de la capitale de la Catalogne le panorama des nouveautés présentées par les constructeurs automobiles et les équipementiers.

Caradisiac vous fait découvrir l’auto ultra-connectée de demain – En direct du salon MWC de Barcelone 2018

Dans la grand’messe de la téléphonie mobile qui se tient chaque année en février à Barcelone, les constructeurs automobiles se comptent sur les doigts d’une main. Mais les voitures sont partout. Une omniprésence qui s’explique notamment avec un simple symbole : 5G. La fameuse prochaine norme de télécommunications est en effet sur les starting-blocks et ses premiers déploiements sont attendus pour 2020, dans deux ans donc, avec auparavant des tests grandeur nature que par exemple Seat pousse à installer à Barcelone.

Les nombreuses applications permises par ses débits démultipliés permettront de fournir toutes les données nécessaires à la conduite autonome et à de nombreuses fonctions connectées, qu’il s’agisse de sécurité, de guidage ou d’info-divertissement. Bref, voilà un grand défi technologique qui est aussi un immense marché potentiel pour tous les acteurs présents à Barcelone, des fournisseurs de réseaux aux fabricants d’antennes, en passant par les grands équipementiers auto et, au final, les constructeurs.

 

Constructeurs auto : une présence timide

Alors que le CES de Las Vegas (chaque année en janvier) inclut un véritable petit salon de l’auto, le MWC voit la présence des constructeurs réduite. Si Peugeot s’y était invité l’an dernier pour présenter son concept Instinct, silence radio cette année, tandis que Ford, qui y avait ses habitudes avec un stand conséquent, se contente d’un corner avec de simples démonstrations d’intégration de la navigation Waze dans sa plateforme AppLink. Un stand surtout dédié aux développeurs que la marque essaie d’attirer vers son système ouvert et partagé avec d’autres constructeurs comme Toyota ou PSA.

Caradisiac vous fait découvrir l’auto ultra-connectée de demain – En direct du salon MWC de Barcelone 2018

Encore plus discret, avec juste un stand extérieur, BMW propose des démonstrations de parking autonome, de son système de clé virtuelle dans un smartphone disponible dès cet été avec des appareils Samsung, ainsi que des démos d’une eSIM, carte SIM virtuelle embarquée qui permet une grande flexibilité, comme celle de lui donner accès à votre contrat personnel sur smartphone, avec une meilleure réception sur la route.

Du côté de Mercedes, on met en avant la toute nouvelle interface de la dernière Classe A, MBux, ainsi qu’une notice de bord en réalité augmentée qui permet d’expliquer les différentes fonctions (et elles sont nombreuses) de la planche de bord d’une Classe E par exemple lorsqu’on les identifie avec la caméra de son smartphone. Un chatbot (robot conversationnel) peut même aider le conducteur perdu dans un tel flot de technologies à mieux comprendre les fonctionnalités qu’il a devant les yeux.

Caradisiac vous fait découvrir l’auto ultra-connectée de demain – En direct du salon MWC de Barcelone 2018

C'est finalement le local de l’étape, Seat, qui propose le stand le plus important, mettant en valeur différents projets, alors que la marque a signé un partenariat avec Orange pour le développement de la voiture connectée et qu’elle a racheté la start-up Respiro qui organise des solutions d’auto-partage. Son patron, Luca de Meo, nous l’a rappelé : Seat est dans le groupe Volkswagen le constructeur avec le public le plus jeune et il lui revient de donner l’exemple en terme de high-tech.

Seat annonce aussi l’intégration dans ses véhicules de l’application de reconnaissance des morceaux de musique Shazam, ainsi que l’assistant personnel Alexa du géant Amazon, disponible en français d’ici la fin de l’année. La marque catalane expose son concept Cristobal (pour le protecteur des voyageurs, Saint-Christophe), une Leon équipée de 15 fonctions destinées à réduire le nombre d’accidents en accompagnant le conducteur au plus près. Par exemple, une application de commande à distance et de surveillance de géolocalisation permet de limiter le périmètre d’évolution de l’auto et sa vitesse maxi. Seat voit cela comme un outil de contrôle de chauffeurs dans une flotte ou pour des parents inquiets, le moyen de contrôler l’usage que font leurs enfants lorsqu’ils prennent l’auto de la famille. Autres équipements, un éthylotest intégré interdisant le démarrage au delà d’un seuil fixé dans l’application, un capteur surveillant les yeux du conducteur pour voir son état de fatigue et/ou d’inattention, une surveillance de présence en cas d’oubli d’un bébé ou d’un animal en cas de fortes chaleurs (eh oui, il y a des morts dans ces conditions chaque année) ou encore, un détecteur de présence aux places arrière pour obliger tous les passagers à boucler leur ceinture. Enfin, Seat développe son Metropolis Lab, sorte de start-up dans le groupe spécialisée dans les solutions de mobilité. Elle développe par exemple une application d’auto-partage qui devrait être utilisée… au siège de Volkswagen, à Wolfsburg.

Enfin, sans présence cette année à part un panneau publicitaire, une chose est sure, la start-up Byton qui avait fait ses débuts au CES de Las Vegas s’invitera l’an prochain à Barcelone. Une présence logique pour un constructeur qui propose un véhicule équipé d’un écran géant ultra-connecté, de la conduite autonome et d’une propulsion électrique.

 

Equipementiers : la source de technologie de l’auto de demain

Comme au CES, il faut surtout se tourner du côté des équipementiers pour comprendre quelles seront les technologies disponibles demain dans nos voitures. Et sans se laisser distraire par des démonstrations certes spectaculaires, mais relevant plus de la symbolique et la communication, comme la voiture commandée par la caméra d’un smartphone Huawei utilisant ses capacités d’intelligence artificielle pour identifier un chien sur la route et empêcher l’impact.

Alors que cette année, la réglementation rend obligatoire la présence d’une carte SIM embarquée pour les appels d’urgence, les équipementiers travaillent aussi sur la communication C-V2X, soit la communication via le réseau téléphonique ou en direct entre le véhicule et les autres véhicules, l’infrastructure, voire les piétons. Qualcomm, le géant des puces embarquées qui équipe nombre de smartphones, est aussi l’un des acteurs principaux dans ce domaine et annonce les premières intégrations de sa puce spécialisée dès 2019.

Enfin, Continental montre l’avancée de ses projets avec des solutions de smartphone utilisable comme clé virtuelle et, plus innovant, un suivi plus efficace de liaison 4G basé sur un système contributif, permettant d’anticiper les zones où la réception sera moins bonne. Car toutes ces technologies connectées ne fonctionnent que lorsque… la connexion est établie. Et chaque automobiliste le sait, il existe de nombreuses zones dans lesquelles la réception est encore mauvaise.

Une solution radicale existe mais elle n’en est qu’à ses balbutiements et il s’agit de projets de très grande envergure : une couverture Internet satellite qui révolutionnerait la qualité (plus rapide que la fibre) et l’universalité (finies les zones blanches) de la connectivité, initiée (une fois encore) par Elon Musk, le patron de Tesla.

Caradisiac vous fait découvrir l’auto ultra-connectée de demain – En direct du salon MWC de Barcelone 2018

 

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L’auto que je ne voudrais jamais vous montrez surtout toute cette électronique non merci.

Par

Je crois que ceux qui ont peur d'un compteur Linky vont faire de sacrés cauchemars... :voyons:

Par

Et les airpho connecté en 5g

Par

En réponse à matrix71

Et les airpho connecté en 5g

Pas tous :oui: certains resteront à l'EDGE pour des raisons tarifaires compatibles avec leur internet a 19,99 € donc plus de paquets de pipas pour eux en vue :bien:

Par

ahahaha

deja incapable de mettre un ecran gps comme une galaxy tab de 2004

Tjs obligé de mttre son tel pour avoir acces a Waze a la cool.

Ils me font marrer ces constructeurs du siecle dernier.

Et sinon un reseau en 4G qui fonctionne partout c'est pour quand ? meme en region parisienne a 20Km de paris.. tu galere avec des zones d'ombres partout..

Super drole ce pub-reportage.

Par

Stratégie commerciale de pointe: collons un max de trucs dans la boîte, on se fout complètement de l'utilité des bitzas puisque ce tas de cons se contentera de comparer le nombre d'applis au moment de signer le bon de commande.

Ça fait plaisir de se sentir pris pour un singe.

Par

En réponse à pat d pau

ahahaha

deja incapable de mettre un ecran gps comme une galaxy tab de 2004

Tjs obligé de mttre son tel pour avoir acces a Waze a la cool.

Ils me font marrer ces constructeurs du siecle dernier.

Et sinon un reseau en 4G qui fonctionne partout c'est pour quand ? meme en region parisienne a 20Km de paris.. tu galere avec des zones d'ombres partout..

Super drole ce pub-reportage.

ben ils attendent la 5G , donc ils passent la 4G à la trappe , normal

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire