Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Chute du diesel et hausse des taxes inquiètent les patrons de stations-service

Chute du diesel et hausse des taxes inquiètent les patrons de stations-service

Les professionnels de la distribution de carburant ne cachent pas leurs inquiétudes pour l'avenir de leur secteur d'activité. La vente ne pas s'arrêter, mais une fiscalité de plus en plus lourde et un changement des goûts des Français menacent des stations.

L'augmentation des taxes pour le carburant pèse sur le budget des automobilistes… et sur le moral des pompistes. Via un communiqué du CNPA (Conseil National des Professions de l'Automobile), les distributeurs de carburants ont fait savoir leurs inquiétudes pour l'avenir de leur activité.

Les professionnels du secteur pointent déjà l'écart des prix qui ne cesse de se creuser entre la France et les pays frontaliers, à mesure que la fiscalité est alourdie chez nous. Selon eux, l'an prochain le gazole sera vendu en France 16 centimes de plus (TTC) qu'au Luxembourg, 24 centimes de plus qu'en Allemagne et 30 centimes de plus qu'en Espagne. Les distributeurs craignent donc que les camions évitent davantage la France pour faire le plein. Il pourrait d'ailleurs y avoir aussi une fuite des particuliers dans les régions frontalières, comme cela se fait avec les cigarettes. Selon le CNPA, la fréquentation des stations françaises a baissé de 20 % en deux ans.

Mais ce n'est pas tout. Le secteur s'inquiète aussi de la rapide évolution des goûts des Français, et plus particulièrement de la chute du diesel. Celui-ci ne représente plus que 40 % des ventes, et sa part devrait continuer à diminuer. Pour l'instant, cela ne se ressent pas encore vraiment à la pompe, le diesel restant ultra-majoritaire dans les volumes écoulés. Mais ils vont forcément descendre à moyen terme. Ce qui va demander aux stations de s'adapter, avec un remplacement des cuves de gazole par des cuves de sans-plomb. Cela a un coût, que des stations indépendantes pourraient avoir du mal à supporter.

Le CNPA demande donc à l'État de remettre en place un fonds d'aide à la modernisation et la diversification des stations. Un dispositif similaire avait été proposé il y a quelques années pour aider des stations à se mettre en conformité avec de nouvelles normes pollution. Francis Pousse, président des distributeurs de carburant au sein du CNPA, a déclaré en début de semaine « Sans un fonds d'aide sur la prise en charge de ces travaux exceptionnels dus à des décisions qui ne sont pas les nôtres, qui sont celles de l'État, vous pouvez être certains que les petites stations de campagne, déjà moribondes, vont fermer ».

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (85)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et quand on dit au gens de roulez ou mettre leur voiture en E85 il veulent pas ...

Par

En réponse à La Frite David

Et quand on dit au gens de roulez ou mettre leur voiture en E85 il veulent pas ...

Pour casser ..??

Par

Article sidérant. La maison est en feu mais on s'inquiète pour le papier peint du couloir. Faut-t-il un article un sur les pompistes pour s'apercevoir que des millions de personnes vont se retrouver en grand péril parce que la seule station service à moins de 50 km de chez eux va fermer?

Par

Sa a baissé de 20% et de combien la fréquentation des stations ont augmenté juste à la sortie des frontières ???

Par

Belle connerie surtout quant on sait que c'est encore ne diesel qui pollue le moin ! ( les nouveau bien sûr )

Mais ils devrait être content avec toutes ces petites voitures qui consomment énormément !

Par

"l'écart des prix qui ne cesse de se creuser entre la France et les pays frontaliers, à mesure que la fiscalité est alourdie chez nous. Selon eux, l'an prochain le gazole sera vendu en France 16 centimes de plus (TTC) qu'au Luxembourg, 24 centimes de plus qu'en Allemagne et 30 centimes de plus qu'en Espagne."

TOUT est question d'harmonisation au niveau européen.Dans chaque domaine c'est comme ça...et après on s'étonne que les produits, la main d'oeuvre ne "sont pas concurrentiels" .D'ailleurs dans ce cas précis, on en arrive à se demander pourquoi la taxe "carbone" est importante à appliquer en France et pas dans les pays voisins...L'"écologie à la française " sûrement....

C'était bien une absurdité au départ de discréditer le gazole (sous prétexe qu'on risquait d'en manquer alors qu'on a trop d'essence...).Il aurait mieux valu inciter les constructeurs à ne pas proposer ce mode de carburant sur certains types de véhicules...et de déconseiller aux petits rouleurs de choisir un véhicule diesel plus cher à l'entretien au bout de 2 ou 3 ans quand on ne roule pas assez sur de longues distances et de bien l'expliquer!

Par

Je pense au vu des chiffres concernant les consommations de carburant en 2017, la consommation de carburant ne baisse pas beaucoup.Il va y avoir une baisse de consommation de gazole puisqu'on vend moins de véhicules particuliers Diesel mais ce sera vite compensé par les consommations d'essence avec les moteurs downsizés.

Là où un SUV consommait 6l de gazole avec un moteur Diesel, il consommera 8 à 9l avec un moteur à essence , comme les prix au litre à la pompe tendent à devenir voisins.....Le total ne changera pas de beaucoup.

Maintenant, il n'est pas normal que les grandes marques distributeurs de carburant n'aident pas les pompistes en campagne sous prétexe de rentabilité.Comme d'habitude tout ce qui permet de faire d'énormes marges (stations d'autoroute) est privilégié!

Par

Un fond d'aide à la diversification des stations services ? Pourquoi ne pas l'utiliser pour installer des bornes de recharge dans les stations et développer correctement la distribution de l'hydrogène ? Ca permettrait aux stations de garder des clients et aux clients d'avoir des moyen réel pour envisager différents types de consommation

Par

En réponse à clefdedouze

Un fond d'aide à la diversification des stations services ? Pourquoi ne pas l'utiliser pour installer des bornes de recharge dans les stations et développer correctement la distribution de l'hydrogène ? Ca permettrait aux stations de garder des clients et aux clients d'avoir des moyen réel pour envisager différents types de consommation

À l'heure actuelle plus de 90% de l'hydrogène est produit à partir d'énergie fossile (pétrole, gaz naturel et charbon). Quel intérêt ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire