Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Carte grise : le ministre de l'Intérieur promet une simplification des démarches

Carte grise : le ministre de l'Intérieur promet une simplification des démarches

200 000 dossiers de carte grise sont encore en souffrance. Gérard Collomb a annoncé une future mise à jour du système pour le rendre "plus lisible, plus efficace".

Depuis début novembre, toutes les démarches pour obtenir sa carte grise se font en ligne. Les guichets dans les préfectures ont été fermés, remplacés par des bornes numériques pour ceux qui n'ont pas le net chez eux. Tout cela partait d'une bonne intention, avec l'objectif de simplifier et d'accélérer les démarches. On peut ainsi faire sa demande depuis son canapé, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Mais encore faut-il que cela fonctionne.

Depuis la dématérialisation, plusieurs centaines de milliers de Français ont été impactés par les bugs du système informatique, dépassé par l'afflux de demandes. Et pour certains, la situation était si problématique qu'ils ont fini par attaquer l'État en justice afin d'avoir leur certificat. Des automobilistes coincés plusieurs mois ont même reçu grâce à la voie judiciaire une indemnisation.

L'État avait déjà réagi en annonçant au début du printemps que le nombre de centres d'expertise et de ressource des titres (CERT), qui gèrent les demandes de cartes grises sur le territoire, va être augmenté, passant de six à neuf. Mais ce n'est visiblement pas suffisant. Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, vient de s'exprimer sur le sujet, promettant une simplification de la simplification !

Devant la commission d'évaluation des politiques publiques de l'Assemblée nationale, il a déclaré : "Nous allons travailler à une simplification (...) de manière à rendre plus lisible, plus efficace, plus simple l'ensemble de ce qui est demandé". Il n'a toutefois pas donné plus de précision sur les améliorations à venir.

Selon lui, le nombre de dossiers en souffrance s'élève actuellement à 200 000, "soit l'équivalent de neuf jours d'activité". Mais une partie des cas en attente concerne des dossiers où il manque des pièces justificatives. Gérard Collomb a indiqué que le nombre de cartes grises bloquées baissait petit à petit. Le ministre a expliqué que 3,5 millions de cartes grises ont été envoyées depuis début novembre. 80 % des demandes sont faîtes de manière automatique, pour les démarches les plus courantes, comme le duplicata ou le changement d'adresse.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire